24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

ADN: la deuxième mort de Toutenkhamon

L’ADN a parlé: il est mort à 19 ans d’une maladie des os et du paludisme. Les analyses montrent également que sa mère était la soeur de son père Akhénaton.

 Selon une étude qui vient d’être publiée aux Etats-Unis, le père du pharaon était Akhenaton, époux de la légendaire reine Néfertiti qui n’était cependant pas sa mère. Hum…Compliqué? L’analyse génétique montre une consanguinité entre les parents qui n’a cependant rien d’exceptionnel: l’endogamie, c’est-à-dire le mariage entre frère et soeur était commun dans l’antiquité égyptienne.

Les deux momies partagent plusieurs caractéristiques uniques et ont le même groupe sanguin. Les scientifiques ont également prouvé que la mère de Toutenkhamon n’était pas Néfertiti, mais la momie poétiquement nommée “KV35YL”, à savoir la soeur d’Akhenaton, son père.

Les tests ont révélé une série de malformations dans la famille de Toutankhamon, comme la maladie de Kohler qui détruit les cellules osseuses. L’ADN a également mis en évidence la présence de paludisme chez Toutankhamon. Cette recherche écarte cependant l’hypothèse que Toutankhamon ou tout autre membre de la royauté souffraient de gynécomastie, (développement des seins chez les hommes). Les représentations d’Akhénaton lui donnent une apparence étrange ou efféminée qui lui valurent sans doute son nom pharaonique d”homme-femme”. Pour mémoire, c’est l’Anglais Howard Carter qui découvrit la tombe de Toutenkhamon dans la Vallée des rois en 1922.

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 février 2010