Comment identifier un bon ostéopathe ?

Mal au dos, douleurs musculaires, « mal partout »… L’ostéopathie séduit de plus en plus les Français. C’est bien simple, l’expression « bon ostéopathe paris » est tapée plus de deux cent fois chaque mois sur Google ! Pourquoi un tel engouement et comment trouver le bon praticien ? On vous met sur la voix avec quelques conseils.

A quoi sert l’ostéopathie ?

Revenons aux bases. Qu’est-ce que l’ostéopathie ? Selon le dictionnaire Larousse, cette « méthode thérapeutique manuelle utilise des techniques de manipulations vertébrales ou musculaires ». Mais pour faire quoi ? Idéalement, l’ostéopathie aide le corps à trouver tout son équilibre afin qu’il fonctionne de façon optimale. Suite aux manipulations d’un ostéopathe, les fonctions de l’organisme se rétablissent, traitant les causes des troubles fonctionnels et des douleurs.

L’ostéopathie se base sur le fait que toutes les parties du corps sont reliées entre elles. Dès qu’une partie est perturbée, toute la chaîne corporelle est fragilisée et peut être affectée. A l’inverse, c’est en rétablissant un équilibre que le corps est plus fort et mieux armé.

  • En prévention, une séance d’ostéopathie par an constitue un bon rythme pour vérifier l’équilibre du corps et le rééquilibrer si besoin. Cela permet au corps d’être plus à même de maintenir ses capacités tout au long de l’année. De plus, cette séance annuelle est aussi l’occasion pour l’ostéopathe de détecter un point faible avant que celui-ci ne crée une blessure ou une douleur physique plus complexe.
  • Suite à un traumatisme ou une douleur, des séances d’ostéopathie s’avèrent également efficaces. Elles complètent chez les sportifs les séances de kiné et/ou un traitement médical. Un suivi ostéopathique chez les bébés peut régler des troubles digestifs ou du sommeil, rééquilibrer des déformations du crâne ou encore contribuer à l’arrêt d’otites à répétition. Pour les femmes enceinte, le principe est le même, incluant les troubles circulatoires et les douleurs dorsales.

Pour tout un chacun, quelques visites chez un ostéopathe permettent bien souvent d’en finir avec des douleurs chroniques. Pas étonnant que de nombreux Français soient en quête d’un bon ostéopathe sur Paris ou près de chez eux !

Comment choisir un ostéopathe ?

Comme on choisit un dentiste ou un kiné, on ne choisit pas un ostéopathe par hasard. L’ostéopathie est une vraie spécialité régit par la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé n° 2002-303 du 4 mars 2002, l’article 75 précise que « l’usage professionnel du titre d’ostéopathe (…) est réservé aux personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à l’ostéopathie (…) délivrée par un établissement de formation agréé par le ministre chargé de la santé. ».
Il existe deux types de professionnels exerçant l’ostéopathie :

  • des médecins ostéopathes qui ont choisi de suivre une formation spécialisante en ostéopathie après leur cursus de médecine
  • des ostéopathes exclusifs qui ont obtenu un diplôme d’ostéopathe obtenu auprès d’un établissement agrée par le ministère de la Santé et équivalent un cursus de cinq ans d’études après le Bac.

Sachez que chaque 22 juin, des Portes Ouvertes des Ostéopathes de France ont lieu un peu partout en France. Cette Journée de l’Ostéopathie est l’occasion pour les novices et les curieux de bénéficier d’un bilan gratuit par exemple.

Pour ceux qui ont déjà testé l’ostéopathie et sont conquis, des sites comme Medoucine choisissent de vous présenter les praticiens qualifiés en médecines douces et exerçant aux quatre coins de la France. Les ostéopathes y sont évidement largement représentés. Tapez « ostéopathie » puis votre département de domicile et vous aurez une mine d’infos sur chacun d’entre eux.

Notez que certains ostéopathes se déplacent même à domicile ! La profession s’organise de plus en plus. Renseignez-vous.