Les OGM: que faut-il en penser?Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un être vivant (animal, végétal ou micro-organisme) dont l’homme a modifié le patrimoine génétique afin de lui conférer de nouvelles propriétés. Ces transformations, qui sont opérées par des techniques de génie génétique, permettent d’introduire dans le patrimoine génétique d’un organisme, un ou plusieurs gènes pour ajouter, supprimer ou modifier certaines de ses caractéristiques.

Les gènes introduits peuvent provenir de n’importe quel organisme : virus, bactérie, levure, champignon, plante ou animal. Les utilisations, et perspectives d’utilisations offertes par les OGM sont vastes et touchent plusieurs secteurs dont ceux de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

On est bien loin aujourd’hui des premiers balbutiements de transformations végétales (le premier végétal génétiquement modifié est un plant de tabac rendu résistant à un antibiotique en 1983). La science parvient désormais à modifier la plupart des principales espèces cultivées : betterave, maïs, pomme de terre, riz, colza, soja…

Pour le moment, les transformations opérées sur les végétaux visent principalement à les rendre résistants :

– aux herbicides (les herbicides utilisés en agriculture comme le glufosinate et le glyphosate sont souvent extrêmement puissants et menacent les plantes cultivées) ;
– aux insectes tels que des chenilles ou des coléoptères qui menacent les plantes en leur faisant produire des protéines insecticides;
– aux maladies (virus, bactéries phytopathogènes, mycoplasmes et champignons).

D’autres utilisations potentielles des OGM applicables dans le domaine agroalimentaire sont aujourd’hui à l’étude. On cherche notamment à améliorer le rendement des cultures (meilleure assimilation des engrais par les plantes par exemple), augmenter la vitesse de croissance des poissons, améliorer la santé animale (les animaux pourraient produire eux-mêmes des anticorps ou des vaccins), la qualité des aliments (conservation, couleur, vitamines…), etc.

En France, comme dans la majorité des Etats membres de l’Union européenne, les cultures de plantes génétiquement modifiées sont très marginales. Sur les 3 millions d’hectares de maïs cultivés, le maïs transgénique n’occupe qu’une quinzaine d’hectares. La culture de plantes transgéniques se fait essentiellement dans le cadre d’essais de recherche et développement et est strictement réglementée.

La France applique en effet le principe de précaution aux OGM, c’est à dire qu’avant toute autorisation, les scientifiques compétents sont interrogés afin d’évaluer les risques éventuels pour la santé et l’environnement. C’est sur la base de ces avis scientifiques que les pouvoirs publiques peuvent gérer les risques en décidant d’autoriser ou non certaines cultures de plantes génétiquement modifiées et en mettant en œuvre un suivi et un contrôle de ces cultures.

Pour plus d’informations : www.ogm.gouv.fr

Ce que dit (et ne dit pas) la loi

Un nouveau débat parlementaire sur la question, toujours très sensible, des organismes génétiquement modifiés (OGM) pourrait bientôt se tenir. Le Conseil d’Etat a, en effet, annulé, dans des arrêts du 24 juillet 2009, deux décrets précisant les modalités du droit à l’information du public en matière de dissémination et de mise sur le marché d’OGM.

 Selon la haute juridiction administrative, ces textes pris par le gouvernement le 19 mars 2007 méconnaissent l’article 7 de la Charte de l’environnement, issue de la loi constitutionnelle du 1e mars 2005. Celui-ci réserve au seul législateur le soin de fixer les conditions – et les limites – dans lesquelles peut s’exercer« le droit(…) d’accéder aux informations relatives à l’environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement ». Le Conseil d’Etat laisse toutefois aux pouvoirs publics jusqu’au 30 juin 2010 pour tirer les conséquences de ces annulations, à savoir adopter une loi se substituant aux décrets incriminés

A Lire également

Acheter bio : quels labels pour quelle qualité ? Acheter bio? Facile? Pas si évident car du côté des labels de qualité, c’est un peu la salade des normes. Côté Europe, l’Union  a décidé d'harmoniser ...
Qualité des eaux de baignade : le palmarès des pla... Selon un rapport publié jeudi par la Commission européenne la très grande majorité des plages de l'Union européenne sont prêtes à accueillir les vacan...
Tétrazépam : l’Agence européenne du médicame... Une nouvelle étape vers le retrait du Tétrazépam  a été franchie lundi. Le groupe de coordination pour les procédures de reconnaissance mutuelle et dé...
Qui sont les consommateurs de Bio en France ? En France, les consommateurs de Bio auraient un niveau d’éducation plus élevé et seraient physiquement plus actifs que les non-consommateurs. C'est un...
Plantes dépolluantes: faut-il quand même y croire?... Très répandues dans les jardineries, les plantes dites dépolluantes, n’amélioreraient en rien la qualité de l’air de nos intérieurs. C’est ce qu’affir...
L’eau du robinet « globalement de bonne qualité » ... La Direction générale de la Santé (DGS) vient de publier un rapport sur la qualité de l’eau du robinet en France. Selon les données de l’année 2012 du...
Tuberculose : l’Île-de-France reste la région la p... Selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié mardi, le nombre de nouveaux cas de tuberculose a régulièrement diminué en France ces dern...
Cancer du foie : 4 nouveaux gènes impliqués ont ét... Des travaux menés par des chercheurs de l'Inserm ont révélé 4 gènes n’ayant jamais été décrits dans les tumeurs du foie et qui présentent pourtant des...
La consommation d’alcool en hausse chez les adoles... Selon les résultats de l’enquête Espad menée tous les 4 ans dans plus de 35 pays européens, l’usage du tabac et du cannabis est en baisse chez les ado...
Médicaments homéopathiques : faut-il y croire ? Les médicaments homéopathiques bénéficient en France d’un statut officiel depuis 1965. Ils sont inscrits à la Pharmacopée française et remboursables à...
« Quand la malvoyance s’installe » : un guide pour... En raison du constant vieillissement de la population, l’Organisation Mondiale de la Santé prévoit un doublement du nombre de déficients visuels dans ...
Un premier cas confirmé de coronavirus en France "Un cas d’infection respiratoire aiguë liée au nouveau coronavirus (NCoV) vient d’être signalé à l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) par le Centre n...
Album « Faucheurs Volontaires d’OGM » par le coll... Avec le collectif Dessin’acteurs, Biocoop propose un très bel album de 120 pages en couleur sur les Faucheurs Volontaires d’OGM. Ce collectif associat...
Biodiversité : quel animal êtes-vous ? Votre visag... Claire Keim est « œil de lynx ». Et vous, quelle est votre nature ? Pour la réponse, il vous suffit de créer votre image en ligne : en associant votre...
La natalité française ne connait toujours pas la c... Selon l'Institut national des études démographiques (Ined), parue dans sa publication Populations et Sociétés, le nombre des nouveaux-nés en France mé...
Plantes : comment les protéger contre le froid et ... Le froid s’installe et vos plantes ont triste mine. Comment les protéger et lutter contre le gel ? Les plantes à feuilles caduques, qui perdent leurs...