Par mesure de prévention, le Ministère de la santé et la Direction générale de la santé (DGS) recommandent des gestes simples à adopter par les femmes enceintes et les parents pour limiter leur exposition quotidienne et celle de leur enfant au bisphénol A par le biais des aliments.

Le bisphénol A (ou « BPA ») est un composant chimique présent dans un type de plastique et certaines résines à usage alimentaire, qui sont :

– le polycarbonate : ce plastique, transparent, très rigide et difficilement cassable, est utilisé pour la fabrication de vaisselle, de biberons de bouilloires, de carafes et de bonbonnes à eau ;

– les résines époxy-phénoliques : ces résines peuvent être utilisées comme revêtement de la surface interne des couvercles, de certains réservoirs et canalisations d’eau potable, des contenants métalliques (boîtes de conserve, canettes, cuves à vin…). Elles servent
à préserver le goût des aliments et à les protéger d’une contamination microbiologique.

Le chauffage de ce plastique et de ces résines favorise la libération des molécules de bisphénol A, qui peuvent alors se retrouver dans les
aliments ou les boissons.

Ces deux types de contenants alimentaires fabriqués avec du bisphénol A seront prochainement rendus identifiables par des avertissements sanitaires sur les emballages.

Comment reconnaître un récipient en polycarbonate ?
Il n’existe pas, à ce jour, d’obligation d’étiquetage des récipients en polycarbonate. Cependant, certains récipients peuvent être marqués  d’un sigle PC qui confirme qu’il s’agit de polycarbonate ; • d’un triangle entourant le chiffre 7, indiquant que le matériau est probablement (mais non obligatoirement) en polycarbonate.

Quels gestes adopter ?
Par mesure de précaution, adoptez des gestes simples pour limiter votre exposition quotidienne et celle de votre enfant au bisphénol A par le biais des aliments :

Vous êtes enceinte/vous allaitez
Efforcez-vous de réduire votre exposition au bisphénol A, pendant toute votre grossesse, mais également pendant l’allaitement :

– évitez d’utiliser de la vaisselle et des récipients en plastique polycarbonate pour la conservation des aliments et des boissons ainsi que le réchauffage au micro-ondes ;

– si vous les utilisez, évitez de les chauffer (au micro-ondes, au bainmarie) pour éviter la libération de molécules de bisphénol A dans l’alimentation ;

– ne versez pas de boissons ou d’aliments très chauds dans les récipients en polycarbonate ;

– adoptez une alimentation variée et équilibrée et privilégiez les produits frais : évitez l’achat de canettes et de conserves. Si vous en utilisez, videz leur contenu dans une casserole pour les faire réchauffer ;

– continuez à allaiter normalement votre bébé : les bénéfices de l’allaitement sont plus importants pour lui que le risque potentiel lié à la présence de bisphénol A dans le lait maternel.


Vous avez un nourrisson

– veillez à l’achat de biberons sans bisphénol A, en particulier lors de déplacements à l’étranger ;

– n’utilisez plus de biberons et de vaisselle en polycarbonate ;

– évitez de chauffer des aliments et des boissons dans leur conditionnement d’origine ;

– continuez à utiliser des préparations ou des aliments pour nourrisson : pour votre bébé, les bénéfices d’une alimentation spécifique, adaptée à ses besoins sont plus importants que le risque potentiel lié à l’exposition au bisphénol A.

Quels sont les risques pour votre santé et celle de votre enfant ?
Le ministère de la Santé rappelle que Les études scientifiques évaluées par les autorités sanitaires françaises font état d’effets sanitaires, avérés chez l’animal et suspectés chez l’homme, même à de faibles niveaux d’exposition. Ces constats rendent prioritaire la réduction de l’exposition des populations les plus sensibles : les nourrissons, les jeunes enfants, les femmes enceintes et allaitantes.

