Pénurie de médicaments : Xavier Bertrand dénonce un système d'importation parallèle

Sur Europe 1, Xavier Bertrand a dénoncé un système d’importation parallèle qui prive les pharmacies françaises de nombreux médicaments. Le ministre de la Santé s’est dit « prêt à contraindre les laboratoires pharmaceutiques et les grossistes-répartiteurs à respecter leurs obligations ».
« Sur les 5.300 médicaments sur le marché en France, entre 160 et 370 sont régulièrement en rupture de stock dans les officines », souligne Europe 1. « J’ai sifflé la fin de la partie », a déclaré pour sa part Xavier Bertrand. Le ministre souligne que « les grossistes-répartiteurs ont des quotas de la part des laboratoires, des quotas pour la France qui correspondent aux besoins » mais’il suffit que la demande augmente pour que le quota soit dépassé pour que les pharmacies ne puissent plus être livrées.
Autre problème soulevé : les prix des médicaments trop bas en France qui inciteraient les laboratoires à les vendre dans d’autres pays où ils sont plus chers. « Conséquence, les quotas sont détournés et les médicaments revendus à l’étranger », souligne Europe 1. Xavier Bertrand s’est dit ainsi « prêt à contraindre les laboratoires et les grossistes-répartiteurs à respecter leurs obligations » par la mise en place d’« un nouveau texte ».
Source : Europe 1