L’Institut de veille sanitaire (InVS) a répertorié 212 cas d’intoxication liés à la consommation de champignons entre le 29 juin et le 30 août 2015. Face à l’augmentation régulière du nombre de cas signalés aux Centres antipoison et de toxicovigilance, en particulier depuis le début de ce mois d’août, les autorités sanitaires appellent à la vigilance.

Les cas d’intoxication répertoriés ont été principalement relevés en Aquitaine (47 cas), en Midi-Pyrénées (36 cas), en Rhône-Alpes (27 cas) et en Franche-Comté (13 cas). Aucun décès ni cas grave n’a été enregistré.

Ces intoxications résultent, dans la majorité des cas, d’une confusion avec des champignons comestibles, d’où l’importance de rester vigilant, que l’on soit connaisseur ou que l’on pratique la cueillette ponctuellement.

Les conséquences sur la santé de ce type d’intoxications sont graves (troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe), voire mortelles. La plupart d’entre elles conduit à une hospitalisation, souvent en réanimation.

Cueillette : les bonnes pratiques

Face à ces cas qui se renouvellent et perdurent chaque année, la Direction générale de la santé (DGS), l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) renouvellent leurs mises en garde :

– ne ramassez que les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles ;
– au moindre doute sur l’état ou l’identification de l’un des champignons récoltés, ne consommez pas la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un spécialiste en la matière (les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés) ;
– cueillez uniquement les spécimens en bon état et prélevez la totalité du champignon (pied et chapeau), afin de permettre l’identification ;
– ne cueillez pas près de sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges) car les champignons concentrent les polluants ;
– séparez les champignons récoltés, par espèce. Un champignon vénéneux peut contaminer les autres ;
déposez les champignons séparément, dans une caisse ou un carton mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement ;
– lavez-vous soigneusement les mains après la récolte ;
– conservez les champignons à part et dans de bonnes conditions au réfrigérateur et consommez-les dans les deux jours au maximum après la cueillette ;
– consommez les champignons en quantité raisonnable après une cuisson suffisante, ne les consommez jamais crus.
– ne proposez jamais de champignons cueillis à de jeunes enfants.

En cas d’apparition d’un ou plusieurs symptômes (notamment diarrhée, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc.) à la suite d’une consommation de champignons de cueillette : appelez immédiatement le « 15 » ou un centre antipoison en mentionnant cette consommation.

Les symptômes commencent généralement à apparaître dans les 12 heures après la consommation et l’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement.

En cas de symptômes, il est utile de noter les heures du ou des derniers repas, l’heure de survenue des premiers signes et de conserver les restes de la cueillette pour identification.

Source : DGS

A Lire également

Pesticides : leur impact sur la santé et l’environ... Les pesticides (ou phytopharmaceutiques) sont des substances ou des préparations à usage agricole, destinées à protéger les végétaux, et utilisées pou...
Faites identifier les champignons par un spécialis... Face à la forte augmentation du nombre de cas graves d’intoxication liés à la consommation de champignons signalés aux centres antipoison et de toxico...
Cueillette des champignons : attention aux intoxic... Chaque année, on déplore en France un millier d’intoxications dues aux champignons. Les conséquences sur la santé peuvent être graves : troubles diges...
Champignons : le nombre de cas d’intoxication en h... Face à l’augmentation du nombre de cas d’intoxication liés à la consommation de champignons signalés aux centres antipoison et de toxicovigilance, l’A...
Tempête : attention aux intoxications par le monox... Plus d’un million de foyers sont privés d’électricité dans l’Ouest et le Centre de la France en raison des conditions météorologiques. Ces coupures pe...
La pollution chimique est plus importante à l̵... D'après l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur, un logement sur dix présente des niveaux de pollution chimique très élevés. Selon le polluant...
Monoxyde de carbone : une centaine de décès chaque... Avec la baisse des températures, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de...
Chauffage : attention aux intoxications ! 77,5% des français sont équipés d’au moins un appareil de chauffage à combustion susceptible d’émettre du monoxyde de carbone : chaudière, chauffe-...
Intoxication par des champignons : rappel des reco... Face à une augmentation du nombre de cas d’intoxications par des champignons ces dernières semaines, la Direction générale de la Santé (DGS) et l’Inst...
Champignons : attention aux intoxications Depuis le 1er juillet, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a répertorié 240 cas d’intoxications, parmi lesquels quatre cas graves dont un décès, lié...
Monoxyde de carbone : 465 personnes ont été exposé... Selon les informations publiées par l’Institut de veille sanitaire (InVS), 148 épisodes d’intoxication par le monoxyde de carbone (CO) ont été signalé...
Produits chimiques : la France veut limiter le plo... La France propose de restreindre au niveau européen l’emploi et la mise sur le marché du Plomb et du Diméthylfumarate (DMFu). Le règlement européen...
“Solution minérale miracle” : attentio... A la suite de cas d’intoxication signalés par des centres antipoison et de toxicovigilance impliquant un produit dénommé « Solution minérale miracle »...
Monoxyde de carbone : comment prévenir l’intoxicat... En raison du froid, Météo France met en garde contre l'utilisation en continu des chauffages d'appoint. Un bulletin d’alerte recommande de « ne jamais...
Le Jardin Botanique de Lyon agit pour la biodivers... Dans le cadre de l'Année internationale de la diversité biologique, le Jardin Botanique présente jusqu'au 4 novembre 2010 au travers d'une exposition ...
Ingestion de produits dangereux par les enfants : ... Les autorités de santé mettent en garde les parents sur les cas d’intoxication d’enfants, parfois graves, suite à l’ingestion de produits dangereux ma...