Journée mondiale de la santé: comment diminuer sa consommation de sel ?Réduire la consommation de sel est l’un des moyens les plus faciles pour faire baisser la tension artérielle et, par conséquent, diminuer les risques d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) et de maladies cardiaques et rénales. C’est un des messages de la Journée mondiale de la santé qui se déroule dimanche 7 avril 2013.

En limitant cette consommation à moins de 5 g par jour (l’équivalent d’environ une cuillère à café), on réduit le risque d’AVC de 23 % et les taux généraux de maladies cardiovasculaires de 17 %. La plupart des habitants de la Région européenne de l’OMS consomment environ 8 à 11 g de sel par jour, soit beaucoup plus que le niveau recommandé.

Or, la salière ne constitue pas la principale source de consommation de sel lors du repas. Par exemple, dans l’Union européenne, 80 % de cette consommation provient d’aliments transformés tels que le fromage, le pain et les plats cuisinés. Bon nombre de personnes consomment beaucoup plus de sel qu’elles ne le pensent, avec des incidences négatives sur leur tension artérielle et la santé cardiovasculaire en général.

« La réduction de la consommation de sel constitue l’un des moyens les plus rentables d’alléger l’imposant fardeau économique de la tension artérielle élevée », a déclaré Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. « Alors que toute réduction de cette consommation s’avère positive, l’utilisation de la salière reste le cadet de nos soucis dans beaucoup de pays. En effet, c’est la teneur en sel d’aliments cuits comme le pain et la viande qui fait pencher la balance. À moins que les produits ne soient correctement étiquetés et que les consommateurs ne vérifient cette information, il est facile de ne pas tenir compte de ces apports en sel. »

Une fois l’ennemi identifié, des mesures peuvent être prises

Les 12 catégories d’aliments riches en sel à éviter sont les suivantes : le pain, la viande et ses produits dérivés, les fromages, les plats cuisinés, les potages, les céréales, les produits de la pêche, les chips et les snacks salés, les repas préparés par les services de traiteurs, les repas pris au restaurant, les sauces, condiments et épices, ainsi que les aliments à base de pommes de terre.

Il est possible de réduire les risques d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux et de contrôler la tension artérielle de la manière suivante :

– manger équilibré ;
– réduire la consommation de sel (jusqu’à moins de 5 g par jour)  ;
– faire de l’exercice régulièrement ;
– arrêter de fumer ;
– réduire la consommation d’alcool ;
– gérer le stress.

Source : OMS

A Lire également

Guide nutrition : toutes les familles d’aliments d... Concilier plaisir et santé, c’est tout à fait possible ! Il n'y a pas vraiment de bons ou de mauvais aliments, et aucun n’est interdit. Certains sont ...
Journée mondiale de la Santé, le 7 avril 2014 Moustiques, mouches, tiques, ou encore gastéropodes véhiculent des maladies dîtes "à transmission vectorielle". Avec pour slogan, «Petits mais dangere...
Nutrition et santé: 3 nouvelles marques de Nestlé ... Davigel, Maggi et Herta… Trois marques phares de l’industrie agro-alimentaire du groupe Nestlé ont signé le 11 janvier avec le ministère de la santé u...
Hypertension artérielle : attention à l’eau ... En France, 16 millions de personnes souffrent d’hypertension artérielle dont 6 millions ne sont pas traitées. Mal connue, insuffisamment diagnostiquée...
Hypertension artérielle : plus d’un adulte s... Brassard à tension posé sur un bureauCrédit: OMS/C. Black L’hypertension artérielle touche plus d'un adulte sur trois dans le monde. Cependant, be...
Journée mondiale de la santé 2011: l’OMS veut lutt... À l’occasion de la Journée mondiale de la Santé du 7 avril 2011, l'OMS appelle à une action urgente afin de faire face à un phénomène croissant : les ...
Un petit QI augmenterait le risque de maladies car... Selon une étude publiée dans l' European Journal of Cardiovascular Prevention and Rehabilitation, un faible quotient intellectuel serait, juste après ...
Tabac, alcool, sel : 37 millions de décès prématur... Maladies cardiovasculaires et respiratoires, cancers du poumon et de l'estomac, ou encore diabète.. Une étude réalisée par des chercheurs de l'Imperia...
Nutrition: les français mangent plus de fruits, mo... En France, le surpoids et l’obésité chez l’enfant est passé de 18 à 16 %. La consommation de sel s'est un peu réduite, celle de fruits et légumes a lé...
Cancer de l’estomac : attention au sel ! En France, le cancer de l'estomac (cinquième cancer le plus fréquent) touche 9 000 nouveaux cas chaque année. Selon plusieurs études scientifiques, co...
Alcool, grignotage, sel : les Français font des pr... Ils grignotent moins et boivent moins d’alcool. Vertueux, les Français ? A voir. Selon le « Baromètre santé nutrition »* 2008 réalisé par l’Inpes, ils...
Comment réduire sa consommation de sel ? Selon une étude NutriNet-Santé, " la très grande majorité des hommes (95%) et des femmes (82%) ont un apport au sel supérieur à la norme de 6 grammes ...
Journée mondiale de la Santé : “une bonne sa... Bientôt, il y aura plus de personnes âgées que d’enfants dans le monde. Le vieillissement de la population est l’une des plus importantes transformati...
Journée mondiale de l’AVC, le samedi 29 Octobre A l’occasion la Journée Mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral, la Société Française Neuro Vasculaire (SFNV) souhaite inciter le grand public à su...
Matières grasses, sel et sucre : comment choisir s... Les matières grasses, le sel et le sucre, nous consommons ces trois éléments sans forcément nous en rendre compte. Alors comment choisir nos aliments ...
Vieillissement: 2 milliards de personnes de plus d... Bientôt le monde comptera plus de personnes âgées que d’enfants. Une telle transformation sociale s'accompagne sur le plan de la santé de véritables d...