Pour lutter contre l’obésité, “ce que l’on boit est aussi important que ce que l’on mange”. C’est le constat tiré par l’ICCR, (Chaire Internationale sur le Risque Cardiométabolique et l’obésité intestinale), après 7 ans d’études menées. Mieux vaut limiter sa consommation de boissons sucrées à une seule par jour maximum; le mieux étant de n’en consommer qu’occasionnellement.

Selon le Professeur Jean Pierre DESPRES, « les études de l’ICCR ont montré qu’une pratique physique régulière modérée de 150 minutes par semaine, a des effets spectaculaires sur l’ensemble des facteurs de risque liés aux maladies cardio-­vasculaires ! Les effets d’une pratique physique et sportive régulière sont également bénéfiques à l’activité artérielle, les contrôles de glicémie et l’obésité abdominale ». L’idéal restant une activité physique régulière, en complément d’une alimentation saine et équilibrée.

La malbouffe, les aliments gras, salés et sucrés et la sédentarité sont autant de facteurs de risque clairement identifiés de ces troubles. Ainsi, l’American Heart Association a clairement identifié la surconsommation de boissons sucrées comme un des marqueurs d’une alimentation de mauvaise qualité qui augmente le risque d’obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires.
> Diminuer fortement la quantité de sucres ajoutés dans l’alimentation au quotidien permettrait de contrôler le poids et de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

Boissons sucrées et diabète de type 2
Diverses études diligentées par l’ICCR et publiées dans des grandes revues internationales mettent en évidence qu’une consommation importante de sucre conduit à une augmentation des triglycérides sanguins, à une diminution du HDL-­‐cholestérol ainsi qu’à l’hyperinsulinémie, pouvant éventuellement conduire à un épuisement des cellules pancréatiques sécrétant l’insuline.
> Le risque de diabète est supérieur chez les personnes consommant des boissons sucrées (au moins 1 et 2 consommations par jour) par rapport à celles qui n’en consomment pas.

Boissons sucrées, poids corporel et obésité
Remplacer des boissons sucrées par des boissons non caloriques montrent une diminution significative de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) chez des adolescents de 13-­18 ans en surpoids. En outre, la mise en place dans des écoles témoins d’un programme d’éducation nutritionnelle visant à diminuer la consommation de boissons sucrées tend à limiter la prévalence du surpoids.

Boissons sucrées et régulation des apports caloriques
Lors d’un apport calorique excessif sous forme solide, l’organisme semble réussir à réguler ses apports énergétiques. Or, lors de l’ingestion d’une charge calorique sous forme liquide, les mécanismes de compensation des apports énergétiques seraient moins efficaces. En effet, l’ingestion d’une charge calorique sous forme liquide n’entrainerait pas une réduction compensatoire des apports énergétiques lors de l’ingestion d’aliments solides. Ce que l’on boit est aussi important que ce que l’on mange !

Boissons sucrées et risque cardiovasculaire
Il a été démontré que la surconsommation de boissons sucrées favorise chacun de ces facteurs de risque tels que le diabète, l’hypertension artérielle, l’hypertriglycéridémie, l’hypoalphalipoprotéinémie (concentration basse en HDL-­‐cholestérol) et l’obésité abdominale. Il est important de mesurer le nombre de calories dans les boissons que nous consommons.

Pour plus d’informations : http://www.myhealthywaist.org

M.B.

A Lire également

Obésité : le « mandomètre » pour manger moins et m... Glissée sous l'assiette pour mesurer la vitesse à laquelle on mange, une petite balance ronde reliée à un ordinateur permet de mieux contrôler l'alime...
Des niveaux alarmants d’obésité et de surpoids che... Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d'alarme sur  les niveaux alarmants d’obésité et de surpoids chez l’enfant à ...
Le diabète chez les enfants et les adolescents   Si la fréquence du diabète est en augmentation partout dans le monde, des études révèlent que les enfants courent de plus en plus de risque ...
Perte de poids : les pouvoirs de l’eau confi... Une grande étude scientifique* menée auprès de 120 000 personnes sur plus de 20 ans confirme les préconisations des nutritionnistes et professionnels ...
La sédentarité tue plus que le tabac ! Si le tabac est à l'origine de 5,1 millions de décès, l'insuffisance d'activité physique frappe encore plus fort avec 5,3 millions de victimes chaque ...
Série télé enfants : “les défis d’Alfr... Une nouvelle série télé pour enfants débarque sur nos écrans : "les défis d'Alfridge". Choisie en programme court, elle vise à expliquer comment et po...
Obésité, surpoids… La HAS fait ses recommand... Changement durable des habitudes, accompagnement diététique et psychologique, activité physique, mais aussi se passer de médicaments... La Haute Autor...
« Mon assiette, ma santé, ma planète » Synopsis : « Nous n’allons pas bien. Obésité, diabète, cancer et infarctus explosent et sont freinés à grand renfort de médicaments, au prix d’un imme...
Obésité: 69% des Français sont opposés à une taxe ... Selon les résultats du sondage réalisé par le groupe mutualiste d’assurances Groupe Pasteur Mutualité et l’institut ViaVoice concernant « L’opinion de...
Obésité et cancer du sein: un mélange à risque L’obésité, outre ses conséquences directes sur la santé (maladies cardiovasculaires, diabète), est de plus en plus soupçonnée de jouer un rôle dans le...
Obésité chez l’enfant: un calcul simple pour... Les chercheurs d'une équipe internationale coordonnée par le Professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et maladies métaboliques (CNRS/Unive...
Obésité: Air France veut faire payer double! Les personnes obèses vont payer près du double pour voyager avec Air France-KLM si elles sont dans l'incapacité de s'asseoir dans un seul siège d'avio...
Obésité: le Père Noël est une enflure Avec sa bedaine et son teint rougeaud, il donne le mauvais exemple ! Le Père Noël devrait se mettre au régime et se déplacer à pied ou en vélo, selon ...
L’OMS recommande de réduire les apports en sucre c... L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de recommander de ramener l’apport en sucres libres à moins de 10% de la ration énergétique totale che...
Le diabète chez les enfants Le diabète chez les enfants est en constante augmentation. Or, le diabète de l'enfant est souvent diagnostiqué tardivement, lorsque l’enfant affiche d...
Travailler rendrait-il obèse ? Le travail statique de bureau, qui force des milliers de salariés à rester en position assise du matin au soir, pourrait expliquer la croissance des c...