Selon les résultats d’une étude menée par l’IFOP pour la MAAF, près de la moitié des Français  ne fait pas appel au SAMU-15 en cas d’urgence médicale (44%).

Ce sont donc près de la moitié des Français qui se tournent vers d’autres solutions et services de soins pour la prise en charge de leur situation d’urgence : 19% appellent leur médecin traitant, 13% prennent un taxi ou conduisent la personne à l’hôpital le plus proche, 7% appellent une association de permanence de soins et 4% appellent un autre numéro d’urgence.

L’étude révèle de grandes différences de comportement des Français pour eux-mêmes ou leurs proches en cas d’urgence médicale. Leur capacité à évaluer le degré de l’urgence peut varier considérablement en fonction des situations.

Ainsi, plus des trois quarts des Français appellent en priorité le SAMU-15 en cas de difficulté brutale à respirer, à parler ou à bouger une jambe, en cas de perte de connaissance, de convulsions, ou de douleur violente dans la poitrine depuis 20 minutes ou encore de traumatisme physique violent.

Urgence médicale : près d’un Français sur deux n’a pas le réflexe SAMU-15En revanche, seuls 2 Français sur 10 feraient appel au 15 pour la permanence des soins, en cas d’enfant présentant une fièvre supérieure à 39° depuis 24h par exemple (23%).

Les Français connaissent encore mal le périmètre d’intervention du SAMU-15 : pour eux, il traite uniquement de l’urgence vitale et est associé aux interventions des équipes de réanimation. 8 Français sur 10 (79%) attribuent au SAMU-15 une mission de réanimation et seulement 1 Français sur 2 la gestion des urgences en dehors de l’hôpital (57%) et la coordination du secours médical (51%), loin devant le conseil médical (24%) ou l’envoi d’un généraliste à domicile (26%) dans le cadre de la permanence des soins.

Si les Français identifient le SAMU-15 comme interlocuteur référent en cas d’urgence médicale, ils ne font appel au SAMU-15 qu’à 61% pour une urgence médicale quel que soit le moment de la journée et à 55% pour une urgence médicale la nuit.

Source : étude Ifop/MAAF menée en ligne du 8 au 10 octobre 2014 sur 1003 individus, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus.

A Lire également

Un autocollant qui peut sauver des vies! Une innovation va permettre  aux services des SAMU et SMUR exclusivement d'accéder aux informations médicales pour gérer le plus efficacement l'urgenc...
Grippe A : décès d’un enfant de neuf ans quatre jo... L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a été informée du décès d’un enfant de neuf ans, quatre jours après sa vaccination cont...
Le 114 : un numéro d’urgence pour les person... Les personnes sourdes ou malentendantes habitant en France métropolitaine ont  désormais un numéro d'urgence, le 114, pour signaler un problème les co...
Urgence médicale : ce livret peut sauver la vie de... Le Livret d’informations Santé Secours Routiers (LISSR) est "l’accessoire" qui peut sauver des vies, y compris la vôtre ou celle de votre enfant ! Val...
Grippe: l’épidémie toujours en décrue Selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, l'épidémie de grippe saisonnière a continué de décroitre la semaine dernière. Au total, elle aura ...
Vaccin H1N1 : risque de fièvre chez les jeunes enf... Selon l'EMEA, l'Agence européenne des médicaments, la vaccination contre la grippe A(H1N1) avec le Pandemrix, vaccin fabriqué par le laboratoire pharm...
Staying Alive, une appli mobile gratuite qui carto... Disponible pour iPhone et Android en 13 langues, Staying Alive est la première application mondiale en la matière, avec plus de 65.000 défibrillateurs...
Hôpital : les urgentistes en grève le 7 septembre... Samu-Urgences de France annonce avoir déposé un préavis de grève pour le 7 septembre afin de participer à la journée nationale de mobilisation contre ...
Grippe : les médicaments contre la fièvre contribu... Selon une étude canadienne, la prise de médicaments comme l'aspirine, le paracétamol ou l'ibuprofène, participeraient à propager les virus de la gripp...
Des vidéos « virales » pour sensibiliser aux signa... Boehringer Ingelheim et l’ISCOM (Institut supérieur de la communication) ont construit un partenariat original dans le but de sensibiliser le grand pu...
Un nouveau service des Urgences sur Amiens Bon à savoir : la ville d'Amiens se dote d'un nouveau service des Urgences. Le service des Urgences du Pôle des Cliniques privées de la Vallée des Vig...
Consulter un médecin pendant les fêtes : les démar... Alors que plusieurs appels à la grève ont été lancés par les organisations représentant les médecins libéraux et les cliniques pour la période des fêt...
L’application SOS Urgences disponible sur la... Malakoff Médéric vient de lancer son application SOS urgences sur l’Apple Watch. SOS Urgences permet à l’utilisateur en situation d’urgence d’accéder ...
Viande de poulet: alerte à la bactérie Campylobact... Peut-on manger du poulet sans être contaminé par la bactérie Campylobacter et risquer la gastroentérite? Selon une enquête menée dans 28 pays européen...
Grippe A : les vaccins disponibles en pharmacies d... Depuis aujourd’hui, lundi 1er février, les médecins de ville peuvent se procurer auprès des pharmaciens d'officine les doses de vaccins et les seringu...
Gastro, grippe : 5 réflexes pour se protéger Alors que les épidémies de gastro-entérite et de grippe sévissent fortement en France depuis le début du mois de janvier, l’Inpes rappelle les 5 réfle...