Les OGM: que faut-il en penser?Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un être vivant (animal, végétal ou micro-organisme) dont l’homme a modifié le patrimoine génétique afin de lui conférer de nouvelles propriétés. Ces transformations, qui sont opérées par des techniques de génie génétique, permettent d’introduire dans le patrimoine génétique d’un organisme, un ou plusieurs gènes pour ajouter, supprimer ou modifier certaines de ses caractéristiques.

Les gènes introduits peuvent provenir de n’importe quel organisme : virus, bactérie, levure, champignon, plante ou animal. Les utilisations, et perspectives d’utilisations offertes par les OGM sont vastes et touchent plusieurs secteurs dont ceux de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

On est bien loin aujourd’hui des premiers balbutiements de transformations végétales (le premier végétal génétiquement modifié est un plant de tabac rendu résistant à un antibiotique en 1983). La science parvient désormais à modifier la plupart des principales espèces cultivées : betterave, maïs, pomme de terre, riz, colza, soja…

Pour le moment, les transformations opérées sur les végétaux visent principalement à les rendre résistants :

– aux herbicides (les herbicides utilisés en agriculture comme le glufosinate et le glyphosate sont souvent extrêmement puissants et menacent les plantes cultivées) ;
– aux insectes tels que des chenilles ou des coléoptères qui menacent les plantes en leur faisant produire des protéines insecticides;
– aux maladies (virus, bactéries phytopathogènes, mycoplasmes et champignons).

D’autres utilisations potentielles des OGM applicables dans le domaine agroalimentaire sont aujourd’hui à l’étude. On cherche notamment à améliorer le rendement des cultures (meilleure assimilation des engrais par les plantes par exemple), augmenter la vitesse de croissance des poissons, améliorer la santé animale (les animaux pourraient produire eux-mêmes des anticorps ou des vaccins), la qualité des aliments (conservation, couleur, vitamines…), etc.

En France, comme dans la majorité des Etats membres de l’Union européenne, les cultures de plantes génétiquement modifiées sont très marginales. Sur les 3 millions d’hectares de maïs cultivés, le maïs transgénique n’occupe qu’une quinzaine d’hectares. La culture de plantes transgéniques se fait essentiellement dans le cadre d’essais de recherche et développement et est strictement réglementée.

La France applique en effet le principe de précaution aux OGM, c’est à dire qu’avant toute autorisation, les scientifiques compétents sont interrogés afin d’évaluer les risques éventuels pour la santé et l’environnement. C’est sur la base de ces avis scientifiques que les pouvoirs publiques peuvent gérer les risques en décidant d’autoriser ou non certaines cultures de plantes génétiquement modifiées et en mettant en œuvre un suivi et un contrôle de ces cultures.

Pour plus d’informations : www.ogm.gouv.fr

Ce que dit (et ne dit pas) la loi

Un nouveau débat parlementaire sur la question, toujours très sensible, des organismes génétiquement modifiés (OGM) pourrait bientôt se tenir. Le Conseil d’Etat a, en effet, annulé, dans des arrêts du 24 juillet 2009, deux décrets précisant les modalités du droit à l’information du public en matière de dissémination et de mise sur le marché d’OGM.

 Selon la haute juridiction administrative, ces textes pris par le gouvernement le 19 mars 2007 méconnaissent l’article 7 de la Charte de l’environnement, issue de la loi constitutionnelle du 1e mars 2005. Celui-ci réserve au seul législateur le soin de fixer les conditions – et les limites – dans lesquelles peut s’exercer« le droit(…) d’accéder aux informations relatives à l’environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement ». Le Conseil d’Etat laisse toutefois aux pouvoirs publics jusqu’au 30 juin 2010 pour tirer les conséquences de ces annulations, à savoir adopter une loi se substituant aux décrets incriminés

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Démographie: la France confirme son dynamisme avec... Selon les chiffres publiés mardi par l'Insee, au 1er janvier 2012, 65,35 millions d’habitants peuplent la métropole et les départements d’outre-mer, h...
Saturnisme infantile : encore 4 400 cas en France Les cas de saturnisme infantile , c'est-à-dire  d’intoxication au plomb, ont été divisés par 20 en 15 ans en France métropolitaine, mais il reste 4.40...
Les décès en forte hausse en France en 2015 L’Insee vient de présenter le bilan démographique de la France en 2015.  Avec 66,6 millions d’habitants, la France reste, au 1er janvier 2015, le deux...
Médicaments : la France bientôt face à une pénurie... L’Ordre des pharmaciens s'inquiète du manque de certains médicaments qui frapperait de plus en souvent les officines et les hôpitaux. En cause, "la mo...
Thon rouge: la France entre deux eaux Interdite la pêche au thon rouge? La France a-t-elle décidé mercredi de rallier la cause de ceux qui veulent y mettre fin pour préserver l’espèce? Pas...
Gastro-entérite : l’épidémie dès la semaine ... Selon le Réseau Sentinelles, on a recensé 167 500 nouveaux cas de gastro-entérite en France la semaine dernière. Ce nombre devrait continuer d’augment...
La pomme de terre ne contient que 0,1% de matière ... Les féculents sont essentiels à une bonne alimentation. La pomme de terre n'est pas l'ennemi des régimes diététiques ; bien au contraire ! Elle ne con...
Bactérie Eceh : des germes de soja pourraient être... Après les concombres espagnols, les autorités sanitaires  allemandes soupçonnent désormais des graines germées d’être un vecteur de transmission de la...
Plomb et Diméthylfumarate : la France veut limiter... L'Agence européenne des produits chimiques vient de déclarer recevables ce lundi les réclamations de la France concernant l'usage du plomb dans les bi...
Maïs transgénique : toujours interdit en France ?... Le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) vient de rendre son avis sur l’éventuel renouvellement de l'autorisation de culture du maïs transgénique MON...
Médicaments: des dépenses encore beaucoup trop éle... Selon une étude présentée lundi 24 juin par l'eurodéputée Michèle Rivasi, le pharmacien Serge Rader et le Pr Philippe Even, les dépenses de médicament...
Les Parcs naturels régionaux fêteront la nature du... Pour la quatrième édition de la Fête de la nature, les Parcs naturels régionaux de France proposent des dizaines de sorties dans toute la France. C...
Mortalité maternelle : 50 % des décès seraient évi... Avec un nombre croissant de naissances (834 000 en 2008), la France se situe en tête des pays européens en matière de natalité et de fécondité. Néanmo...
Expo : le « Végétal sublimé » au Fouquet’s mardi 2... Nicolas Roux Dit Buisson, artiste photographe, exposera ses oeuvres sur le thème du Végétal Sublimé le 25 mai 2010 à partir de 18h au Fouquet’s, dans ...
Les affiches publicitaires de France Nature Enviro... Face au raz de marée de polluants, France Nature Environnement (FNE) a lancé une campagne qui fait déjà grand bruit contre les importations d'OGM, le...
8 nouveaux médicaments génériques suspendus en Fra... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le lancement d'une procédure de suspension des autorisations de mises sur le marché (AMM...