24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Eau potable : 87% de la population mondiale y ont accès

Avec 87% de la population mondiale, soit près de 5,9 milliards d’habitants de notre planète, ayant accès à l’eau potable, le monde est sur la voie d’atteindre, voire de dépasser, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en matière d’eau potable. Néanmoins, 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année des conséquences de  l’eau insalubre.

C’est ce qu’établit le rapport du Programme conjoint OMS/UNICEF de suivi de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement publié aujourd’hui intitulé: Progrès en matière d’eau potable et d’assainissement – 2010 . Toutefois, près de 39% de la population mondiale, soit plus de 2,6 milliards de personnes sont toujours dépourvues d’accès à un système d’assainissement amélioré. Le rapport souligne à cet égard que beaucoup d’efforts restent à faire pour s’approcher de l’OMD en matière d’assainissement. Si la tendance actuelle se poursuit, la communauté internationale manquera l’OMD relatif à l’assainissement en 2015 de près d’un milliard d’habitants.

Déclin de la défécation à ciel ouvert

L‘OMS se réjouit par ailleurs du fait que la défécation à ciel ouvert –la pratique la plus antihygiénique de toutes– soit en déclin partout dans le monde, passant sur le plan mondial de 25% en 1990 à 17% en 2008, ce qui représente une diminution de 168 millions des tenants de cette pratique depuis 1990. Elle reste toutefois très répandue en Asie du Sud, où l’on estime que 44% de la population continue à déféquer à ciel ouvert.

L’eau insalubre ainsi que des mesures d’assainissement et d’hygiène insuffisantes coûtent chaque année la vie à environ 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans. Le manque d’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène affecte la santé, la sécurité, la vitalité et la qualité de vie des enfants, touchant d’abord et surtout les femmes et les jeunes filles. Elles risquent beaucoup plus que les hommes et les garçons d’être celles qui seront chargées de la corvée d’eau.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 mars 2010