24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La goutte fait souffrir près de 500 000 Français

La « goutte » ? On l’appelle ainsi parce que l’on a longtemps cru qu’elle était due à la pénétration  «goutte à goutte » d’un poison dans les articulations. En France, sur 47 millions d’adultes, près d’un demi million de personnes en souffrent, les hommes étant plus concernés que les femmes.

Connue depuis l’Antiquité, la goutte reste une maladie d’actualité dont la fréquence a semble-t-il augmenté ces dernières années. Le plus célèbre de tous les souverains goutteux est Charles Quint. Il souffrait d’arthrites à répétition dues à la goutte. Ce diagnostic a été confirmé par l’analyse de l’un de ses orteils momifié qui recelait des cristaux d’acide urique.

La goutte est un rhumatisme inflammatoire due à la présence de microcristaux d’un  sel de l’acide urique,  l’urate monosodique, dans une articulation, ce qui entraîne l’inflammation. La réaction est très douloureuse. C’est la goutte aiguë, plus souvent appelée « crise de goutte » ou « accès goutteux. »

 La goutte est une maladie bénigne, du moins au début quand les premières crises apparaissent. La crise de goutte se produit le plus souvent dans les articulations du gros orteil, du pied, de la cheville ou du genou. Elle apparaît de façon très brutale et très douloureuse.

http://www.crisedegoutte.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 février 2010