Selon l’édition 2012 du Baromètre de la consommation des boissons alcoolisées en France publiée par l’association professionnelle Entreprise & Prévention, seulement 45% des clients des cafés, bars et restaurants y consomment des boissons alcoolisées.

Il s’agit surtout des plus de 45 ans qui représentent 51% des consommateurs. Plus globalement, la tendance vers une consommation plus occasionnelle se confirme, avec moins de consommateurs quotidiens (14 %). Dans les grandes surfaces, les Français achètent moins de boissons alcoolisées mais y consacrent un budget plus important.

« Les différents panels qui constituent le Baromètre nous permettent d’avoir une vision globale des habitudes de consommation des Français, que ce soit dans la sphère privée ou lorsqu’ils sortent. Depuis cinq ans, on assiste à une diminution des occasions de consommation. Les Français consomment moins, mais de manière plus qualitative » explique Alexis Capitant, directeur général d’Entreprise & Prévention.

« Si cette tendance est extrêmement positive, il est important de continuer à lutter contre la consommation excessive ou inappropriée de boissons alcoolisées, par exemple par l’information sur les repères de consommation et l’éducation des consommateurs, seul levier pour prévenir les risques liés à la consommation d’alcool dans la sphère privée » ajoute-t-il.

Une consommation de plus en plus occasionnelle

L’étude Ifop réalisée pour Entreprise & Prévention sur les usages des boissons alcoolisées, premier indicateur du Baromètre, montre une évolution vers une consommation de plus en plus occasionnelle. Les Français sont majoritairement des consommateurs hebdomadaires (31%) ou mensuels (23%). A noter aussi qu’en 2011, 20 % des Français déclarent ne jamais consommer de boissons alcoolisées. La consommation quotidienne est surtout le fait des hommes de plus de 60 ans ; elle est rare chez les femmes et chez les jeunes.

Les foyers français achètent moins souvent des boissons alcoolisées

Le comportement d’achat des ménages est analysé par la société d’études Kantar Worldpanel à partir d’un panel représentatif de 12 000 foyers français et de leurs achats pour la consommation à domicile quel que soit le lieu d’achat (grandes et moyennes surfaces, commerces de proximité, hard discount, producteurs, drive…). Il montre un léger effritement du nombre de ménages acheteurs, avec près de 200 000 foyers de moins en 4 ans, mais surtout une baisse des quantités achetées sur la même période. En effet, les foyers français achètent moins souvent des boissons alcoolisées. Les données montrent néanmoins une hausse du budget moyen par ménage qui progresse depuis 2008, pour atteindre 312 € en 2011, ce qui laisse deviner un arbitrage entre quantité et qualité.

Source : Entreprise & Prévention

A Lire également

Posez vos questions “conso” directemen... Pour redorer leur blason, les distributeurs répondent aux questions des consommateurs. Pouvoir d’achat, développement durable, qualité et transparence...
Alcool : une consommation de plus en plus précoce ... Selon une étude publié par l’Institut de veille sanitaire (InVS) dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), l’alcool est la substance psycho...
Lutte contre le SIDA : la France classée 12ème de ... Selon l’étude Euro HIV Index (EHIVI) 2009,  le nombre de personnes vivant avec le SIDA augmente dans les pays membres de l’Union Européenne. Le premie...
Linky : le prix du nouveau « compteur bleu » pète ... Ce n’est pas qu’un simple compteur électrique... Il mesure certes la consommation, mais il permet aussi d’effectuer des opérations à distance, telles ...
Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux, c’est de... A la veille du réveillon du jour de l’An, alors que l’alcool demeure la première cause d’accidents mortels sur les routes, les associations Prévention...
Suicide: un Français sur vingt a déjà fait une ten... Dans une étude publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), l'Institut de veille sanitaire (InVS) dresse un état des lieux alarm...
Santé mentale : 95 % des 15-25 ans se déclarent “h... Selon un sondage Ipsos pour la Fondation Pierre Deniker dévoilé dans le cadre des Semaines d’Information de la Santé Mentale, 95 % des jeunes se décla...
Maladies cardiaques et AVC: 1ères causes de mortal... Environ la moitié des femmes en France ne savent pas que les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux sont la première cause de mort...
Troubles thyroïdiens : un nouveau médicament mis à... Dans un point d'information, l'Agence Française du médicament (ANSM) a annoncé la mise à disposition progressive, à partir du 6 décembre 2017, d'un no...
Alcoolisation foetale : 1ère cause non génétique d... En France, 3000 à 7000 nouveaux nés sont concernés par les conséquences d’une exposition prénatale à l’alcool. Le syndrome d’alcoolisation foetale (SA...
Viande de cheval dans des plats cuisinés : la Fran... La Commission européenne a publié mardi les résultats des tests ADN lancés le 13 février au niveau européen. En France, 353 contrôles ont été effectué...
Usages de drogues à 17 ans : des inégalités selon ... Alcool, tabac, cannabis ou encore cocaïne, l’enquête ESCAPAD 2008 menée sur 39 542 jeunes de 17 ans a analysé les usages de substances licites et illi...
Contraception d’urgence: la HAS préconise une meil...  La Haute Autorité de Santé (HAS) a  recommandé vendredi  une meilleure information sur la contraception d’urgence. En France, même si trois femmes su...
Produits frais : trop de comportements à risques c... Une enquête OpinionWay pour Bizerba* montre que les français adoptent des comportements à risques en matière de produits frais. Ainsi, 73% des Françai...
Violence faite aux femmes : plus d’un tiers des fe... Selon un nouveau rapport publié par l’Organisation mondiale de la Santé en partenariat avec la London School of Hygiene & Tropical Medicine et le ...
« l’alcool est dangereux pour la santé » selon 92%... L’Alliance Prévention Alcool (*), un collectif composé de 13 associations et de plusieurs personnalités qualifiées, a sondé l’opinion des Français sur...