24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Boissons très chaudes: leur consommation, une « cause probable » de cancer

Un groupe de travail international composé de 23 experts, réuni par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’agence cancer de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a procédé à l’évaluation de la cancérogénicité du café, du maté (1), et de boissons consommées brûlantes (température de plus de 65 °C).

Si le groupe de travail n’a trouvé aucune preuve concluante d’un effet cancérogène de la consommation du café, ils ont en revanche conclu que la consommation de boissons très chaudes provoque probablement le cancer de l’oesophage chez l’homme. Aucune donnée concluante n’a pu être mise en évidence en ce qui concerne la consommation de maté à des températures qui ne sont pas très élevées.

“Ces résultats laissent penser que la consommation de boissons très chaudes est une cause probable de cancer de l’oesophage et que c’est la température, plutôt que les boissons elles-mêmes, qui semble être en cause”, explique le Dr Christopher Wild, Directeur du CIRC.

La consommation de boissons très chaudes a été classée comme probablement cancérogène pour l’homme (Groupe 2A). “Très chaude” s’applique à une boisson consommée à une température supérieur à 65 °C.

« Cette décision était fondée sur des données limitées provenant d’études épidémiologiques, qui ont montré une association positive entre le cancer de l’oesophage et le fait de boire des boissons très chaudes », indique le CIRC dans un communiqué. D »es études menées dans des régions comme la Chine, la République islamique d’Iran, la Turquie et l’Amérique du Sud, où le thé ou le maté sont traditionnellement bus très chauds (à environ 70 °C), ont montré que le risque de cancer de l’oesophage augmente avec la température à laquelle la boisson est consommée. Dans les expériences impliquant des animaux, il a aussi été conclu à des indications limitées de la cancérogénicité de l’eau très chaude », poursuit-il.

Le cancer de l’oesophage est la huitième cause la plus fréquente de cancer dans le monde et l’une des principales causes de décès par cancer, avec environ 400 000 décès enregistrés en 2012 (5 % de tous les décès par cancer). On ne connaît pas la proportion de cas de cancer de l’oesophage qui peut être liée à la consommation de boissons très chaudes.

1 Le maté est une infusion à base de feuilles séchées d’Ilex paraguariensis. Il est consommé principalement en Amérique du Sud et dans une moindre mesure au Moyen-Orient, en Europe et en Amérique du Nord. Le maté est traditionnellement bu très chaud (à environ 70 °C), mais il peut aussi être consommé moins chaud ou froid.

Le résumé des évaluations finales a été publié dans The Lancet Oncology

Source : CIRC

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 juin 2016