Prouesse chirurgicale à l’Hôpital de Toulouse : l’utilisation du laser in-utéro sauve 2 enfants d’une grossesse triple à très haut risque. Les équipes médicales de l’Hôpital Paule de Viguier ont été confrontées en début d’année à un cas médical rarissime mais très grave : une grossesse de vrais triplés compliquée d’un syndrome transfuseur-transfusé.

Si les grossesses de vrais triplés représentent 1 grossesse sur 100 000, celles compliquées par ce syndrome représentent moins de 1 sur 1 000 000.

Qu’est-ce que le syndrome transfuseur-transfusé ?

Ce syndrome survient dans environ 20% des cas de vrais jumeaux ou de vrais triplés dans la mesure où un seul placenta assure la nutrition de 2 ou 3 enfants. Ainsi, en cas de placenta unique, il arrive 1 fois sur 5 que la nutrition de l’un se fasse au détriment de l’autre : c’est ce qu’on appelle le syndrome transfuseur-transfusé : 1 jumeau transfuse l’autre. La mortalité des foetus in utero survient alors dans 90% des cas. Une coagulation laser par foetoscopie a donc été réalisée sur le placenta de la future maman par le Professeur Christophe Vayssière, gynécologueobstétricien, qui a introduit cette technique chirurgicale in-utéro innovante au CHU de Toulouse en 2009.

En quoi consiste la coagulation laser par foetoscopie ?

Apparue il y a quelques années, cette technique chirurgicale in-utéro, consiste à introduire une camera dans une des poches de la grossesse multiple, d’introduire une fibre laser par un canal opérateur et de procéder à la coagulation des vaisseaux passant d’un jumeau ou triplé à l’autre et responsables du déséquilibre de sang entre les jumeaux ou triplés. En quelque sorte, on sépare la circulation placentaire en deux, pour une grossesse gémellaire et en trois pour une grossesse triple.

Cette chirurgie spectaculaire, à risques, réduit de moitié les handicaps neurologiques inhérents à ce syndrome. En cas de grossesse gémellaire, elle permet un taux de survie de 70% mais le pourcentage passe à moins de 50% en cas de grossesse avec de vrais triplés.

Le CHU de Toulouse est le seul dans le grand sud à avoir mis en place cette technique par ailleurs développée en France dans 6 autres CHU (Paris, Strasbourg, Marseille, Clermont Ferrand, Lille, Rouen).

Source : CHU Toulouse

A Lire également

Service « maternité » : un accompagnement pour mie... L’Assurance Maladie a créé une offre de service « maternité » diversifiée qui s’enrichit progressivement et qui s’inscrit dans le programme de prévent...
Yoga et méditation pendant la grossesse Pour préparer votre corps aux changements liés à la grossesse, voici 40 postures de méditation adaptées aux femmes enceintes. Idéal pour profiter plei...
Contraception : “Faut-il que les hommes tomb...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
Post accouchement : l’accompagnement du retour à d... L’Assurance Maladie propose en test dans 7 maternités, avec le concours de trois CPAM (Annecy, Rennes et Versailles), un service d’accompagnement de r...
Sélection de livres jeunesse : comment expliquer l... Quand un enfant est hospitalisé, c’est toute la fratrie qui est concernée. Pour rassurer et expliquer le séjour à l’hôpital aux plus jeunes, avec des ...
Syndrome d’Asperger : 95% ne sont pas diagnostiqué... En France, 400 000 personnes sont exclues de la société parce qu’elles sont atteintes d’un handicap méconnu en France : le Syndrome d’Asperger. Pourta...
Alcoolisation foetale : 1ère cause non génétique d... En France, 3000 à 7000 nouveaux nés sont concernés par les conséquences d’une exposition prénatale à l’alcool. Le syndrome d’alcoolisation foetale (SA...
Hôpital : des patients identifiés par biométrie po... La CNIL a autorisé le Centre Oscar Lambret, Centre Régional de Lutte Contre le Cancer du Nord-Pas-de-Calais, à expérimenter un dispositif biométrique ...
Hôpital : des “P’tits Doudous” pour ré... L’association Les P’tits Doudous de l’Hôpital Sud au CHU de Rennes lance une opération de crowdfunding (financement participatif) sur la plateforme Ul...
Hôpital: 900 accidents médicaux par jour Selon la deuxième enquête officielle sur les événements indésirables graves liés aux soins (Eneis) réalisée en 2009 et dont les résultats ont été rend...
Grippe H1N1 : quelles précautions pour les femmes ... Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je prends donc toutes les précautions pour me protéger. Pour évit...
Assurance maladie : ce qui va changer pour vous en... Voici la liste des principales mesures d’économies décidées par le gouvernement dans le cadre du projet de Loi de finances de la Sécurité sociale 2010...
Hôpital : les urgentistes en grève le 7 septembre... Samu-Urgences de France annonce avoir déposé un préavis de grève pour le 7 septembre afin de participer à la journée nationale de mobilisation contre ...
Allocations familiales : des jumeaux ou des triplé... En 2009, l'état civil a enregistré près de 13 500 naissances multiples en France.  En progression continue depuis le milieu des années 1970, ce nombre...
Diabète : 12,5 milliards d’euros de dépenses... En 2007, la France comptait 2,5 millions de personnes diabétiques, soit 40% de plus qu’en 2001. Selon l’Assurance maladie, les dépenses de soins pour ...
Grossesse : attention aux antalgiques ? Selon une étude conduite par des chercheurs danois et français, l'usage par des femmes enceintes d'antalgiques légers comme le paracétamol, l'aspirine...