Par mesure de prévention, le Ministère de la santé et la Direction générale de la santé (DGS) recommandent des gestes simples à adopter par les femmes enceintes et les parents pour limiter leur exposition quotidienne et celle de leur enfant au bisphénol A par le biais des aliments.

Le bisphénol A (ou « BPA ») est un composant chimique présent dans un type de plastique et certaines résines à usage alimentaire, qui sont :

– le polycarbonate : ce plastique, transparent, très rigide et difficilement cassable, est utilisé pour la fabrication de vaisselle, de biberons de bouilloires, de carafes et de bonbonnes à eau ;

– les résines époxy-phénoliques : ces résines peuvent être utilisées comme revêtement de la surface interne des couvercles, de certains réservoirs et canalisations d’eau potable, des contenants métalliques (boîtes de conserve, canettes, cuves à vin…). Elles servent
à préserver le goût des aliments et à les protéger d’une contamination microbiologique.

Le chauffage de ce plastique et de ces résines favorise la libération des molécules de bisphénol A, qui peuvent alors se retrouver dans les
aliments ou les boissons.

Ces deux types de contenants alimentaires fabriqués avec du bisphénol A seront prochainement rendus identifiables par des avertissements sanitaires sur les emballages.

Comment reconnaître un récipient en polycarbonate ?
Il n’existe pas, à ce jour, d’obligation d’étiquetage des récipients en polycarbonate. Cependant, certains récipients peuvent être marqués  d’un sigle PC qui confirme qu’il s’agit de polycarbonate ; • d’un triangle entourant le chiffre 7, indiquant que le matériau est probablement (mais non obligatoirement) en polycarbonate.

Quels gestes adopter ?
Par mesure de précaution, adoptez des gestes simples pour limiter votre exposition quotidienne et celle de votre enfant au bisphénol A par le biais des aliments :

Vous êtes enceinte/vous allaitez
Efforcez-vous de réduire votre exposition au bisphénol A, pendant toute votre grossesse, mais également pendant l’allaitement :

– évitez d’utiliser de la vaisselle et des récipients en plastique polycarbonate pour la conservation des aliments et des boissons ainsi que le réchauffage au micro-ondes ;

– si vous les utilisez, évitez de les chauffer (au micro-ondes, au bainmarie) pour éviter la libération de molécules de bisphénol A dans l’alimentation ;

– ne versez pas de boissons ou d’aliments très chauds dans les récipients en polycarbonate ;

– adoptez une alimentation variée et équilibrée et privilégiez les produits frais : évitez l’achat de canettes et de conserves. Si vous en utilisez, videz leur contenu dans une casserole pour les faire réchauffer ;

– continuez à allaiter normalement votre bébé : les bénéfices de l’allaitement sont plus importants pour lui que le risque potentiel lié à la présence de bisphénol A dans le lait maternel.


Vous avez un nourrisson

– veillez à l’achat de biberons sans bisphénol A, en particulier lors de déplacements à l’étranger ;

– n’utilisez plus de biberons et de vaisselle en polycarbonate ;

– évitez de chauffer des aliments et des boissons dans leur conditionnement d’origine ;

– continuez à utiliser des préparations ou des aliments pour nourrisson : pour votre bébé, les bénéfices d’une alimentation spécifique, adaptée à ses besoins sont plus importants que le risque potentiel lié à l’exposition au bisphénol A.

Quels sont les risques pour votre santé et celle de votre enfant ?
Le ministère de la Santé rappelle que Les études scientifiques évaluées par les autorités sanitaires françaises font état d’effets sanitaires, avérés chez l’animal et suspectés chez l’homme, même à de faibles niveaux d’exposition. Ces constats rendent prioritaire la réduction de l’exposition des populations les plus sensibles : les nourrissons, les jeunes enfants, les femmes enceintes et allaitantes.

