Bâtiment : le crédit d'impôt, comment ça marche

Attention, c’est compliqué! Depuis le 1er janvier 2009, les chaudières à basse température ne sont plus concernées par le crédit d’impôt. Le chauffage au bois et les pompes à chaleur (air/eau et géothermie), eux, passent à 40 % et ce taux baissera encore en 2010, pour atteindre 25 %. Quant aux pompes à chaleur air/air, elles ne bénéficient plus du crédit, une évolution logique puisqu’elles sont plus efficaces pour la climatisation que pour les économies d’énergie.

Lire la suite

Chauffage au bois : un nouvel étiquetage 5 étoiles

Associés depuis 10 ans dans la gestion du label qualité Flamme Verte, l’ADEME et les fabricants d’appareils indépendants de chauffage au bois (poêles, inserts, cuisinières) mettent en place un nouvel étiquetage pour identifier les équipements les plus performants sur le plan énergétique et environnemental.

Lire la suite