Par précaution, en France depuis le 30 juin 2010 et au niveau européen depuis juin 2011 , la fabrication, l’importation, l’exportation
et la mise sur le marché de biberons à base de bisphénol A, sont déjà suspendues. Ils sont remplacés par des biberons principalement
en verre ou en polypropylène. Pour aller plus loin, les autorités sanitaires se sont engagées, à la demande du Gouvernement et du Parlement, à interdire progressivement l’utilisation du bisphénol A pour la fabrication du polycarbonate et des résines à usage alimentaire :

– à partir de 2013, pour les enfants jusqu’à 3 ans ;
– en 2014 pour l’ensemble de la population ;
– tout en s’assurant de l’utilisation de produits de substitution sûrs et adaptés.

Par ailleurs, les autorités sanitaires veillent à la poursuite des expertises sur le bisphénol A et des autres substances chimiques susceptibles d’avoir les mêmes effets.

Pour en savoir plus : http://www.sante.gouv.fr/

Source : DGS / Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Médicaments, rayons X… Les infirmières plus ... L'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) rapporte les  résultats d'une étude américaine  publiée dans la revue médicale American Journal...
Le valproate désormais interdit pendant la grosses... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé mardi 12 juin que le valproate est désormais interdit pendant l...
Toux du nourrisson : les recommandations de l’Afss... Que faire face à un bébé qui tousse ? L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), qui a mené une réévaluation des médica...
La luminothérapie, nouveau traitement pour préveni... Comment lutter contre les symptômes de dépression chez les futures mamans ? Selon une étude menée par des chercheurs suisse, la luminothérapie pourrai...
Jouets et jeux d’éveil : les bons plans d’octobre ... Profitez-en vite ! Oxybul Eveil & Jeux, le site de ventes de jouets et jeux d’éveil, propose plusieurs offres intéressantes en ce moment : une plu...
Sidaction : comment sont utilisés vos dons ? La règle des 50/50. L’ensemble des fonds nets collectés lors du Sidaction 2010 permettra à l’association de poursuivre ses engagements en redistribuan...
Nestlé rappelle des petits pots pour bébé Dans un communiqué publié mercredi, Nestlé France a annoncé le rappel "par mesure de précaution" d'un lot de "P'tit Pot", recette banane, en raison d'...
Picto « Grossesse » sur les médicaments : attentio... Selon l’Académie nationale de médecine, l’obligation  d’apposer  le pictogramme « Grossesse » sur les boîtes de médicaments est une mesure à « l’inten...
Bisphénol A: vers des substituts sans effets hormo... Dans une étude publiée dans PNAS, des chercheurs de l'Inserm et du CNRS à Montpellier décrivent pour la première fois le mode d'action de ce composé à...
Contraception d’urgence: « cinq jours pour agir »... Oubli de pilule, accident de préservatif, absence de contraception… En 2010, chez les femmes âgées de 18 à 24 ans, la dernière grossesse n’était p...
La sécurité de nos aliments au cœur de la journée ... A l’occasion de Journée mondiale de la santé dédiée à la sécurité sanitaire des aliments, organisée le 7 avril 2015 par l’Organisation mondiale de la ...
Si maman grossit, bébé aussi… Les femmes qui prennent beaucoup de poids pendant leur grossesse auraient plus de risques de donner naissance à un bébé plus gros que les autres… Jusq...
Pilule : connaître les précautions d’emploi et les... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de publier  un document destiné aux femmes : « Vous et… vos contrac...
Alcoolisation foetale : 1ère cause non génétique d... En France, 3000 à 7000 nouveaux nés sont concernés par les conséquences d’une exposition prénatale à l’alcool. Le syndrome d’alcoolisation foetale (SA...
Les petits plats bio qui remettent le goût des lég... Nouvelle venue dans les rayons de l’alimentation infantile, Good Goût est une gamme de petits plats complets pour bébé 100% biologique avec un objecti...
Maladie rare : les Epidermolyses Bulleuses Hérédit... Le Centre de Référence Maladies Rares pour les Epidermolyses Bulleuses Héréditaires du CHU de Nice vient d'inaugurer ses nouveaux locaux. L’occasion d...