L’alcool serait responsable de plus de 23 000 décès direct et associé à 45 000 morts par an selon l’INPES. Peut-on mettre en oeuvre une prévention adaptée ? Quels sont les dispositifs de soins existants ? Les nouvelles molécules offrent-t-elles des traitements plus innovants ? Ces questions sont débattues lors du 15 ème congrès international de l’International Society for Biomedical Research on Alcoholism (ISBRA) qui se tient pour la première fois à Paris du 13 au 16 septembre 2010.

Le programme, élaboré par le Comité scientifique international et parrainé par la Mairie de Paris et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), prévoit l’intervention des plus grands spécialistes mondiaux d’alcoologie et d’addictologie. Plus de 1000 participants sont attendus.

L’alcoolisme en France
L’alcool serait responsable de plus de 23 000 décès direct et associé à 45 000 morts par an selon l’INPES. Ses dommages ne portent pas que sur la santé, l’alcool ayant aussi une incidence sociale non négligeable : après un verre, le risque d’accident de la route ou de la vie courante est multiplié par deux et par dix après cinq verres. Ainsi, l’ivresse est associée à 40 % des décès de la circulation, à 25-35 % des accidents de voiture non mortels, à 64 % des incendies et de brûlures, à 48 % des hypothermies et des cas de gelures, 40 % des chutes et 50 % des homicides. L’alcool est également un facteur d’agressivité qui serait responsable de 50 % des rixes, de 50 à 60 % des actes de criminalité et de 20 % des délits.

Si la consommation d’alcool diminue chaque année en France, la consommation moyenne reste élevée et la précocité de l’âge des premières ivresses est préoccupante comme la hausse des phénomènes d’alcoolisation en groupe et parfois accompagnée d’autres substances (tabac, cannabis, etc.). Ces consommations régulières d’alcool, notamment chez des mineurs, risquent de s’installer dans l’âge adulte.

Quant aux polyconsommations, 11 % des 18-25 ans déclarent consommer de façon régulière au moins deux produits parmi l’alcool, le tabac et le cannabis, tandis que 2 % cumulent un usage régulier des trois substances. Demain, la moitié d’entre eux pourraient bien être tri-dépendants  » alcoolo-cannabino-tabagisme »

Source : AP-HP

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Un automobiliste sur deux avoue avoir conduit sous... Selon une enquête auprès des adhérents de l'Automobile Club Association (ACA) et de l'Argus, 48,72% des personnes interrogées avouent avoir pris le ri...
Adolescence et alcool: un risque d’addiction... Les résultats d'une étude dirigée par des chercheurs de l'Inserm, publiés dans la revue Neuropharmacology, montrent que les intoxications répétées à l...
1 ado sur 5 serait concerné par l’alcool et les ad... Selon une enquête Fondation Pfizer/Ipsos Santé, 1 ado sur 5 serait concerné par l’alcool, les addictions et les rapports non protégés. Néanmoins, 89% ...
Rendez-vous des jeunes à Lyon : 7 villages pour to... Le rendez-vous des jeunes, événement entièrement consacré aux 11/18 ans, poursuit sa tournée nationale pour la cinquième année consécutive. Prochain r...
Le baclofène sur le point d’être remboursé ?... Le Figaro a rapporté jeudi l’annonce faite hier par le Pr Philippe Jaury, coordinateur national de l’essai Bacloville, devant l’Académie nationale de ...
« Neknomination » : le Ministère de la Santé met e... Face à l’ampleur prise ces derniers jours par le phénomène de « neknomination », le Ministère des Affaires sociales et de la Santé a alerté mercredi l...
Trop d’alcool accélère le déclin de la mémoi... Selon une étude  franco-anglaise associant l’Inserm et l’University College London, les hommes buvant plus 3.5 verres d’alcool par jour présenteraient...
Alcool et conduite : quelques mots peuvent suffire...  Les fêtes de fin de l'année sont proches. Afin qu'elles ne soient pas synonymes de fin de vie, les pouvoirs publics se mobilisent contre les dangers ...
Une web série pour dire non à l’alcool sans passer... Binge drinking, neknomination…. Pour faire face à la  banalisation de la a consommation excessive d’alcool chez les jeunes, l’Inpes diffuse une web sé...
Strasbourg : consommation excessive d’alcool des é... Parcours avec lunettes d’alcoolémie, théâtre-forum, tarot, jeu de l'oie,  atelier de secourisme... aideront les étudiants à analyser leurs propres com...
Tabac, alcool, cannabis : des étudiants « polycons... Une enquête EmeVia / Institut CSA sur la santé des étudiants en France. Cette 8e édition met en évidence les liens qui existent entre les consommation...
Addictions comportementales : achats compulsifs, b... Simplement « accro » ? Plus ? Dans votre entourage, quelqu’un est-il victime d’une ou plusieurs addictions comportementales ? Il ne s’agit pas des ...
Addictions comportementales : du jeu pathologique ... Simplement « accro » ? Plus ? Dans votre entourage, quelqu’un est-il victime d’une ou plusieurs addictions comportementales ? Il ne s’agit pas des tox...
Plus de cigarettes et d’alcool chez les jeun... Selon l'enquête Escapad de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée jeudi, les Français âgés de 17 ans fument des cigare...
Un petit anglais de trois ans déjà alcoolique ! Tristes statistiques du National Health Service (NHS)… Entre 2008 et 2010, treize enfants de moins de 13 ans ont ainsi été soignés pour alcoolisme en ...
Alcool: les ivresses s’intensifient chez les jeune... Selon le Baromètre Santé Inpes 2014, les ivresses sont de plus en plus fréquentes chez les jeunes. Ainsi les consommations excessives sont en hausse d...