Faut-il souscrire un contrat obsèques avant 75 ans ?

contrat obsèques après 75 ansL’assurance obsèques permet d’épargner à vos proches la charge organisationnelle et/ou financière des funérailles. Mais quand y souscrire ? Quel est le meilleur âge pour y adhérer ? Existe-t-il un âge minimum et/ou maximum pour sa souscription ?… Parmi les questions liées à ce type de garantie, celle de l’âge « idéal » revient fréquemment. Pourtant, que vous ayez 50 ans ou 75 ans, il est toujours possible de prendre un contrat obsèques. Ce sont les priorités et les attentes qui influent principalement sur cette démarche de prévoyance. Explication.

Sommaire :

  • L’assurance obsèques : quels sont les contrats disponibles ?
  • À quel âge souscrit-on un contrat obsèques ?
  • Quelles modalités de versement pour la cotisation d’assurance ?

L’assurance obsèques : quels sont les contrats disponibles ?

L’assurance obsèques se décline en deux catégories :

  • Le contrat en capital, dont l’objectif est uniquement de financer vos obsèques.
    Vous laissez, par ce biais, une somme d’argent versée à un bénéficiaire désigné pour, au moment du décès, régler partiellement ou en totalité les frais d’obsèques occasionnés.
  • Le contrat en prestations, dont l’objectif est optimal : organiser et financer vos obsèques.
    Vous laissez, par ce biais, des directives pour l’organisation, le jour venu, de vos obsèques et liez un capital pour couvrir le coût des différents services et prestations.

À quel âge souscrit-on un contrat obsèques ?

Évoqué en préambule, il n’y a pas d’âge pour souscrire une assurance obsèques. Les obligations et les circonstances font que chacun envisage la question de ses obsèques (l’organisation et/ou le financement) dans un avenir plus ou moins lointain.

Ainsi, avant 50 ans, choisir son contrat obsèques est rarement une priorité. Toutefois, vous devez savoir que plus vous souscrivez tôt et moins la cotisation sera élevée. En effet, la cotisation varie en fonction du montant du capital garanti, mais aussi de l’âge à la souscription.
Passé la cinquantaine, l’épreuve du deuil incite à sauter le pas de la démarche de prévoyance obsèques. À savoir, l’âge moyen des souscripteurs d’un contrat obsèques est de 62 ans. Beaucoup commence ainsi par prévoir le financement de leurs funérailles futures. Le fonctionnement du contrat obsèques en capital permet de le compléter, à tout moment, d’un devis de prestations funéraires pour en faire une solution complète.
Autour des 70 ans, le sujet des obsèques est de moins en moins un tabou. Les seniors souhaitent préserver leurs proches sur le plan financier, mais aussi pour l’organisation de la cérémonie d’hommage et toutes les démarches administratives. Le contrat obsèques en prestations permet tout cela à la fois.

Bon à savoir :

Les contrats ROC ECLERC PRÉVOYANCE disposent du label d’Excellence, récompense décernée par les experts des Dossiers de l’Épargne. La qualité et la souplesse des solutions de prévoyance obsèques de la marque vous permettent de souscrire un contrat obsèques sans questionnaire médical, et quel que soit votre âge.

Quelles modalités de versement pour la cotisation d’assurance ?

En fonction de votre âge au moment de la souscription et de vos moyens financiers, certains types de cotisation seront plus favorables que d’autres. Il faut savoir, en effet, que plus vous adhérez à votre assurance obsèques jeune et plus la cotisation sera faible.

Différents modes de versement existent :

  • En une prime unique : une fois le versement effectué, vous n’avez plus à vous préoccuper du sujet et vous pouvez passer à autre chose.
  • En des primes périodiques : la cotisation est étalée sur une durée définie à l’avance (1 an, 5 ans, 10 ans…), sans que le montant de la prime n’augmente.
  • En primes viagères : attention à ce type de cotisation, vous aurez l’obligation d’effectuer des versements tout au long de votre vie (même quand le capital décès garanti est atteint). C’est pourquoi certaines pompes funèbres (ROC ECLERC notamment) ne proposent pas cette solution de financement.