Santé publique France publie aujourd’hui de nouveaux travaux sur l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé en France métropolitaine. Ces derniers confirment le poids de la pollution atmosphérique en France : elle correspond à une perte d’espérance de vie pouvant dépasser 2 ans (1) dans les villes les plus exposées, et au-delà des grandes villes, concerne les villes moyennes et petites, et les milieux ruraux.

Santé publique France a réalisé une évaluation quantitative de l’impact sanitaire (EQIS) de la pollution atmosphérique afin d’en estimer le poids sur la santé. Elle apporte une nouvelle estimation nationale du poids de la pollution par les particules fines PM2.5 (2) en lien avec l’activité humaine. Ces nouvelles données actualisent la dernière estimation publiée en 2000 dans l’étude européenne CAFE annonçant plus de 40 000 décès liés à la pollution en France. Avec une estimation de 48 000 décès par an, elle confirme le même ordre de grandeur que l’étude européenne.

La pollution de l’air n’affecte pas que les grandes villes
Si les effets de cette pollution sont plus importants dans les grandes villes, les villes moyennes et petites ainsi que les milieux ruraux sont aussi concernées :

– dans les zones urbaines de plus de 100 000 habitants les résultats montrent, en moyenne, une perte de 15 mois d’espérance de vie à 30 ans du fait des PM2.5
– dans les zones entre 2000 et 100 000 habitants, la perte d’espérance de vie est de 10 mois en moyenne ;
– dans les zones rurales, ce sont en moyenne 9 mois d’espérance vie qui sont estimés perdus.

Des mesures possibles pour améliorer la santé
Pour Santé publique France, ces résultats confirment l’importance de poursuivre les efforts dans la mise en œuvre de politiques publiques en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air. Par exemple, si l’ensemble des communes réussissait à atteindre les niveaux de PM2.5 observés dans les 5 % des communes les moins polluées de la même classe d’urbanisation, 34 000 décès pourraient être évités chaque année (gain moyen de 9 mois d’espérance de vie).

De nombreuses études dans le monde ont quantifié les bénéfices sanitaires de diverses politiques d’interventions : modification de la composition des carburants, mise en place de péage urbain, pratique du vélo, réduction d’émissions industrielles, … La plupart de ces travaux concluent à des améliorations de l’état de santé en termes de mortalité, d’espérance de vie, d’hospitalisations pour asthme, de prévalence des maladies respiratoires et cardiovasculaires, de naissances prématurées…

1 Pour une personne âgée de 30 ans.

2 La plupart des sources de pollution atmosphériques émettent des particules fines de diamètre inférieur à 2,5 micromètres (PM2.5): transports, résidentiel/tertiaire, agriculture, industrie. Leur contribution relative à la pollution atmosphérique varie cependant selon le lieu.

Source : Santé publique France

A Lire également

Pollution de l’air aux particules fines : comment ... Face à la persistance de l’épisode de pollution de l’air aux particules fines, les autorités sanitaires rappellent les recommandations pour protéger s...
Cancer colorectal : une campagne pour encourager a... L’Institut national du cancer lance une nouvelle campagne d’information à l’attention du grand public et des professionnels de santé pour encourager a...
Monoxyde de carbone : comment éviter les intoxicat... Avec la baisse prochaine des températures, les risques d'intoxications au monoxyde de carbone vont augmenter. Selon l'InVS, depuis le 1er septembre, 5...
Le cancer tue de moins en moins en France Selon le rapport que vient de rendre public l'INCa, la mortalité par cancer connait un recul qui s'accélère ses dernières années. Une baisse de la mor...
Gilenya® : l’Europe va réevaluer le rapport ... Suite au signalement d’événements cardio-vasculaires et de décès encore inexpliqués, l’agence européenne du médicament (EMA) a débuté une réévaluation...
Monoxyde de carbone : 5000 intoxications chaque an... En France, chaque année, environ 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone : 1000 d’entre elles doivent être hospitalisé...
Abus d’alcool: 2,5 millions de décès par an ... L'Organisation Mondiale de la Santé a rappelé lundi les ravages de l'abus d'alcool. Ce dernier, un des principaux facteurs de risque des maladies non ...
Fin de vie : 81% des Français souhaiteraient mouri... Selon un rapport de l’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) publié lundi 18 mars, 81% des Français souhaiteraient mourir chez eux. Un souhait ...
Cancers : prostate et sein toujours à la hausse L’Institut de veille sanitaire (InVS) publie les chiffres 2010 du cancer, en légère hausse par rapport à 2009. Chez l’homme, en 2010, on estime à 203 ...
Pollution de l’air : 7 millions de décès pré... Maladies respiratoires, AVC, cancers... Près de 7 millions de personnes sont décédées prématurément en 2012 – une sur huit au niveau mondial – du fait...
Grippe A : l’épidémie se stabilise. La France proc... Selon les réseaux Grog et Sentinelles, le nomdre de consultations pour grippe se stabilise à un niveau élevé en France. Soit près de 720.000 consultat...
L’alcool serait à l’origine de 49 000 ... Selon une étude parue dans L''European Journal of Public Health, la consommation d’alcool en France serait responsable de près de 49 000 morts en 2009...
Alerte aux pics d’ozone sur la France Depuis le week-end dernier, ensoleillement et fortes chaleurs touchent la France. L’est et une partie du sud-est, en particulier, devraient connaître,...
Froid, grippe… l’hiver dernier a été meurtri... Selon une étude de l'Institut national de veille sanitaire (InVS), près de 6.000 décès supplémentaires ont été enregistrés entre février-mars durant l...
Sida : le nombre de décès d’adolescents a triplé e... Selon des données publiées par l’Unicef, le nombre de décès d’adolescents imputables au Sida aurait triplé au cours des 15 dernières années. Aujour...
Accident domestique : 75 % des parents ont peur po... 97 % des parents d’enfants de moins de six ans pensent à juste titre qu’un grand nombre d’accidents domestiques pourrait être évité. Cependant, les da...