Le nombre d’infarctus du myocarde est plus élevé l’hiver, pendant les pics de pneumonies, de grippes et de syndrome pseudo-grippaux… Un phénomène qui pourrait être autant (et peut-être plus!) provoqué par la grippe que par le froid. Si une personne ayant survécu à un infarctus est plus sujet à la grippe, à l’inverse, une grippe survenue quelques semaines avant un infarctus du myocarde peut avoir joué un rôle significatif dans son déclenchement.

Aujourd’hui, le mécanisme par lequel la grippe augmenterait le risque d’infarctus n’est pas défini ; mais il est possible que l’inflammation qu’elle engendre favorise la rupture d’une plaque d’athérome dans une artère coronaire et déclenche ainsi un infarctus du myocarde. Les facteurs de risque cardiovasculaires connus (l’obésité, le diabète, etc.) n’expliquent cependant pas cette augmentation. Mais on constate principalement que l’augmentation de l’incidence des infarctus du myocarde accompagne les pics de pneumonies, de grippes et de syndrome pseudo-grippaux, particulièrement les années où l’épidémie de grippe est importante. Cette association suggère que l’augmentation du nombre des infarctus du myocarde pourrait être autant (et peut-être plus) provoquée par la grippe, que par le froid. Plusieurs études démontrent en effet que l’épidémie de grippe saisonnière représente une véritable épidémie particulièrement chez les patients porteurs de pathologies cardiovasculaires.*

Les résultats d’une étude récente** ont suggéré que la vaccination antigrippale pourrait prévenir l’apparition d’infarctus du myocarde. Ils ont montré que la vaccination antigrippale réduisait de 19% le risque de présenter un premier infarctus du myocarde. Cette étude confirme l’intérêt de la vaccination de groupes d’individus ciblés, car les effets bénéfiques ont été plus élevés (-30%) chez les sujets dont le risque était augmenté que chez les autres (-15%). Toutefois, l’étude suggère que la vaccination pourrait aussi avoir des effets favorables pour prévenir des infarctus du myocarde chez des personnes ne présentant pas, a priori, un risque cardiovasculaire augmenté. La vaccination antigrippale est particulièrement conseillée pour prévenir l’apparition d’infarctus du myocarde.

La Fondation Coeur et Artères rappelle qu’en cette saison, il est très important pour les personnes particulièrement à risque cardiovasculaire, de se faire vacciner contre la grippe
Plus d’informations sur www.fondacoeur.com

Sources : fondation Coeurs et Artères – * Experts AXX/AHA : La vaccination antigrippale. M. Genest, Service Cardiologie, Centre Hospitalier, Provins. Réalités cardiologiques – N°220. Octobre 2006 ** Siriwardena AN. 2010, Canadian Medical Association Journal ; 182 (15), 1617-1623

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Grippe : le nombre de consultations en forte augme... Selon le dernier bulletin de l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’épidémie de grippe est en phase ascendante. Le taux d'incidence des consultation...
L’épidémie de grippe touche à sa fin Selon le réseau de surveillance Sentinelles, l'épidémie de grippe saisonnière, la plus longue observée depuis trente ans, et qui aura touché plus de 3...
Grippe : 2 à 7 millions de personnes touchées chaq... L'Agence française du Médicament (ANSM) fait le point sur la nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière qui vient de débuter. En Fr...
7 gestes à adopter pour un #HiverSansVirus Saviez-vous que 2 personnes sur 10 ne se lavent pas les mains systématiquement après s’être rendues aux toilettes ? Et que seulement 42% des personnes...
Grippe : les médicaments contre la fièvre contribu... Selon une étude canadienne, la prise de médicaments comme l'aspirine, le paracétamol ou l'ibuprofène, participeraient à propager les virus de la gripp...
Vaccin H1N1 : la liste des personnes prioritaires Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de  publier ce jeudi la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les pers...
Grippe H1N1 : l’InVS publie son dernier bulletin p... Un an après le début de l’épidémie, l’InVS a publié le 20 avril son dernier bulletin pour la saison sur la grippe H1N1.  « Tous les indicateurs sont r...
Passage à l’heure d’été : gare à la cr... Les résultats d'une étude américaine publiée dans la revue Open Heart et présentée à la conférence de l'American College of Cardiology, à Washington, ...
H1N1 : la liste des personnes prioritaires à la va... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a publié la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les personnels de santé, m...
Grippe : 7 Français sur 10 envisagent de faire l’i... Alors que la campagne nationale de vaccination contre la grippe a été lancée ce lundi, une enquête PHR/IFOP* révèle que 7 Français sur 10 envisagent d...
Vaccin H1N1 et narcolepsie : pas de lien avéré sel... Les experts de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a conclu hier que les données disponibles étaient insuffisantes pour déterminer s'il existe u...
Grippe A (H1N1) : un dessin animé pour l’expliquer... Les marques jeunesse du groupe Bayard diffusent un clip animé simple et ludique pour expliquer la grippe A aux enfants sur www.bayardKids.com/grippeA....
Grippe : la campagne de vaccination prolongée jusq... L’Assurance Maladie et la Direction générale de la santé ont décidé de prolonger la durée de validité des bons de prise en charge du vaccin antigrippa...
Grippe : l’épidémie pourrait atteindre son pic cet... Selon le dernier bulletin de l’InVS, l’épidémie de grippe reste intense sur la totalité du territoire. Il s’agit de la huitième semaine consécutive de...
Infarctus du myocarde: moins de 50 % des Français ... Selon les résultats de l’observatoire Stent for Life moins de 50 % des Français appellent le 15 lorsqu’ils ressentent les symptômes de l’infarctus du ...
La gastro et la grippe franchissent le seuil de l&... Selon le réseau de surveillance Irsan, qui se base sur les données de SOS Médecins, la grippe et la gastro-entérite viennent de franchir le stade de l...