Associés depuis 10 ans dans la gestion du label qualité Flamme Verte, l’ADEME et les fabricants d’appareils indépendants de chauffage au bois (poêles, inserts, cuisinières) mettent en place un nouvel étiquetage pour identifier les équipements les plus performants sur le plan énergétique et environnemental.

Actuellement, six millions de foyers utilisent en France un appareil de chauffage au bois* et environ 80% des appareils vendus sont labellisés Flamme Verte. Afin d’accélérer la rénovation du parc d’appareils de chauffage au bois pour favoriser la diffusion d’équipement plus performants, un crédit d’impôt de 40 % a été mis en place pour le remplacement de systèmes déjà existants par des systèmes plus performants (il est de 25% dans les autres cas). Les appareils Flamme Verte sont systématiquement éligibles au crédit d’impôt développement durable

Jusqu’à 5 étoiles

Depuis le 1er janvier 2010, les fabricants d’appareils indépendants de chauffage au bois, signataires de la charte Flamme Verte, ont entrepris d’apposer une étiquette de performance énergétique et environnementale sur leurs nouveaux appareils. Cette étiquette classe les appareils en cinq catégories, à la manière des étoiles pour les hôtels. Plus la performance globale de l’appareil est importante, plus le nombre d’étoiles affiché sur l’étiquette est élevé, avec un maximum de 5 étoiles.

Pour être labellisés Flamme Verte, les appareils doivent afficher 3, 4 ou 5 étoiles. Le nombre d’étoiles associé à chaque appareil est établi sur la base de deux critères : le rendement énergétique de l’équipement et le monoxyde de carbone (CO) émis dans l’atmosphère. Il intégrera, au 1er janvier 2011, un critère relatif aux émissions de poussières, dans un souci d’amélioration constante des matériels et de la préservation de la qualité de l’air.

Les exigences requises iront croissant sur les cinq années à venir : à compter du 1er janvier 2012, seuls les appareils affichant 4 ou 5 étoiles seront labellisés Flamme Verte ; à compter du 1er janvier 2015, le label Flamme Verte ne sera plus accordé qu’aux seuls appareils dotés de 5 étoiles.

*bien que comptabilisées, les cheminées ouvertes ne sont pas considérées comme des appareils de chauffage.

En savoir plus sur le label Flamme Verte et les crédits d’impôt relatifs : http://www.flammeverte.org/

Source : Ademe

A Lire également

Monoxyde de carbone : une centaine de décès chaque... Avec la baisse des températures, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de...
Intoxication au monoxyde de carbone: adoptez les b... Alors qu'une nouvelle vague de froid s'abat sur la France, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) rappelle les bons ge...
Monoxyde de carbone : les bons gestes contre les i... Alors que le froid s’installe et que les Français remontent le thermostat de leur chauffage, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la ...
Monoxyde de carbone : comment prévenir l’intoxicat... En raison du froid, Météo France met en garde contre l'utilisation en continu des chauffages d'appoint. Un bulletin d’alerte recommande de « ne jamais...
Intoxications au monoxyde de carbone : comment les... Utiliser une chaudière, un chauffe-eau, un chauffage mobile d’appoint, un groupe électrogène, une cuisinière ou tout autre appareil à combustion prése...
Températures en baisse : attention aux intoxicatio... Malgré les campagnes d’information et les rappels des mesures de prévention, diffusés régulièrement par les autorités sanitaires, on déplore encore ch...
Le chauffage au bois séduit de plus en plus de foy... Selon une étude de l'ADEME intitulée « Le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement », le bois est un mode de chauffage qui séduit d...
Intoxications au monoxyde de carbone: comment les ... Chaque année, au cours de la période de chauffe, plusieurs milliers de personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. L’Inpes et l...
Monoxyde de carbone : gare aux intoxications penda... A l’occasion des fêtes de fin d’année, la Direction générale de la Santé (DGS) appelle à la plus grande vigilance quant à l’utilisation d’appareils de...
Intoxications au monoxyde de carbone : ça concerne... C'est un appel à la vigilance en cette période de vagues de froid. L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) et le minist...
Monoxyde de carbone : 448 intoxications depuis le ... Selon le dernier bulletin de l’InVS, 448 épisodes d’intoxication par le monoxyde de carbone (CO) ont été signalés au système de surveillance depuis le...
La pollution chimique est plus importante à l̵... D'après l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur, un logement sur dix présente des niveaux de pollution chimique très élevés. Selon le polluant...
Monoxyde de carbone : 5000 intoxications chaque an... En France, chaque année, environ 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone : 1000 d’entre elles doivent être hospitalisé...
Episodes de froid et de neige : prévenir les intox... Alors que la vague de froid s’étend progressivement à la quasi-totalité des régions françaises, à l’exception des littoraux atlantiques et méditerrané...
Bâtiment : le crédit d’impôt, comment ça mar... Attention, c’est compliqué! Depuis le 1er janvier 2009, les chaudières à basse température ne sont plus concernées par le crédit d'impôt. Le chauffage...
Monoxyde de carbone: 54 intoxications en trois jou... Alors que le froid s’installe sur la France, la Direction générale de la Santé (DGS) a déjà dénombré lundi 54  intoxications au monoxyde de carbone do...