pregnant-Femme enceinte : danger, solvants !Des chercheurs de l’Inserm ont mené une étude sur la nocivité des solvants pour les femmes enceintes et leur enfant à naître.

Chez plus de 3000 femmes enceintes, le risque de malformations congénitales chez l’enfant, suite à l’exposition professionnelle régulière de leur mère aux solvants, est multiplié par 2,5 par rapport à des femmes non exposées.

Malformations congénitales et fausses couches

Plusieurs études antérieures ont suggéré que l’exposition aux solvants serait particulièrement dangereuse chez la femme enceinte et impliquée dans la survenue de malformations congénitales et de fausses couches.
A la différence d’études antérieures menées sur le sujet, l’étude  de l’Inserm a mesuré l’exposition aux solvants  dès  le début de la grossesse et  avant  la survenue éventuelle de malformations. Ainsi, leurs résultats montrent que chez les femmes les plus exposées, le risque de donner naissance à un enfant présentant une malformation congénitale est significativement augmenté par rapport à des femmes non exposées (environ 2,5 fois plus élevé).
Les malformations concernées sont principalement les fentes orales (becs de lièvre), les malformations du rein et des voies urinaires et les malformations génitales du garçon.

A savoir : les solvants sont présents dans les peintures, les vernis, les produits d’entretien mais aussi dans les produits cosmétiques. Principalement absorbés par les voies respiratoires ou par la peau, les solvants ont la propriété de passer la barrière placentaire et peuvent de ce fait nuire au fœtus.

Source INSERM

Rendez-vous sur Hellocoton !