Obésité et maigreur : Les premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé affichent une prévalence du surpoids de 32 % chez les femmes et de 46 % chez les hommes, dont 11 % d’obésité pour les deux sexes.

Une première : NutriNet-Santé renseigne aussi sur la maigreur qui concerne 5 % des femmes (6 % chez les femmes ayant un niveau de diplôme supérieur) et 2 % des hommes.

Lancée en mai 2009, l’étude « NutriNet-Santé », coordonnée par l’Unité de recherche en Epidémiologie Nutritionnelle dirigée par le Pr Serge Hercberg, s’est fixée comme objectif de recruter, sur 5 ans, 500.000 internautes de plus de 18 ans, acceptant de répondre, sur le net, à des questionnaires sur leur alimentation, leur activité physique, leurs poids et taille, leur état nutritionnel et sur d’autres déterminants des comportements alimentaires. Fin novembre 2009, plus de 100.000 nutrinautes étaient déjà inscrits.

Les femmes connaissent mieux les repères de consommation que les hommes.

Si 85 % des femmes et des hommes connaissent parfaitement les repères de consommation pour les fruits et légumes (« au moins 5 par jour ») et pour le poisson (« au moins 2 fois par semaine »). Le repère des viandes-poissons-oeufs (« 1 à 2 par jour ») est connu par 75% des sujets et celui des produits laitiers (« 3 par jour ») par 39%. Le repère des féculents (« à chaque repas, soit 3 fois par jour ») est le repère le moins bien connu (22% de la population).

Une information nouvelle, sur l’image « de soi »


L’image du corps représente toujours « une pression forte » pour les femmes : 1 femme sur 3 de poids normal se trouve trop grosse et 2 sur 3 voudraient encore maigrir ! Et les hommes ? 42 % se trouvent trop gros, mais ils sont moins nombreux que les femmes : 49 % d’entre elles se trouvent en effet trop grosses. Les sujets obèses se connaissent, 99 % des femmes et 98 % des hommes reconnaissent leur état. Pour les sujets en surpoids, un peu moins, soit 92 % des femmes et 69 % des hommes.

La majorité des nutrinautes souhaiteraient « maigrir », c’est le cas de 55 % des hommes et de 70 % des femmes. Si 63 % des femmes de poids normal souhaitent maigrir contre 30 % des hommes de poids normal, 9% des femmes maigres voudraient également peser encore moins …

Ces premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé mettent en évidence la persistance de l’image idéale de minceur, véhiculée par les médias et le monde de la mode qui pousse un  nombre important de femmes, même de corpulence normale à vouloir maigrir.

Pour rejoindre NutriNet-Santé et participer à l’étude, faire progresser la recherche publique sur la nutrition et la santé, rendez-vous sur www.etude-nutrinet-sante.fr

Top 10 des communes de plus de 100 000 habitants ayant répondu à l’enquête

4- Lyon (69)
5- Nantes (44)
6- Dijon (21)
7- Grenoble (38)
8- Montpellier (34)
9- Paris (75)
10- Villeurbanne (69)

A Lire également

Le diabète chez les enfants et les adolescents   Si la fréquence du diabète est en augmentation partout dans le monde, des études révèlent que les enfants courent de plus en plus de risque ...
La “pilule du lendemain” inefficace ch... L'agence du médicament (ANSM) vient de faire le point sur l’efficacité de la contraception d’urgence ou « pilule du lendemain ». Selon les nouvelles d...
Obésité, surpoids… La HAS fait ses recommand... Changement durable des habitudes, accompagnement diététique et psychologique, activité physique, mais aussi se passer de médicaments... La Haute Autor...
Les « Instants Minceur » au Spa Source La Roche Po... A seulement 1h30 de Paris en TGV, le nouveau Spa Source La Roche Posay propose des « Instants Minceur » à vivre en fonction de ses envies et de son pl...
Peut-on maigrir vite durablement ? Maigrir beaucoup, perdre quelques kilos, retrouver une ligne plus fine... La perte de poids est un challenge pour beaucoup. Si l'enjeu de se sentir bi...
Des compléments alimentaires détox et minceur Le printemps approche et la course au ventre plat commence. Souvent synonymes de régimes yo-yo et de reprise de poids dès la fin de l'été, les méthode...
Diabète : une semaine de dépistage du 6 au 13 juin... La Semaine du Dépistage du Diabète, organisée par la Fédération Française des Diabétiques, se déroule du 6 au 13 juin 2015. Objectif : inciter le plus...
Lutte contre l’obésité : le CSA appelle les radios... Le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’associe aux troisièmes Journées européennes de l’obésité organisées par le Collectif national des associations...
Couple : les kilos en trop… un sujet tabou ? L'été arrive et avec lui la très redoutée épreuve du maillot de bain. La chasse aux kilos est ouverte. kilos. Mais bien souvent, une prise de poids n’...
Des niveaux alarmants d’obésité et de surpoids che... Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d'alarme sur  les niveaux alarmants d’obésité et de surpoids chez l’enfant à ...
Le gouvernement lance le Plan obésité 2010-2013 Le ministère de la Santé a annoncé, le 20 juillet, le lancement du Plan obésité 2010-2013. Objectif : mieux prendre en compte la complexité de l'obési...
Cancer: ça commence dans l’assiette Examinez bien votre assiette. C’est là que ça se passe. 320 000 nouveaux cas de cancer recensés chaque année en France: 30 % environ pourraient être é...
Les Français ne mangent pas assez de fibres Selon le dernier point de l'Etude NutriNet-Santé (*), les apports en fibres observés (environ 20 g/j chez les hommes et 18 g/j chez les femmes) sont n...
Spa et massages asiatiques à l’hôtel Parc***... Déjà reconnu pour son “tour du monde” des massages, du Californien à l’Indien en passant par le Marocain et le Latino, le Parc**** à Obernai (Alsace) ...
Une prime sur salaire pour perdre du poids Aux USA, le taux d'absentéisme des salariés obèses est tel que certains employeurs offrent une prime à ceux qui prennent soin de leur ligne. C'est le ...
Journée Européenne de l’Obésité, les 23 et 24 mai ... La 5ème édition de la Journée Européenne de l’Obésité (JEO) se tiendra le vendredi 23 et le samedi 24 mai prochain à travers toute la France. Son thèm...