Journée mondiale de la santé: comment diminuer sa consommation de sel ?Réduire la consommation de sel est l’un des moyens les plus faciles pour faire baisser la tension artérielle et, par conséquent, diminuer les risques d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) et de maladies cardiaques et rénales. C’est un des messages de la Journée mondiale de la santé qui se déroule dimanche 7 avril 2013.

En limitant cette consommation à moins de 5 g par jour (l’équivalent d’environ une cuillère à café), on réduit le risque d’AVC de 23 % et les taux généraux de maladies cardiovasculaires de 17 %. La plupart des habitants de la Région européenne de l’OMS consomment environ 8 à 11 g de sel par jour, soit beaucoup plus que le niveau recommandé.

Or, la salière ne constitue pas la principale source de consommation de sel lors du repas. Par exemple, dans l’Union européenne, 80 % de cette consommation provient d’aliments transformés tels que le fromage, le pain et les plats cuisinés. Bon nombre de personnes consomment beaucoup plus de sel qu’elles ne le pensent, avec des incidences négatives sur leur tension artérielle et la santé cardiovasculaire en général.

« La réduction de la consommation de sel constitue l’un des moyens les plus rentables d’alléger l’imposant fardeau économique de la tension artérielle élevée », a déclaré Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. « Alors que toute réduction de cette consommation s’avère positive, l’utilisation de la salière reste le cadet de nos soucis dans beaucoup de pays. En effet, c’est la teneur en sel d’aliments cuits comme le pain et la viande qui fait pencher la balance. À moins que les produits ne soient correctement étiquetés et que les consommateurs ne vérifient cette information, il est facile de ne pas tenir compte de ces apports en sel. »

Une fois l’ennemi identifié, des mesures peuvent être prises

Les 12 catégories d’aliments riches en sel à éviter sont les suivantes : le pain, la viande et ses produits dérivés, les fromages, les plats cuisinés, les potages, les céréales, les produits de la pêche, les chips et les snacks salés, les repas préparés par les services de traiteurs, les repas pris au restaurant, les sauces, condiments et épices, ainsi que les aliments à base de pommes de terre.

Il est possible de réduire les risques d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux et de contrôler la tension artérielle de la manière suivante :

– manger équilibré ;
– réduire la consommation de sel (jusqu’à moins de 5 g par jour)  ;
– faire de l’exercice régulièrement ;
– arrêter de fumer ;
– réduire la consommation d’alcool ;
– gérer le stress.

Source : OMS

A Lire également

Alimentation : les Français ont la main trop lourd... Selon des résultats préliminaires de l'étude NutriNet-Santé publiés ce lundi, une grande majorité des hommes (95%) et des femmes (82%) ont encore un a...
Le “mieux vieillir” au coeur de la Jou... «Une bonne santé pour mieux vieillir», tel est le slogan de cette Journée Mondiale de la Santé (*) dédiée au vieillissement... En effet  bientôt, il y...
Trop de sel dans l’assiette des européens Dans la plupart des pays de la Région européenne de l'OMS, plus des deux tiers de la quantité de sel consommée sont en fait cachés dans les aliments m...
Maladies auto-immunes: le sel pourrait jouer un rô... Selon plusieurs études publiées dans la revue britannique Nature, une alimentation trop riche en sel pourrait jouer un rôle dans le développement des ...
Cancer de l’estomac : attention au sel ! En France, le cancer de l'estomac (cinquième cancer le plus fréquent) touche 9 000 nouveaux cas chaque année. Selon plusieurs études scientifiques, co...
Vieillissement: 2 milliards de personnes de plus d... Bientôt le monde comptera plus de personnes âgées que d’enfants. Une telle transformation sociale s'accompagne sur le plan de la santé de véritables d...
Journée mondiale de la Santé : gare aux moustiques... Moustiques, punaises, tiques et autres insectes peuvent représenter une menace pour votre santé et celle de votre famille, à la maison ou en voyage. C...
Quand a-t-on une tension artérielle élevée ? Brassard à tension posé sur un bureauCrédit: OMS/C. Black Une tension artérielle supérieure à 130/80 mmHg est considérée comme élevée. La tension ...
Alcool, grignotage, sel : les Français font des pr... Ils grignotent moins et boivent moins d’alcool. Vertueux, les Français ? A voir. Selon le « Baromètre santé nutrition »* 2008 réalisé par l’Inpes, ils...
Matières grasses, sel et sucre : comment choisir s... Les matières grasses, le sel et le sucre, nous consommons ces trois éléments sans forcément nous en rendre compte. Alors comment choisir nos aliments ...
Journée mondiale de l’AVC, le samedi 29 Octobre A l’occasion la Journée Mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral, la Société Française Neuro Vasculaire (SFNV) souhaite inciter le grand public à su...
Trop de sel dans l’alimentation des bébés Selon une étude britannique parue dans l’European Journal of Clinical Nutrition, 70% des enfants de moins de 8 mois consommeraient des doses trop élev...
Les 3 avantages des tensiomètres modernes Aujourd'hui, pour mesurer sa tension artérielle, les appareils d'auto-mesure ne manquent pas. Difficile de faire le choix. Les derniers venus proposen...
Hypertension artérielle : plus d’un adulte s... Brassard à tension posé sur un bureauCrédit: OMS/C. Black L’hypertension artérielle touche plus d'un adulte sur trois dans le monde. Cependant, be...
Journée mondiale de la Santé 2013 : pensez à surve... Pour la Journée mondiale de la Santé, le 7 avril 2013, l’OMS et ses partenaires seront mobilisés autour d’un problème mondial, celui de l'hypertension...
Mesurer sa tension artérielle sur iPhone, iPod et ... Composé d'une station, d’un brassard de tensiomètre et de sa propre application pour iPhone, iPod touch et iPad, iHealth permet aux utilisateurs de su...