Les repas festifs, en famille ou entre amis, sont des moments de convivialité fort appréciés. Pourtant, le plaisir de se retrouver pour partager un bon repas est parfois gâché par la peur de la balance et des excès alimentaires. Associé à tous les repas, le pain est encore trop souvent accusé à tort de contribuer aux excès alors qu’il peut au contraire jouer un rôle structurant au cours de ces repas festifs. Découvrez comment allier plaisir et équilibre alimentaire avec le pain !

Faire rimer convivialité et équilibre
Contrairement à certaines idées reçues, l’équilibre alimentaire n’est pas incompatible avec le plaisir gustatif et la convivialité. S’attabler pour partager un repas, prendre le temps de savourer chaque aliment, sont des habitudes qui aident à prendre conscience de ce que l’on mange et à éprouver le sentiment de satiété. Le plaisir de manger est une dimension essentielle de l’équilibre alimentaire.

Le pain, par son apport en glucides complexes et en fibres, contribue à la satiété et joue ainsi un rôle structurant au cours du repas. Une dégustation lente permettra d’apprécier sa texture et d’accroitre ses multiples saveurs. Les repas festifs sont l’occasion de faire des découvertes gustatives grâce à de nouvelles variétés de pain. Côté équilibre, tous les pains ont un intérêt nutritionnel ; varier sa consommation de pain permettra de profiter de la diversité de ces apports.

En pratique
A l’apéritif, proposez différentes saveurs avec des petits toasts de pain à la garniture légère : tartare de tomates ou fromage frais se marieront parfaitement avec un pain complet ou un pain aux céréales.

L’avis du médecin
« Les dernières données définissant la composition nutritionnelle des pains français, publiées en juillet 2008, démontrent que tous les pains ont un intérêt nutritionnel. Les pains au son, au seigle, et complets sont particulièrement riches en fibres. Par contre, ce sont les baguettes courantes qui fournissent le plus de glucides complexes. Les différentes variétés de pain sont intéressantes elles peuvent être choisies en fonction des mariages gustatifs mais le pain devrait indéniablement figurer à chaque repas. »

Les chiffres clés : 232 et 264
Les différents pains français présentent un apport calorique homogène (de 232 à 264 calories pour 100 g). Une occasion de plus pour varier les plaisirs.

D’après une communication de l’Observatoire du pain
Source : www.i-dietetique.com

A Lire également

Trop de sel dans l’assiette des européens Dans la plupart des pays de la Région européenne de l'OMS, plus des deux tiers de la quantité de sel consommée sont en fait cachés dans les aliments m...
Régime : le pain, un allié minceur et plaisir Les régimes restrictifs, engendrant de nombreuses frustrations et carences, sont généralement suivis d’une reprise de poids.* La publication en novemb...
3 français sur 4 préfèrent acheter leur baguette c... La crise économique semble avoir eu un impact très faible sur la consommation de pain en France. Selon une récente étude, près de 3 français sur 4 ach...
Diététique : le pain reste l’aliment pillier... Repas primordial de la journée, le petit déjeuner est essentiel sur le plan nutritionnel car il rompt un jeûne de près de 12 heures et recharge le cor...
Le goûter : un repas qui n’est pas réservé q... Si près de 80% des enfants de 3 à 14 ans prennent régulièrement un goûter*, 43% des femmes et 30% des hommes ont cette habitude au quotidien**. Commen...
Le petit-déjeuner : un moment clef de notre équili... Après la longue période de jeûne du sommeil, le petit-déjeuner représente un moment clef de notre équilibre alimentaire, apportant à l'organisme l'éne...
Compost: pas si difficile Que peut-on composter ? Tous les déchets organiques à différents degrés sont compostables. Les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d'oeufs, ...
Le pain, le partenaire minceur Aujourd’hui, plus des deux tiers des Français affirment « faire attention au caractère naturel des produits qu’ils achètent »*. Le pain est un aliment...