Un groupe de travail international composé de 23 experts, réuni par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’agence cancer de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a procédé à l’évaluation de la cancérogénicité du café, du maté (1), et de boissons consommées brûlantes (température de plus de 65 °C).

Si le groupe de travail n’a trouvé aucune preuve concluante d’un effet cancérogène de la consommation du café, ils ont en revanche conclu que la consommation de boissons très chaudes provoque probablement le cancer de l’oesophage chez l’homme. Aucune donnée concluante n’a pu être mise en évidence en ce qui concerne la consommation de maté à des températures qui ne sont pas très élevées.

“Ces résultats laissent penser que la consommation de boissons très chaudes est une cause probable de cancer de l’oesophage et que c’est la température, plutôt que les boissons elles-mêmes, qui semble être en cause”, explique le Dr Christopher Wild, Directeur du CIRC.

La consommation de boissons très chaudes a été classée comme probablement cancérogène pour l’homme (Groupe 2A). “Très chaude” s’applique à une boisson consommée à une température supérieur à 65 °C.

“Cette décision était fondée sur des données limitées provenant d’études épidémiologiques, qui ont montré une association positive entre le cancer de l’oesophage et le fait de boire des boissons très chaudes”, indique le CIRC dans un communiqué. D”es études menées dans des régions comme la Chine, la République islamique d’Iran, la Turquie et l’Amérique du Sud, où le thé ou le maté sont traditionnellement bus très chauds (à environ 70 °C), ont montré que le risque de cancer de l’oesophage augmente avec la température à laquelle la boisson est consommée. Dans les expériences impliquant des animaux, il a aussi été conclu à des indications limitées de la cancérogénicité de l’eau très chaude”, poursuit-il.

Le cancer de l’oesophage est la huitième cause la plus fréquente de cancer dans le monde et l’une des principales causes de décès par cancer, avec environ 400 000 décès enregistrés en 2012 (5 % de tous les décès par cancer). On ne connaît pas la proportion de cas de cancer de l’oesophage qui peut être liée à la consommation de boissons très chaudes.

1 Le maté est une infusion à base de feuilles séchées d’Ilex paraguariensis. Il est consommé principalement en Amérique du Sud et dans une moindre mesure au Moyen-Orient, en Europe et en Amérique du Nord. Le maté est traditionnellement bu très chaud (à environ 70 °C), mais il peut aussi être consommé moins chaud ou froid.

Le résumé des évaluations finales a été publié dans The Lancet Oncology

Source : CIRC

A Lire également

Cancer du poumon : 1ère greffe mondiale d’un... A l’hôpital Avicenne de Paris, l’équipe du Pr. Emmanuel Martinod a réalisé une première mondiale en greffant une bronche artificielle chez un patient ...
Lymphome: un essai clinique va évaluer une nouvell... L’essai clinique « AKTIL », financé par l’Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC) et l’Institut National du Cancer (INCa), va débuter dans l...
Médicaments : une campagne d’information sur « les... Cancer, infarctus, vaccination, greffe, douleur… Les Entreprises du Médicament (Leem) ont lancé depuis fin octobre une campagne d’information montrant...
Cancer : 78 000 euros collectés grâce à la 1ere Ma... La Marche des Lumières, la première marche de solidarité en France organisée par l’Institut Curie pour faire reculer le cancer, a eu lieu samedi 23 no...
Cancer : Bernard Giraudeau se confie chez Mireille... Ce vendredi 30 avril 2010, Mireille Dumas reçoit Bernard Giraudeau et David Servan Schreiber, dans son émission Vie privée Vie publique, l’hebdo. Tou...
15 200 décès par cancer attribuables à l’alcool en... Selon une étude (1), conduite par une équipe de l’Institut Gustave-Roussy et qui a bénéficié d’un financement de l’Institut National du cancer, l’alco...
Saint-Brieuc : une Jonquille pour Curie aussi Soutenez la lutte contre le cancer et l'opération « Une jonquille pour Curie » au centre commercial Les Champs de Saint-Brieuc. Rendez-vous du 18 au 2...
Cancer : la découverte d’une protéine suscite de n... Cette découverte pourrait être une réelle avancée dans la lutte contre le cancer. Des chercheurs de l'Institut Suisse de Recherche Expérimentale sur l...
Téléphone portable et cancer : l’OMS dit « peut-êt... L’utilisation du portable est-elle cancérogène? « Peut-être », estime pour la première fois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui plaide pour...
Une Jonquille pour Curie : faites fleurir l’espoir... Du 17 au 22 mars 2015, l’Institut Curie fait à nouveau souffler un vent d’espoir, le temps d’une semaine, pour cette nouvelle édition d’Une Jonquille ...
Cancer du sein : le plus fréquent des cancers fémi... Avec près de 50 000 nouveaux cas estimés en 2005 en France, le cancer du sein représente 36,7 % de l’ensemble des nouveaux cas de cancers chez la femm...
Les centres de lutte contre le cancer demandent un... Les 20 centres de lutte contre le cancer du secteur privé participant au service public hospitalier, regroupés au sein de la fédération Unicancer, est...
Recherche sur les cancers : tout s’accélère,... Depuis le 4 février 2012,  un web documentaire intitulé « Recherche sur les cancers : tout s'accélère" a été mis en place par l'AR, l'Inserm et l'INCa...
Journée Mondiale du Bien-Être : se sentir femme en... À l’occasion de la 4ème édition de la Journée Mondiale du Bien-Être, qui a lieu aujourd’hui, 11 juin 2018, l’Association “belle & bien” rappelle l...
Diabète : boire du café pour réduire les risques ?... Une étude menée par des chercheurs de l'Université d'Harvard et publiée dans la revue médicale Diabetologia montre que la consommation de café pourrai...
Cancer colorectal et mélanome cutané : deux guides... Chaque année, le cancer colorectal touche plus de 37 000 nouvelles personnes et le mélanome cutané plus de 7 300. La Haute Autorité de Santé (HAS) et ...