24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Edulcorant : qui croire ?

Les édulcorants sont-ils vraiment efficaces contre le surpoids et le diabète ? Ou au contraire, sont-ils dangereux pour la santé ? Issu d’une plante d’Amérique du Sud, la stevia, est autorisé en France. Mais l’Association française des diabétiques (AFD) et l’Association française des diététiciens-nutritionnistes (AFDN) mettent plutôt en garde contre la consommation excessive de produits dits light ou allégés.

Le débat sur l’intérêt de ces produits sucrants, tant pour les personnes obèses que pour celles souffrant de diabète est toujours de mise. Car édulcorant ne signifie pas sans calorie ! Ces additifs alimentaires se répartissent en deux catégories:
1) les édulcorants intenses, (saccharine, l’aspartame et la stevia), qui sont dépourvus de calories.
2) les édulcorants nutritifs présents dans les chewing-gums ou les bonbons, qui apportent environ 2,4 kcal/g.

Les produits light et en particulier les sodas peuvent être consommés mais ne doivent pas devenir une habitude quotidienne. Les médecins spécialisés en nutrition ou en diabétologie partagent cet avis. Les boissons light ont ainsi un intérêt pour les diabétiques car ils sont un moyen de satisfaire une envie de sucre sans provoquer de pic glycémique.

Depuis des années, malgré des rapports rassurants des autorités sanitaires, des rumeurs circulent périodiquement sur l’aspartame, accusé d’entraîner cancers, mais aussi sclérose en plaques, lupus… Pour l’AFD, «l’aspartam n’est pas un poison violent». Quant à la stevia, c’est effectivement un produit naturel, mais «le naturel n’est pas obligatoirement sans risque».

M.B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 août 2013