Des chercheurs de l’Inserm viennent de décrire pour la première fois certains effets néfastes de la consommation de café par les souris femelles pendant la grossesse sur le cerveau de leur descendance. Une étude, qui bien qu’ayant recours à un modèle animal, pose la question des conséquences de la consommation de caféine par la femme enceinte.

Les chercheurs ont reproduit chez des souris femelles une consommation de café régulière (équivalent de 2-3 cafés par jour chez l’Homme), tout au long de la période de gestation (19-20 jours) jusqu’au sevrage de la progéniture, en ajoutant de la caféine dans l’eau de boisson.

“Les bébés souris étaient beaucoup plus sensibles aux crises d’épilepsie et, une fois devenues adultes, nous avons observé qu’elles présentaient d’importants problèmes de mémoire spatiale, c’est-à-dire des difficultés à se repérer dans leur environnement” explique Christophe Bernard, directeur de recherche à l’Inserm et principal auteur de l’étude.

L’équipe de recherche est parvenue à identifier le mécanisme par lequel la caféine affecte le cerveau en construction. Pendant son développement, certaines cellules naissent dans des régions cérébrales particulières, puis elles migrent vers les régions dans lesquelles elles sont destinées à fonctionner. C’est le cas des neurones qui libèrent le GABA – un des principaux médiateurs chimiques du cerveau- et qui vont migrer, notamment, vers l’hippocampe, une région cérébrale impliquée dans les processus de mémorisation.

La caféine va directement influencer la migration de ces neurones qui contiennent un récepteur particulier (A2AR). En s’y fixant, la caféine ralentit leur vitesse de déplacement. Ces cellules arrivent alors plus tard que prévu à l’endroit où elles étaient destinées à s’établir. Ce retard de migration va se répercuter tout au long du développement et entrainer des effets néfastes sur le cerveau des souris à la naissance (excitabilité cellulaire et sensibilité aux crises d’épilepsie) et à l’âge adulte (perte de neurones et problèmes de mémoire).

Face à la fréquence de la consommation de café chez les femmes enceintes, les auteurs suggèrent de développer de nouvelles études pour évaluer, à court et surtout à long terme, les conséquences chez les nouveau-nés. Ces derniers ont pu être exposés à la caféine soit pendant la grossesse et/ou pendant l’allaitement, soit dans le cas d’un traitement de l’apnée du nourrisson à base de citrate de caféine. “L’ensemble de ces données permettraient aux cliniciens d’affiner les recommandations élaborées à l’intention des femmes enceintes”  explique Christophe Bernard, directeur de recherche à l’Inserm.

“Cette étude est la première démonstration des effets néfastes de l’exposition à la caféine sur le cerveau en développement. Bien qu’elle pose la question de la consommation de café chez la femme enceinte, il est nécessaire de rappeler la difficulté, liée à l’utilisation de modèles animaux, d’extrapoler ces résultats à la population humaine sans prendre en compte les différences de développement et de maturation entre les espèces” , conclut Christophe Bernard. 

Ces résultats sont publiés dans la revue Science Translational Medicine, datée du 7 août 2013.

Source ; Inserm – Consommation de caféine pendant la grossesse et effets sur le cerveau en développement

A Lire également

Les radios dentaires pourraient être responsables ... Selon une étude menée par des chercheurs américains et publiée mardi dans la revue médicale Cancer, les patients qui ont subi tous les ans un examen r...
Grossesse: trop d’alcool chez les femmes de milieu... Une étude du Centre Fédéral d'Education à la Santé, publiée dans le journal allemand Bild, révèle que les femmes des milieux aisés consommeraient plus...
Baby blues : les papas aussi… Les mamans n’ont plus le monopole du baby blues. C’est en tout cas ce que montre une étude américaine de l'Eastern Virginia Medical School. Environ 10...
Soins de bébé : n’oubliez pas de lire les étiquett... L’Afssaps et l’InVS ont été informés d’un cas de confusion entre deux dosettes (ou unidoses) contenant respectivement de la chlorhexidine et du sérum ...
L’ hypnose pendant la grossesse expliquée pa... Ressentir la vie en soi peut parfois donner lieu à des peurs pendant la grossesse. L'hypnose permet de vivre sereinement cette période intense en évén...
Vivez une grossesse zen avec la sophrologie Vivre sereinement sa grossesse n'est pas toujours aussi simple. La sophrologie peut être une technique de relaxation efficace pour les femmes enceinte...
“Vivre en 2040” : un documentaire futu... Une adolescente louant son ventre pour payer ses études ou un donneur de sperme attaqué en justice par des parents d’enfants malades : des situations ...
Manuel : “Les premiers repas bio de mon bébé... De la mise au sein aux premières purées et compotes, les interrogations sont nombreuses. Comment s’y prendre pour donner à son enfant toutes les chanc...
Mode future maman : un t-shirt de grossesse à re-d... Quelle future maman ne s’est pas plainte de porter toujours les mêmes vêtements pendant sa grossesse ? C’est fini !!! La marque Mellipou lance un tee-...
Mortalité maternelle : 50 % des décès seraient évi... Avec un nombre croissant de naissances (834 000 en 2008), la France se situe en tête des pays européens en matière de natalité et de fécondité. Néanmo...
Les fumeuses mettent deux fois plus de temps à tom... Selon une étude britannique menée sur 8 515 grossesses pour évaluer l'effet du tabac sur la conception,  les femmes présentant un tabagisme actif ou p...
Boissons très chaudes: leur consommation, une R... Un groupe de travail international composé de 23 experts, réuni par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l'agence cancer de l'Or...
Vaccin H1N1 : la liste des personnes prioritaires Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de  publier ce jeudi la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les pers...
Edulcorants et grossesse : l’Anses fait un p... L'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a fait un premier point d'étape  sur les effets ...
Assistance médicale à la procréation : trois techn... Face à l'infertilité et la stérilité, différentes techniques d’Assistante Médicale à la Procréation (APM) sont ’hui proposées : insémination artificie...
Les Françaises font leur premier enfant à 28,5 ans... Selon une enquête de l'Insee, les femmes françaises ont donné naissance à leur premier enfant à 28,5 ans en moyenne en 2015. Soit quatre ans et demi p...