Suite à la publication d’un article dans le magazine de l’association UFC-Que Choisir, le fabriquant de Sophie la Girafe réagit. Ce jouet en caoutchouc nautrel est fabriqué « dans le respect absolu des normes européennes et mondiales » et ne présente « aucun danger pour ses utilisateurs », insiste-t-il, analyses à l’appui.

L’association UFC-Que Choisir a testé 30 jouets sans y déceler aucune substance contraire à la réglementation. Mais elle affirme que par exemple Sophie la Girafe, destinée à être portée à la bouche des enfants, « contient et même libère dans la salive des précurseurs de nitrosamines », considérées comme probablement cancérogènes et « interdites dans les tétines et les sucettes ».

Sophie la Girafe est « fabriquée dans le respect absolu des normes européennes et mondiales, ainsi tous les rapports d’analyses effectués, tous sans exception, attestent de cette conformité et prouvent qu’il n’y a aucun danger pour les utilisateurs », a affirmé jeudi son fabriquant Vulli.

Ce dernier rappelle également que « depuis 50 ans, le process de fabrication n’a pas changé ». « Vulli transforme du caoutchouc naturel issu d’un arbre : l’Hévéa. Ce n’est ni de l’élastomère, ni du plastique ».

Source : Vulli et AFP

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Bâtiment : le crédit d’impôt, comment ça mar... Attention, c’est compliqué! Depuis le 1er janvier 2009, les chaudières à basse température ne sont plus concernées par le crédit d'impôt. Le chauffage...
Cabines de bronzage : un appareil sur cinq ne sera... Le Parisien révèle ce mercredi qu’une cabine d'UV sur cinq ne serait pas aux normes et pourrait provoquer des brûlures aux utilisateurs. "20 % des ...