Les Français dorment de moins en moinsSelon une enquête BVA, réalisée pour l’Institut national du sommeil et de la vigilance à l’occasion de la 9ème Journée du sommeil, près d’un tiers des Français dormiraient moins de 7 heures par jour.

En 50 ans, la réduction du temps de sommeil s’élève à 1 heure 30 environ sur 24 heures. Aujourd’hui, la durée moyenne de sommeil en semaine est de 6h58. Un chiffre comparable à celui de 2008 qui indiquait une durée moyenne de sommeil de 7h pour les 25-45 ans.

Ainsi, 29% des Français dorment moins de 7 heures par jour. Pour l’INSV, cette diminution est certes liée à l’avènement de la lumière artificielle mais aussi à des programmes télévisés de plus en plus tardifs, voire nocturnes, et aux développements des télécommunications.

Une dette de sommeil chronique

On observe aussi une hausse du temps de sommeil le week-end, qui passe à 7h50 en moyenne. Elle est destinée à « compenser » la dette de sommeil chronique de la semaine. Or, le manque de sommeil ne s’annule pas en 2 jours. Au fil des années, la population française est en dette de sommeil chronique, sans amélioration. Cette carence de sommeil affecte plus particulièrement les personnes de 35 à 55 ans qui dorment moins longtemps (6h à 7h en majorité) alors que les personnes de 25 à 35 ans dorment 7 à 8 heures par 24h.

L’insuffisance de sommeil est donc bien installée chez les Français. D’où la nécessité de poursuivre pour l’INSV l’information sur le besoin de dormir. « D’autant plus qu’une des conséquences, maintenant bien établie, de la dette de sommeil chronique, est la prise de poids, autre enjeu majeur de santé publique, rappelle l’institut. »

Les  conséquences du manque de sommeil

En effet, le manque de sommeil favorise ainsi  l’obésité et le diabète, mais aussi les affections cardio-vasculaires ou psychiques telles qu’anxiété ou dépression. Chez les adolescents et les jeunes adultes, le développement des jeux sur Internet conduit à des comportements désynchronisés avec les horaires de la société. Ces troubles de l’hygiène de sommeil peuvent aboutir à de véritables difficultés à l’entrée dans la vie active et parfois à une absence complète de vie sociale.

Par ailleurs, l’INSV rappelle que les travailleurs à horaires irréguliers sont de plus en plus fréquents. « La réduction chronique du temps de sommeil conduit à une somnolence diurne excessive, source, en particulier, d’accidents du travail, de la circulation routière ou domestiques » insiste l’Institut.

Pour plus d’informations, consulter le site de  l’INSV

A Lire également

Bien dormir pour mieux vivre 14ème journée du sommeil. On passe en moyenne un tiers de notre existence à dormir, autant dire que le sommeil est une fonction vitale autant physiolo...
Une meilleure hygiène de vie chez les garçons ? Selon une enquête de l'Insee, les garçons estiment, un peu plus souvent que les filles, avoir une alimentation « plutôt » ou « bien » équilibrée (resp...
Alzheimer, Parkinson et dépression : une web TV po... Dépression, Maladie d’Alzheimer et Maladie de Parkinson... Avec ce nouveau site, le laboratoire Lundbeck France propose aux patients, aux familles de ...
Le tabagisme pourrait aggraver la dépression chez ... Même si les adolescents s’allument parfois une cigarette en guise de traitement pour les coups de cafard, des scientifiques de l’Université de Montréa...
Stress et anxiété envahissent les patrons de TPE Une récente enquête de l'IFOP/Fiducial auprès des Très Petites Entreprises montre que le stress et l'anxiété sont les premières causes de problèmes de...
Médecine chinoise : les solutions pour bien dormir... Le cerveau humain est un élément encore très énigmatique tant dans son mode de fonctionnement que dans les réactions qu’il entraîne. Pièce moteur de n...
Dépression : une application mobile pour en parler... L'appli mobile "Parlons-en" a été développée par le laboratoire Lilly. Son objectif : Cette servir d'outil de réflexion quant à la manière dont la dép...
Dépression, anxiété… le nombre de cas progre... Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les troubles mentaux courants sont en recrudescence dans le monde entier. Entre 1990 et 2013, le nomb...
« Bien dormir, mieux vivre » : un guide pratique p... L’Inpes diffuse le premier guide pratique grand public « Bien dormir, mieux vivre » qui vise à aider les Français à développer un sommeil de meilleure...
Dépression : 8ème Journée Européenne le 19 octobre... L’association France-Dépression et ses partenaires, organisent la 8ème Journée Européenne de la Dépression. Ce rendez-vous annuel réalisé avec le sout...
Le projet i-Share va étudier la santé de 30 000 ét... Les universités de Bordeaux et de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines viennent de lancer le projet « i-share ». Objectif : étudier sur une période de...
Une carence en oméga 3 pourrait expliquer certains...  Des chercheurs de l’Inserm et de l’INRA associés à des chercheurs espagnols ont fait suivre à des souris un régime pauvre en acides gras Oméga 3. Ils...
Enfants-adolescents: les troubles psychiatriques e... Médecins scolaires pas assez nombreux, nombre de lits en nette régression, carences de dépistage… Le Conseil économique, social et environnemental dre...
Sommeil : gare à la somnolence au volant ! Somnolence, manque de vigilance, risque d’accidents, détérioration de sa santé... Avec moins de 6h de sommeil par nuit, un tiers des actifs français c...
Troubles du sommeil : près d’1 étudiant sur 2 vict... Selon la dernière enquête santé menée par la SMEREP (1)(2) auprès des étudiants français, près de 50% d’entre eux rencontrent des problèmes de sommeil...
Un guide pratique pour dormir sur ses deux oreille... Le guide "Bien dormir Pour les Nuls" est sorti en poche. Qu’est-ce que le sommeil ? Pourquoi est­‐il différent selon les âges ? Quels sont les bons co...