Obésité et maigreur : Les premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé affichent une prévalence du surpoids de 32 % chez les femmes et de 46 % chez les hommes, dont 11 % d’obésité pour les deux sexes.

Une première : NutriNet-Santé renseigne aussi sur la maigreur qui concerne 5 % des femmes (6 % chez les femmes ayant un niveau de diplôme supérieur) et 2 % des hommes.

Lancée en mai 2009, l’étude « NutriNet-Santé », coordonnée par l’Unité de recherche en Epidémiologie Nutritionnelle dirigée par le Pr Serge Hercberg, s’est fixée comme objectif de recruter, sur 5 ans, 500.000 internautes de plus de 18 ans, acceptant de répondre, sur le net, à des questionnaires sur leur alimentation, leur activité physique, leurs poids et taille, leur état nutritionnel et sur d’autres déterminants des comportements alimentaires. Fin novembre 2009, plus de 100.000 nutrinautes étaient déjà inscrits.

Les femmes connaissent mieux les repères de consommation que les hommes.

Si 85 % des femmes et des hommes connaissent parfaitement les repères de consommation pour les fruits et légumes (« au moins 5 par jour ») et pour le poisson (« au moins 2 fois par semaine »). Le repère des viandes-poissons-oeufs (« 1 à 2 par jour ») est connu par 75% des sujets et celui des produits laitiers (« 3 par jour ») par 39%. Le repère des féculents (« à chaque repas, soit 3 fois par jour ») est le repère le moins bien connu (22% de la population).

Une information nouvelle, sur l’image « de soi »


L’image du corps représente toujours « une pression forte » pour les femmes : 1 femme sur 3 de poids normal se trouve trop grosse et 2 sur 3 voudraient encore maigrir ! Et les hommes ? 42 % se trouvent trop gros, mais ils sont moins nombreux que les femmes : 49 % d’entre elles se trouvent en effet trop grosses. Les sujets obèses se connaissent, 99 % des femmes et 98 % des hommes reconnaissent leur état. Pour les sujets en surpoids, un peu moins, soit 92 % des femmes et 69 % des hommes.

La majorité des nutrinautes souhaiteraient « maigrir », c’est le cas de 55 % des hommes et de 70 % des femmes. Si 63 % des femmes de poids normal souhaitent maigrir contre 30 % des hommes de poids normal, 9% des femmes maigres voudraient également peser encore moins …

Ces premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé mettent en évidence la persistance de l’image idéale de minceur, véhiculée par les médias et le monde de la mode qui pousse un  nombre important de femmes, même de corpulence normale à vouloir maigrir.

Pour rejoindre NutriNet-Santé et participer à l’étude, faire progresser la recherche publique sur la nutrition et la santé, rendez-vous sur www.etude-nutrinet-sante.fr

Top 10 des communes de plus de 100 000 habitants ayant répondu à l’enquête

4- Lyon (69)
5- Nantes (44)
6- Dijon (21)
7- Grenoble (38)
8- Montpellier (34)
9- Paris (75)
10- Villeurbanne (69)

A Lire également

La Journée Européenne de l’Obésité se déroule les ... A l’occasion de la 3ème Journée Européenne de l’Obésité qui se déroulera les 8 et 9 juin prochains, en lien avec le Ministère de la Santé, le CNAO et ...
Alimentation et maladies non transmissibles: un ap... Plus de 25 ministres de la Santé se sont réunis à Vienne (Autriche) pour débattre du rôle de la nutrition dans la lutte contre les maladies non transm...
NutriNet-Santé: une e-tombola et des lots pour réc... A l’occasion de « la semaine de recrutement : objectif 250 000 volontaires », les coordinateurs de l'étude NutriNet-Santé (grand programme de recherch...
Le lycopène pourrait jouer un rôle dans la prévent... Le lycopène est une substance présente dans de nombreux fruits dont la tomate. Il possède des propriétés anti-inflammatoires. Des chercheurs de l'INRA...
A quoi équivaut une canette de soda par jour ? La surconsommation des boissons sucrées ne cesse de progresser alors que 30% de la population mondiale est en surpoids *. Retrouvez le point de vue en...
Perte de poids : les pouvoirs de l’eau confi... Une grande étude scientifique* menée auprès de 120 000 personnes sur plus de 20 ans confirme les préconisations des nutritionnistes et professionnels ...
Un projet européen pour améliorer la qualité des a... Le sel, les matières grasses et les sucres sont indispensables dans une certaine proportion à une alimentation saine. Cependant, la plupart des pays d...
Obésité chez l’enfant: un calcul simple pour... Les chercheurs d'une équipe internationale coordonnée par le Professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et maladies métaboliques (CNRS/Unive...
Régime : participez au Grand Casting XL-S Medical ... Vous êtes une fille ; vous êtes motivée pour perdre du poids dès la rentrée ; et vous avez envie de participer à une aventure humaine hors du commun...
Ces microbes qui font maigrir Selon une étude de chercheurs américains de l'université de Harvard publiée dans la revue Science Translational Medicine, la flore intestinale jouerai...
Maigrir intelligemment En été, nombreux sont celles et ceux qui souhaitent perdre quelques kilos. Mais pour perdre du poids, toutes les méthodes ne sont pas bonnes à prendre...
Pour lutter contre l’obésité, Mickey se met ... Hier, la société américaine Walt Disney a annoncé qu'elle ne diffuserait plus sur ses chaînes de télévision que des publicités pour des aliments sains...
Les cours en salle pour perdre du poids avant l’ét... Pour perdre les quelques kilos superflus accumulés pendant l’hiver, Les Cercles de la Forme proposent des cartes d’abonnement de 3 mois pour une remis...
Bientôt les premiers résultats du projet européen ... Les 25 partenaires publics et privés du projet FOOD (Fighting Obesity through Offer and Demand) se réuniront le 31 mai prochain au Parlement européen ...
Maigrir à Brides : la cure Métamorphose primée Le Grand Spa Thermal de Brides-les-Bains (Savoie) a reçu le Prix de l'Innovation par l'European Spa Association jeudi 26 mai 2016 pour sa cure Métamor...
Lutte contre l’obésité : le CSA appelle les radios... Le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’associe aux troisièmes Journées européennes de l’obésité organisées par le Collectif national des associations...