Aspartame, stévia … : « pas d’intérêt nutritionnel démontré », selon l’Anses

Aspartame, extraits de Stévia ou encore sucralose… L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient d’expertiser l’ intérêt nutritionnel des « édulcorants intenses » qui regroupent différents additifs au pouvoir sucrant très élevé sans apport de calories.

Lire la suite

Vaincre l’addiction au sucre !

Le sucre, cette substance addictive apporte durant quelques heures une sensation de bien-être mais provoque par la suite des ravages sur la santé tels que les maladies chroniques, l’épuisement, le stress, le surpoids…trop souvent sous-estimés. « Décrochez du sucre ! ». Lancé comme un cri d’alarme, le nouveau livre du Dr Jacob Teitelbaum décrit les 4 principaux types de dépendance au sucre et aide à déterminer à quel type de dépendants l’on appartient.

Lire la suite

Bientôt de nouvelles recommandations sur le sucre

Bon nombre des sucres consommés aujourd’hui sont cachés dans des aliments transformés qui ne sont généralement pas considérés comme sucrés. Par exemple, une cuillère à soupe de ketchup contient quelque 4 g (environ 1 cuillère à [Bientôt de nouvelles recommandations sur le sucre] thé) de sucre. Une seule cannette de boisson gazeuse sucrée contient habituellement plus de 20 g de sucre.

Lire la suite

L'OMS veut réduire les apports en sucre

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de lancer une consultation publique sur les apports en sucre. Une fois finalisées, ces lignes directrices fourniront aux pays des recommandations concernant les limites à imposer à la consommation de sucres. Objectif : faire régresser des problèmes de santé publique comme l’obésité et les caries dentaires.

Lire la suite

Edulcorant : qui croire ?

Les édulcorants sont-ils vraiment efficaces contre le surpoids et le diabète ? Ou au contraire, sont-ils dangereux pour la santé ? Issu d’une plante d’Amérique du Sud, la stevia, est autorisé en France. Mais l’Association française des diabétiques (AFD) et l’Association française des diététiciens-nutritionnistes (AFDN) mettent plutôt en garde contre la consommation excessive de produits dits light ou allégés.

Lire la suite