24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Greffes d’organes: un plan pour augmenter le nombre en France

Le Plan greffe 2012-2016, lancé le 26 mars, vise à augmenter de façon significative le nombre de greffes effectuées en France. L’objectif est d’atteindre, d’ici à 2015, 5 700 greffes d’organes par an. En 2010, ce sont au total 4 708 organes qui ont été greffés.

Près de 14 000 personnes sont en attente de greffes d’organes et seulement un peu plus d’un tiers pourra en bénéficier. « En 2009, 250 personnes en liste d’attente sont décédées faute d’avoir reçu une greffe d’organes à temps », précise l’Agence de biomédecine.

Avec les succès thérapeutiques de la greffe et le vieillissement de la population, les besoins en greffons sont en constante augmentation. Afin de répondre à ces difficultés, le plan greffe 2012-2016 propose quatre objectifs majeurs :

– atteindre 5 700 greffes d’organes d’ici à 2015, soit un objectif de 5 % de croissance annuelle ;
– favoriser le développement des greffes de reins à partir de donneurs vivants ;
– augmenter le nombre et la qualité des prélèvements et des greffes de cellules souches hématopoïétiques utilisées dans le traitement des hémopathies malignes (maladies du sang) ;
– améliorer le suivi à long terme des patients greffés et des donneurs vivants prélevés par le développement de réseaux de soins efficaces et de qualité.

Les malades concernés par le don d’organes

Les malades susceptibles de recevoir un jour une greffe d’organes sont les personnes atteintes de malformation cardiaque, de cirrhose, de mucoviscidose, d’insuffisance rénale terminale, de certains cancers. Les patients sont de tous âges, du bébé aux personnes âgées de plus de 70 ans.

Le remplacement de l’organe déficient est envisagé lorsque plus aucun traitement ne fonctionne et que le patient est en danger de mort à court ou moyen terme.

Les médecins savent aujourd’hui greffer six organes différents. Le rein est le plus couramment greffé. Suivent le foie, le cœur, les poumons, le pancréas et des parties de l’intestin.

« En 2010, ce sont au total 4 708 organes qui ont été greffés », souligne l’Agence de biomédecine.

Source : gouvernement.fr / Agence de biomédecine

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 avril 2012