24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Plan cancer: des avancées concrètes selon l’Elysée

Le Président de la République a reçu vendredi de Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé et de Nora Berra, secrétaire d’Etat à la Santé, le quatrième rapport sur l’avancement du Plan cancer 2009-2013. Selon l’Elysée, ce dernier confirme « les avancées concrètes de la recherche et des prises en charge des patients ».

Le Plan cancer, annoncé par le chef de l’Etat le 2 novembre 2009, « a permis des progrès importants grâce à la synergie des acteurs de la recherche et de la lutte contre le cancer », estime l’Elysée dans un communiqué.

Le nombre de patients participant aux essais cliniques en cancérologie a augmenté de près de 60 %. Les 2 premiers sites de recherche intégrée sur le cancer (SIRIC) sont maintenant en place pour promouvoir les coopérations entre chercheurs et cliniciens et alors qu’un nouvel appel à projets pour permettre la reconnaissance d’autres sites a été lancé. La place de la France dans la recherche sur le cancer au niveau international se renforce avec 16 centres d’essais cliniques de phase précoce sont soutenus (INCa-ARC) en partenariat avec le National Cancer Institute américain et des laboratoires pharmaceutiques mondiaux.

De plus en plus de malades bénéficient d’un traitement personnalisé. Les thérapies ciblées, qui concernent aujourd’hui 7 localisations de tumeurs, sont accessibles pour tous les patients quel que soit leur lieu de prise en charge. Le nombre de patients bénéficiant des tests de génétique moléculaire, qui déterminent l’accès à ces nouveaux traitements, a doublé (plus de 61 000 patients en 2010).

Pour garantir la qualité et la sécurité des soins, des visites de conformité pour les 885 établissements de santé autorisés pour le traitement du cancer ont été réalisées par les agences régionales de santé. Des prises en charges adaptées se structurent pour répondre aux besoins spécifiques des enfants et adolescents atteints de cancer, des personnes âgées, ainsi que des personnes souffrant de cancers rares.

La qualité de la prise en charge implique aussi la coordination entre les professionnels de santé en ville et à l’hôpital. Ainsi les parcours personnalisés des patients pendant et après le cancer ont été expérimentés auprès de 9 200 patients dans 35 sites pilotes.

Pour faciliter l’accès aux assurances et au crédit, la mise en œuvre effective des engagements pris par les fédérations du secteur de la banque et des assurances dans la nouvelle convention AERAS fait l’objet d’une vigilance particulière.

Par ailleurs, la prévention a été renforcée, en intervenant sur les principaux facteurs de risques de cancer, notamment le tabac, et promouvoir le dépistage.

Enfin, l’information sur les cancers et la cancérologie est facilitée grâce au Portail des données du cancer (www.e-cancer.fr), ouvert en octobre 2011, qui permet un accès dynamique aux principales données actualisées, par localisations de cancer et par niveaux géographiques, en matière d’épidémiologie, de recherche, de facteurs de risques, de dépistage et d’offre de soins.

107 des 119 mesures du Plan cancer progressent donc conformément au calendrier prévu et 5 mesures sont déjà achevées ; les efforts sont à maintenir afin de poursuivre la mise en œuvre des actions et permettre la réalisation des objectifs fixés d’ici 2013.

Le 4ème rapport d’étape PLAN CANCER 2009-2013 remis au président de la République, est disponible sur le site du ministère de la santé : http://www.sante.gouv.fr/cancer.html

Source : Elysée

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 février 2012