Selon un rapport de l’Académie nationale de médecine, la semaine de 4 jours à l’école primaire ne serait pas compatible avec les rythmes biologiques de l’enfant.

Doit-on réaménager l’organisation du temps scolaire ? Selon les conclusions de l’Académie nationale de médecine, la semaine de quatre jours  instaurée depuis la rentrée 2008 dans le primaire «n’est pas en cohérence avec les rythmes biologiques de l’enfant». Et ce «à tous les niveaux de l’organisation, journée, semaine ou année scolaire». Les experts recommandent ainsi d’aménager la semaine sur 4 jours et demi, voire 5 jours. En effet, le rapport explique que «la vigilance et les performances » des élèves sont en baisse le lundi et le mardi, à cause de la coupure du week-end. L’élève étant  «désynchronisé les deux premiers jours de la semaine».

Autre conséquence de la semaine de quatre jours, la journée scolaire trop chargée. Les écoliers français ont des journées longues – six heures de classe et même davantage pour les plus faibles qui suivent l’accompagnement personnalisé. Un petit Français travaille ainsi deux heures de plus par jour par rapport à un petit Suédois. L’académie recommande 5 heures maximum de cours par jour, avec éventuellement une heure d’étude pour éviter aux enfants d’avoir à effectuer ses devoirs le soir à la maison. Les vacances scolaires sont aussi montrées du doigt : surtout les vacances d’été « jugées » trop longues. L’Académie estime que les vacances de Toussaint, « période difficile pour l’enfant », devraient être étendues à deux semaines.

Soulignant le « rôle primordial » du sommeil chez l’enfant, elle propose de « retarder l’entrée des enfants en classe en créant une période intermédiaire d’activités calmes en début de matinée, car l’enfant arrive fatigué à l’école ».

Les réactions à ce rapport n’ont pas tardées. La première fédération de parents, la FCPE, a réclamé jeudi « des décisions concrètes pour mettre fin aux aberrations pédagogiques et de santé actuelles ». De son côté, le ministère de l’Education nationale, rappelle que la décision de passer à la semaine de quatre jours se fait au cas par cas, dans chaque école, à l’issu d’un vote du conseil d’école, dans lequel siègent les représentants de la direction, des enseignants et des parents d’élèves.
Source : Académie de Médecine

Rendez-vous sur Hellocoton !