Obésité et maigreur : Les premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé affichent une prévalence du surpoids de 32 % chez les femmes et de 46 % chez les hommes, dont 11 % d’obésité pour les deux sexes.

Une première : NutriNet-Santé renseigne aussi sur la maigreur qui concerne 5 % des femmes (6 % chez les femmes ayant un niveau de diplôme supérieur) et 2 % des hommes.

Lancée en mai 2009, l’étude « NutriNet-Santé », coordonnée par l’Unité de recherche en Epidémiologie Nutritionnelle dirigée par le Pr Serge Hercberg, s’est fixée comme objectif de recruter, sur 5 ans, 500.000 internautes de plus de 18 ans, acceptant de répondre, sur le net, à des questionnaires sur leur alimentation, leur activité physique, leurs poids et taille, leur état nutritionnel et sur d’autres déterminants des comportements alimentaires. Fin novembre 2009, plus de 100.000 nutrinautes étaient déjà inscrits.

Les femmes connaissent mieux les repères de consommation que les hommes.

Si 85 % des femmes et des hommes connaissent parfaitement les repères de consommation pour les fruits et légumes (« au moins 5 par jour ») et pour le poisson (« au moins 2 fois par semaine »). Le repère des viandes-poissons-oeufs (« 1 à 2 par jour ») est connu par 75% des sujets et celui des produits laitiers (« 3 par jour ») par 39%. Le repère des féculents (« à chaque repas, soit 3 fois par jour ») est le repère le moins bien connu (22% de la population).

Une information nouvelle, sur l’image « de soi »


L’image du corps représente toujours « une pression forte » pour les femmes : 1 femme sur 3 de poids normal se trouve trop grosse et 2 sur 3 voudraient encore maigrir ! Et les hommes ? 42 % se trouvent trop gros, mais ils sont moins nombreux que les femmes : 49 % d’entre elles se trouvent en effet trop grosses. Les sujets obèses se connaissent, 99 % des femmes et 98 % des hommes reconnaissent leur état. Pour les sujets en surpoids, un peu moins, soit 92 % des femmes et 69 % des hommes.

La majorité des nutrinautes souhaiteraient « maigrir », c’est le cas de 55 % des hommes et de 70 % des femmes. Si 63 % des femmes de poids normal souhaitent maigrir contre 30 % des hommes de poids normal, 9% des femmes maigres voudraient également peser encore moins …

Ces premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé mettent en évidence la persistance de l’image idéale de minceur, véhiculée par les médias et le monde de la mode qui pousse un  nombre important de femmes, même de corpulence normale à vouloir maigrir.

Pour rejoindre NutriNet-Santé et participer à l’étude, faire progresser la recherche publique sur la nutrition et la santé, rendez-vous sur www.etude-nutrinet-sante.fr

Top 10 des communes de plus de 100 000 habitants ayant répondu à l’enquête

4- Lyon (69)
5- Nantes (44)
6- Dijon (21)
7- Grenoble (38)
8- Montpellier (34)
9- Paris (75)
10- Villeurbanne (69)

A Lire également

Surpoids : mise en garde sur un risque d’hépatotox... L’Afssaps a mis en garde vendredi contre le risque d’atteintes hépatiques rares mais graves lors d’un traitement par orlistat. Deux spécialités commer...
Obésité: l’effort de recherche multiplié par six... Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, a présenté, le 25 mai dernier, les projets lauréats des investissements ...
Cholestérol : faut-il continuer à prendre des stat... Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...
Maigrir à Brides : la cure Métamorphose primée Le Grand Spa Thermal de Brides-les-Bains (Savoie) a reçu le Prix de l'Innovation par l'European Spa Association jeudi 26 mai 2016 pour sa cure Métamor...
Diabète : les médicaments contenant de la pioglita... L’Afssaps a décidé ce jeudi de suspendre l’utilisation en France des médicaments contenant de la pioglitazone (Actos® et Competact®), sur avis de la C...
Les 5 atouts nutrition et minceur des jus de fruit... Les Français aiment les jus de fruits : en un an, ils en ont bu près de 1,7 milliard de litres. Obtenus par simple pression du fruit, les jus de fruit...
Perdre du poids pour réduire l’incontinence La semaine de la continence 2016 se déroule du 21 au 27 mars 2016. A cette occasion, l’Association Française d’Urologie met l’accent sur les liens ent...
Obésité : le « mandomètre » pour manger moins et m... Glissée sous l'assiette pour mesurer la vitesse à laquelle on mange, une petite balance ronde reliée à un ordinateur permet de mieux contrôler l'alime...
Ces microbes qui font maigrir Selon une étude de chercheurs américains de l'université de Harvard publiée dans la revue Science Translational Medicine, la flore intestinale jouerai...
Le tapis de course : votre meilleur allié minceur Si le tapis de course séduit, c'est pour sa capacité à rendre le corps plus tonique, à vous faire perdre du poids mais aussi du volume. Avec lui, plus...
Travailler rendrait-il obèse ? Le travail statique de bureau, qui force des milliers de salariés à rester en position assise du matin au soir, pourrait expliquer la croissance des c...
Minceur : 2 gestes express à la rescousse des femm... Vous courrez déjà dans tous les sens entre l’école, le boulot, la crèche et le supermarché. Alors comment trouver le temps d’appliquer des soins mince...
L’obésité grande cause nationale ? Selon les informations de l’Express.fr, Nicolas Sarkozy, devrait décréter l'obésité "grande cause nationale" d'ici la fin février et annoncer plusieur...
Qui sont les consommateurs de Bio en France ? En France, les consommateurs de Bio auraient un niveau d’éducation plus élevé et seraient physiquement plus actifs que les non-consommateurs. C'est un...
Dossier : l’adolescent en surpoids ou obèse La semaine dernière, l’Institut Pasteur de Lille consacrait ses 13e Ateliers de Nutrition à l’adolescent, son corps et son assiette. Le Think Tank Obé...
L’ANSM saisit Bruxelles sur le médicament coupe-fa... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé la saisie du Comité permanent des médicaments à usage humain de la Commission européenne concernant ...