Chirurgie plastique, esthétique ou reconstructrice ?

En matière de « beauté », la chirurgie peut prend différentes appellations. Pour trouver le bon chirurgien spécialisé, encore fait-il maîtriser le vocabulaire de base. On vous explique la différence entre la chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice en vous précisant si chacune est remboursée ou pas par la Sécurité sociale.

La chirurgie plastique peut englober la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice. Elle concerne toutes les opérations liées à la peau et aux tissus mous non viscéraux. Elle s’étend donc sur tout le corps et peut concerner la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructrice mais aussi la chirurgie de la main, celle des brûlés ou encore la chirurgie crânio-faciale. Comme elle a pour objectif de soigner ou de réparer, elle est généralement remboursée pour notre système de Sécurité sociale.

La chirurgie reconstructrice, comme son nom l’indique, vise à reconstruire et à réparer une malformation de naissance ou un dommage au corps subi après un accident ou une maladie. Elle est du fait prise en charge par la Sécurité sociale.

La chirurgie esthétique concerne les personnes en bonne santé mais qui souffrent d’un mal-être psychologique lié à leur physique. Le remboursement des actes se fait au cas par cas par la Sécurité sociale. Généralement, des opérations concernant des oreilles décollées ou des hypertrophies mammaires sont remboursées. D’autres comme la chirurgie bariatrique, considérée comme un remède à l’obésité, peuvent l’être aussi.

Comment choisir un médecin spécialisé en chirurgie esthétique ou reconstructrice ?

Chaque spécialité en est vraiment une ! Il ne suffit pas d’être chirurgien et encore moins médecin pour pouvoir exercer ce métier. Les études sont longues et les gestes doivent être appris et répétés à de nombreuses reprises avant d’être maîtrisés comme en atteste le parcours hautement qualifié du Docteur Masson. C’est pourquoi chaque chirurgien est spécialisé dans certains types d’opérations.

Premier réflexe : renseignez-vous auprès du conseil national de l’ordre des médecins ou de celui de votre département. Seconde démarche : renseignez-vous autour de vous. Un premier rendez-vous doit être une consultation à vocation de conseils : vous exposez votre cas au médecin, il vous conseille, vous présente les différentes possibilités, vous donne son avis et vous explique le déroulé. Vous devez lui poser toutes vos questions, y compris combien d’opérations du même type il a déjà effectué. Un devis doit également vous être remis. Sinon, rentrez chez vous !