Le cap des 5.000 greffes d’organes franchit en France en 2012

Selon le bilan de l’Agence de la biomédecine, pour la première fois le cap symbolique des 5.000 greffes d’organes a été franchi en France en 2012.
Ainsi, 5.023 patients ont reçu une greffe d’organe en 2012, soit une hausse de 1,57 % par rapport à l’année 2011 avec 4.945 greffes réalisées. Autre chiffre en augmentation, celui des donneurs vivants de la même famille qui passe de 316 en 2011 à 366 en 2012, soit une hausse de 15,8%.
Parmi les organes les plus fréquemment greffés, on retrouve le rein (3044), le foie (1.161), le cœur (397) et le poumon (322). On dénombre seulement que 72 greffes de pancréas et 7 greffes d’intestin. Seul le nombre de greffes du cœur et de l’intestin a reculé par rapport à 2011.
Selon l’Agence de Biomédecine ce chiffre de 5000 greffes représente « une nouvelle encourageante pour les malades qui, comme chaque année, sont toujours plus nombreux sur la liste nationale d’attente ».
En effet, elle rappelle que le nombre de greffes d’organes réalisées est toujours insuffisant. 16.000 patients étaient en attente d’une greffe en 2012.
www.agence-biomedecine.fr