Par précaution, en France depuis le 30 juin 2010 et au niveau européen depuis juin 2011 , la fabrication, l’importation, l’exportation
et la mise sur le marché de biberons à base de bisphénol A, sont déjà suspendues. Ils sont remplacés par des biberons principalement
en verre ou en polypropylène. Pour aller plus loin, les autorités sanitaires se sont engagées, à la demande du Gouvernement et du Parlement, à interdire progressivement l’utilisation du bisphénol A pour la fabrication du polycarbonate et des résines à usage alimentaire :

– à partir de 2013, pour les enfants jusqu’à 3 ans ;
– en 2014 pour l’ensemble de la population ;
– tout en s’assurant de l’utilisation de produits de substitution sûrs et adaptés.

Par ailleurs, les autorités sanitaires veillent à la poursuite des expertises sur le bisphénol A et des autres substances chimiques susceptibles d’avoir les mêmes effets.

Pour en savoir plus : http://www.sante.gouv.fr/

Source : DGS / Ministère de la Santé

A Lire également

Nouvelle édition du Grand Livre de ma Grossesse Découvrez la 2ème édition du Grand Livre de ma Grossesse aux éditions Eyrolles, depuis le 5 janvier 2012 dans toutes les librairies. L’ouvrage collect...
Mortalité maternelle : 50 % des décès seraient évi... Avec un nombre croissant de naissances (834 000 en 2008), la France se situe en tête des pays européens en matière de natalité et de fécondité. Néanmo...
Besoin d’aide avec bébé ? Des professionnels vous ... Allo Parents Bébé, 1er Numéro Vert national anonyme et gratuit, est une ligne d’écoute pour les parents, dès la grossesse et jusqu’aux 3 ans de l’enfa...
Biberons au Bisphénol A : le Sénat suspend leur co... Les sénateurs ont adopté à l’unanimité une proposition de loi visant à suspendre la commercialisation de ces biberons - déjà interdits dans les crèche...
L’Académie de médecine alerte sur les risque... Alors que le Sativex vient de recevoir le feu vert des autorités sanitaires, l’Académie de médecine a mis en garde mardi les patients et les médecins ...
Faut-il continuer à prendre des statines ? Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...
Cadeau de naissance : un coffret bio douceur pour ... Vous cherchez un cadeau de naissance pratique, joli et actuel ? Peau-Ethique s’est associé à Virginale pour proposer un coffret naissance bio, composé...
Prévention santé : l’Inpes ouvre son compte Twitte... L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a annoncé lundi 24 novembre 2014 l’ouverture officielle de son compte sur Twitt...
Salon virtuel Baby en 3D : 12 bonnes raisons pour ... Aujourd’hui, avec le salon baby virtuel permanent, les futurs et les jeunes parents ont enfin tous la même chance, de se plonger dans un monde dédié à...
Grossesse : la piscine faoriserait les risque d’al... Selon une étude réalisée par des chercheurs britanniques et publiée dans la revue British Journal of Dermatology, les bébés, dont la maman est allée n...
Post accouchement : l’accompagnement du retour à d... L’Assurance Maladie propose en test dans 7 maternités, avec le concours de trois CPAM (Annecy, Rennes et Versailles), un service d’accompagnement de r...
Pilule : connaître les précautions d’emploi et les... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de publier  un document destiné aux femmes : « Vous et… vos contrac...
10 % des enfants de moins de 2 ans s’endormi... Selon une enquête Ipsos, 10% des enfants de moins de deux ans s’endormiraient en musique avec des écouteurs ou un casque sur les oreilles. Cette e...
Bronchiolite : comment protéger les tout-petits du... Saviez-vous que le virus de la bronchiolite vit jusqu’à 6 heures sur les objets ? Se laver régulièrement les mains, ne pas tousser devant un bébé, por...
Fortes chaleurs : des conseils pour bien conserver... Garder les aliments à basse température permet de ralentir la croissance des micro-organismes et de limiter la survenue de toxi-infections alimentaire...
Se protéger du soleil : le « Professeur Pourquoi »... A l’approche de la saison estivale, l’Inpes lance une nouvelle campagne de prévention sur les risques solaires. Cette année, pour aller au-delà du rap...