VIH : vers un dépistage volontaire et généralisé

Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) suggère que le dépistage du virus du sida soit proposé à toute la population de 15 à 70 ans sans pour autant instituer un dépistage obligatoire. La démarche, entièrement gratuite, se ferait sur la base du volontariat « sans prescription médicale ».40.000 personnes seraient séropositives sans le savoir en France, soit un quart des malades.

Lire la suite

Vers un dépistage volontaire et généralisé du VIH ?

Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) suggère que le dépistage du virus du sida soit proposé à toute la population de 15 à 70 ans sans pour autant instituer un dépistage obligatoire. La démarche, entièrement gratuite, se ferait sur la base du volontariat « sans prescription médicale ».40.000 personnes seraient séropositives sans le savoir en France, soit un quart des malades.

Lire la suite