Plus de 25 ministres de la Santé se sont réunis à Vienne (Autriche) pour débattre du rôle de la nutrition dans la lutte contre les maladies non transmissibles dans la Région européenne de l’OMS. La Conférence ministérielle européenne de l’OMS sur la nutrition et les maladies non transmissibles dans le contexte de Santé 2020 est une réaction à l’obésité et à la mauvaise nutrition, qui jouent un rôle capital dans les maladies non transmissibles comme les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cancer.

Un problème de poids à l’échelle de la Région Dans la Région européenne, l’obésité progresse ; elle est particulièrement préoccupante chez les enfants. Selon les estimations, un tiers des enfants et la moitié des adultes de la Région sont en surpoids ou obèses. L’obésité s’accompagne d’une multitude de problèmes qui surviennent de manière immédiate ou à plus long terme, tels que des problèmes de mobilité, une mauvaise estime de soi et des risques accrus de maladies cardiovasculaires et de diabète. De plus, 60 % des enfants qui présentent une surcharge pondérale avant la puberté sont en surpoids au début de l’âge adulte ; l’obésité représente 2 à 7 % des dépenses de santé dans certains pays et des coûts indirects encore plus élevés en perte de productivité ; en Europe occidentale, les enfants issus de familles à faible revenu sont plus susceptibles d’être obèses ; en l’absence de mesures, la prévalence de la surcharge pondérale atteindra 90 % d’ici 2030 dans certains pays.

À l’ouverture de la conférence, la directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, Zsuzsanna Jakab, a lancé un appel à la population, à l’industrie alimentaire et aux pouvoirs publics : « Je demande instamment aux ministres de la Santé de collaborer avec d’autres secteurs pour mettre en œuvre des politiques qui peuvent changer les choses. J’exhorte tous les acteurs de l’industrie alimentaire à agir de façon responsable et à apporter leur concours en adaptant la composition des produits pour contribuer positivement à la santé, en étiquetant les aliments de manière claire et explicite et en s’abstenant de faire de la publicité auprès des enfants pour les aliments riches en graisses saturées et trans, en sucres libres et en sel. Enfin, je conseille aux citoyens d’essayer de réduire leur consommation de matières grasses, de sucre et de sel et d’accroître celle de fruits et de légumes. Les consommateurs devraient lire les étiquettes de leurs produits alimentaires et opérer un choix conscient et responsable en se fondant sur les recommandations de santé publique. Ces 30 dernières années, d’énormes progrès ont été réalisés dans d’autres domaines de la santé publique, comme la lutte contre le tabagisme. Il est temps de se montrer aussi déterminés dans la lutte contre l’épidémie d’obésité. »

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

L’OMS publie des recommandations pour lutter contr... Dans de nombreux pays à revenu faible ou intermédiaire, le surpoids et l’obésité restent négligés, bien qu’ils représentent une grave menace pour la s...
La Journée Mondiale du Diabète se déroule dimanche... Célébrée chaque année le 14 novembre dans plus de 160 pays, la Journée Mondiale du Diabète (JMD) est la campagne de la Fédération Internationale du Di...
Edulcorant : attention danger ? Sont-ils vraiment efficaces contre le surpoids et le diabète ? Sont-ils dangereux pour la santé ? Un nouvel édulcorant issu d'une plante d'Amérique d...
L’étude Nutrinet-Santé recherche 70 000 nutrinaute... Les chercheurs de l’étude NutriNet-Santé lancent un nouvel appel pour recruter des volontaires "Objectif 250 000". Depuis mai 2009, 170 000 volontaire...
Cancer: ça commence dans l’assiette Examinez bien votre assiette. C’est là que ça se passe. 320 000 nouveaux cas de cancer recensés chaque année en France: 30 % environ pourraient être é...
Salon du Diabète : « 72 heures d’Equilibre »... Organisée autour de la Journée Mondiale du Diabète le 14 novembre, « Les 72 heures d’Equilibre, à l’écoute de notre santé » est la plus grande manifes...
Diabète : une appli pour calculer les glucides de ... Gluci-Chek est une application smartphone gratuite qui permet de calculer les glucides contenus dans un aliment ou un repas et de consulter les donnée...
AVC, cancer, diabète… : 16 millions de décès... Maladies cardiaques ou pulmonaires, accident vasculaire cérébral, cancer ou encore diabète... L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publi...
Le diabète en 9 « vrai » ou « faux » Avant que ne commence la Semaine nationale de prévention contre le diabète, tordons dores et déjà le coup à quelques idées reçues. Si 700 000 français...
Alimentation : un « Panier des essentiels » pour d... D'ici à la fin avril, dans la plupart des super et hypermarchés, vous pourrez trouver une sélection de produits alimentaires qui combinera qualité et ...
« Pas de différence significative » de qualité nut... L'Anses vient de publier une étude sur la qualité nutritionnelle de l’offre alimentaire (plus de 16 000 références produits récoltées entre 2008 et 20...
Alimentation : nouvelles normes sur la mélamine, l... L'organe des Nations Unies chargé des normes alimentaires vient de convenir de nouvelles réglementations - dont un niveau seuil de mélamine dans les f...
Arthrose : un guide pratique et illustré Jérôme Auger et Francis Berenbaum, spécialistes de l’arthrose, réunissent leur expérience dans cet ouvrage pratique et illustré. Ils répondent à l’ens...
Alimentation : un nouveau portail web pour tout sa... Pour mieux informer les consommateurs sur leur alimentation et sur les actions du ministère de l’agriculture  en la matière, un nouveau portail intern...
Régime : le pain, un allié minceur et plaisir Les régimes restrictifs, engendrant de nombreuses frustrations et carences, sont généralement suivis d’une reprise de poids.* La publication en novemb...
Obésité: près de 7 millions de Français concernés... L’enquête épidémiologique nationale ObÉpi-Roche montre en 2012 un ralentissement de la progression de l’obésité en France. Néanmoins, la fréquence act...