24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Somnolence au volant : plus qu’un simple coup de fatigue ?

La somnolence au volant peut être un des signes de l’apnée du sommeil. Caractérisée par plusieurs arrêts de la respiration pendant la nuit, l’apnée du sommeil interrompt les cycles naturels nécessaires à un repos réparateur. Favorisant ainsi des problèmes de fatigue chronique et de maladies liées à une mauvaise oxygénation, l’apnée du sommeil toucherait 5 millions de personnes en France dont environ 90% ne seraient pas diagnostiquées !

Avec 750 morts par an, la somnolence au volant reste une des causes principales de mortalité sur les routes. Yeux qui piquent, nuque raide, bâillement… Il est plus que temps de s’arrêter ! La seule solution pour stopper cette fatigue et de faire une sieste de 15 à 20 minutes, un repos réparateur qui sauvera des vies même proche de l’arrivée. N’oubliez pas que la somnolence est accrue dans des circonstances particulières, chaleur, fatigue… mais peut survenir de jour comme de nuit sur des trajets de toute durée et de tout type (autoroute, chemin…).

Solution contre l’apnée du sommeil
Il est aussi peut être temps de penser ce problème sur du long terme. Vous ronflez toutes les nuits ? La personne qui partage votre lit vous a déjà fait remarquer que vous arrêtiez de respirez pendant votre sommeil ? Il s’agit peut être d’apnée du sommeil. Renseignez-vous auprès de votre médecin. Des solutions existent. Par exemple, suite aux travaux du Dr Vincent, Oniris, start-up familiale française, a mis au point, fabrique et commercialise des Orthèse d’Avancée Mandibulaire (OAM), made in France, afin d’apporter une solution simple, économique et efficace aux problématiques liées au ronflement et à l’apnée du sommeil. Déjà 10 000 patients l’ont adoptée ! Pourquoi pas vous ?

 stop aux ronflements

Morgane Boileau

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 août 2013