Les chutes graves : un enjeu majeur pour les personnes âgées

Véritable fléau pour les personnes âgées, les chutes graves représente le principal risque des personnes âgées. Les chutes sont la première cause de mortalité chez les plus de 65 ans et sont donc à l’origine de blessure voire de décès de milliers de seniors chaque année. Pourtant il existe des solutions pour lutter contre ces risques comme la téléassistance.

Les chutes représentent un risque majeur pour les personnes âgées. Chaque année, les chutes tuent trois fois plus de Français que les accidents de la route. Les chiffres sont parlants.

  • Les chutes représentent 90 % des accidents de la vie courante des seniors.
  • Environ 450 000 seniors sont amenés chaque année aux urgences suite à une chute et 37% d’entre eux doivent être hospitalisés ensuite.

C’est un problème qui ne va qu’en s’aggravant car plus l’âge augmente plus le risque de chute augmente avec lui. Pire, après une chute, le risque de tomber à nouveau dans la même année est multiplié par 20.

Pourtant ce n’est pas la chute en elle-même qui est fatale ou à l’origine de blessure.

  • Dans plus d’un cas sur deux, ce n’est pas la chute qui provoque un traumatisme, mais la station prolongée au sol.
  • Au-delà des conséquences physiques, de nombreuses complications psychologiques et sociales peuvent survenir.
  • Ce sont ces dernières qui constituent une des causes fréquentes du placement en institution des personnes âgées.

La téléassistance peut remédier à cette situation en alertant les secours rapidement et éviter les complications. Leader hexagonal de la téléassistance avec plus de 155000 bénéficiaires, Vitaris est le premier opérateur en France de la téléassistance. En permettant une meilleure prise en charge des seniors via ses offres de téléassistance, Vitaris offre une meilleure autonomie pour les personnes âgées.