Selon l’édition 2012 du Baromètre de la consommation des boissons alcoolisées en France publiée par l’association professionnelle Entreprise & Prévention, seulement 45% des clients des cafés, bars et restaurants y consomment des boissons alcoolisées.

Il s’agit surtout des plus de 45 ans qui représentent 51% des consommateurs. Plus globalement, la tendance vers une consommation plus occasionnelle se confirme, avec moins de consommateurs quotidiens (14 %). Dans les grandes surfaces, les Français achètent moins de boissons alcoolisées mais y consacrent un budget plus important.

« Les différents panels qui constituent le Baromètre nous permettent d’avoir une vision globale des habitudes de consommation des Français, que ce soit dans la sphère privée ou lorsqu’ils sortent. Depuis cinq ans, on assiste à une diminution des occasions de consommation. Les Français consomment moins, mais de manière plus qualitative » explique Alexis Capitant, directeur général d’Entreprise & Prévention.

« Si cette tendance est extrêmement positive, il est important de continuer à lutter contre la consommation excessive ou inappropriée de boissons alcoolisées, par exemple par l’information sur les repères de consommation et l’éducation des consommateurs, seul levier pour prévenir les risques liés à la consommation d’alcool dans la sphère privée » ajoute-t-il.

Une consommation de plus en plus occasionnelle

L’étude Ifop réalisée pour Entreprise & Prévention sur les usages des boissons alcoolisées, premier indicateur du Baromètre, montre une évolution vers une consommation de plus en plus occasionnelle. Les Français sont majoritairement des consommateurs hebdomadaires (31%) ou mensuels (23%). A noter aussi qu’en 2011, 20 % des Français déclarent ne jamais consommer de boissons alcoolisées. La consommation quotidienne est surtout le fait des hommes de plus de 60 ans ; elle est rare chez les femmes et chez les jeunes.

Les foyers français achètent moins souvent des boissons alcoolisées

Le comportement d’achat des ménages est analysé par la société d’études Kantar Worldpanel à partir d’un panel représentatif de 12 000 foyers français et de leurs achats pour la consommation à domicile quel que soit le lieu d’achat (grandes et moyennes surfaces, commerces de proximité, hard discount, producteurs, drive…). Il montre un léger effritement du nombre de ménages acheteurs, avec près de 200 000 foyers de moins en 4 ans, mais surtout une baisse des quantités achetées sur la même période. En effet, les foyers français achètent moins souvent des boissons alcoolisées. Les données montrent néanmoins une hausse du budget moyen par ménage qui progresse depuis 2008, pour atteindre 312 € en 2011, ce qui laisse deviner un arbitrage entre quantité et qualité.

Source : Entreprise & Prévention

A Lire également

Alcool: 34% des élèves de 3ème ont déjà expériment... Les résultats de l’enquête HBSC*, coordonnée en France par le service médical du rectorat de Toulouse en collaboration et le soutien de l’OFDT et de l...
Tabac, alcool, drogues : une campagne d’affichage ... A la demande de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), en partenariat avec la Direction générale de la san...
Alcool et grossesse : des risques encore trop méco... A la veille de la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale (SAF), une enquête BVA/Inpes montre que seulement un quart d...
Implants mammaires : près de 100 000 femmes vont ê... A la demande de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), un groupe de chercheurs de l’Inserm lance une étude bapt...
La santé des adolescents passées au crible Les résultats de la dernière enquête internationale HBSC 2009/2010, menée auprès de jeunes de 11 à 15 ans dans quelque 39 pays, viennent d’être publié...
Bisphénol A : quels sont les risques ? L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient de publier les résultats de l’évaluation de...
Médicaments homéopathiques : faut-il y croire ? Les médicaments homéopathiques bénéficient en France d’un statut officiel depuis 1965. Ils sont inscrits à la Pharmacopée française et remboursables à...
Cancer du sein: 3 à 6 verres de vin par semaine au... Une étude publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) montre que la consommation de trois à six verres de vin par semaine...
Une campagne d’information nationale sur le rôle e... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé mercredi une campagne d’information nationale sur le rôle et les compétenc...
Linky : le prix du nouveau « compteur bleu » pète ... Ce n’est pas qu’un simple compteur électrique... Il mesure certes la consommation, mais il permet aussi d’effectuer des opérations à distance, telles ...
Violence faite aux femmes : plus d’un tiers des fe... Selon un nouveau rapport publié par l’Organisation mondiale de la Santé en partenariat avec la London School of Hygiene & Tropical Medicine et le ...
La France confrontée à une épidémie de rougeole... Alors qu’une quarantaine de cas étaient seulement déclarés chaque année en 2006 et 2007, on assiste, en France depuis 2008, à une nette augmentation :...
Endométriose : une campagne pour sensibiliser élèv... Le ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et l'association Info Endométriose viennent de signer une conven...
Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux, c’est de... A la veille du réveillon du jour de l’An, alors que l’alcool demeure la première cause d’accidents mortels sur les routes, les associations Prévention...
Cancers des femmes : les Seintinelles mettent en r... Seintinelles.com est le premier site collaboratif français au service de la recherche sur les cancers des femmes. A savoir, le cancer progresse chaque...
Burn out : 3 millions de Français au bord de la cr... Selon une étude du cabinet Technologia, plus de 3 millions de personnes seraient confrontées à un risque élevé de Burn out. Une étude qui sert de base...