Selon une étude américaine publiée dans la revue Tobacco Control, les employés accrocs à la cigarette coûteraient 6.000 dollars (4.600 euros) de plus par an à leur entreprise qu’un salarié non fumeur. En cause, les pauses cigarette, le manque de productivité et le surcoût en dépenses de santé. Aujourd’hui, un cinquième de la population adulte américaine est fumeur.

Selon les chercheurs de l’Université d’Etat de l’Ohio, le coût par employé fumeur s’échelonne entre 2.885 dollars et plus de 10.125 dollars selon les branches d’activité et le poste occupé. Principal contributeur, les pauses cigarettes qui génèrent 3.077 dollars par employé fumeur et par ans, suivi par l’absentéisme évalué à 517 dollars. Puis, arrive le présentéisme estimé à 462 dollars: le salarié, bien que présent, est moins productif du fait de son addiction à la nicotine. Enfin, les entreprises qui assurent elles-mêmes leur employés, ont un surcoût de dépenses de santé qui culmine à 2.056 dollars.

Face à ce constat, des sociétés américaines imposent désormais aux salariés fumeurs un supplément de cotisation pour leur assurance santé.  Certaines vont même jusqu’à refuser d’engager des fumeurs ou licencient ceux qui n’ont se sont pas parvenus à arrêter de fumer après une période donnée.

Source:  Le Parisien

Rendez-vous sur Hellocoton !