Quelques 27 ans après l’apparition du sida, la science a fait d’énorme progrès mais le virus du sida reste invaincu. En 2010, 4 grandes pistes de recherche sont explorées :

1. Les traitements antirétroviraux (ARV) sont des médicaments de plusieurs classes, utilisés aujourd’hui en combinaison (multithérapies). Ils agissent à des étapes différentes dans le cycle de réplication du virus. Les ARV ont permis depuis 1995 de réduire considérablement la mortalité même si demeurent des problèmes de tolérance et de résistance.

Le développement pharmacologique vise aujourd’hui à :
• découvrir de nouvelles molécules pour répondre aux besoins des patients en échappement virologique ou en échec thérapeutique ;
• améliorer et simplifier les combinaisons de molécules disponibles afin de les rendre plus efficaces et moins toxiques ;
• développer des formulations moins contraignantes (une prise par jour) et plus adaptées, notamment pour les enfants et les femmes ;
• individualiser les traitements (choix des molécules et de leur dosage en fonction de l’historique de traitement d’un patient et des tests de résistance du VIH aux molécules).

2. Les pistes vaccinales. Le virus du VIH se caractérise par ses nombreux sous-types différents et ses nombreuses mutations. De plus, il s’attaque directement aux cellules de notre système immunitaire. Il est donc particulièrement difficile d’élaborer une stratégie vaccinale qui se base sur la capacité du système immunitaire à reconnaître le virus (ou une de ses composantes spécifiques) et d’apprendre à se défendre de ses attaques. C’est grâce aux efforts communs des chercheurs travaillant ensemble sur le virus et sur le système immunitaire que des pistes pour la découverte de vaccins peuvent émerger.

3. L’immunothérapie (vaccin thérapeutique). Le concept des vaccins thérapeutiques, destinés à des personnes déjà infectées par le VIH, a commencé à se développer vers la fin des années 90 et des résultats commencent à arriver. Ces vaccins thérapeutiques viseraient à permettre aux personnes sous traitement de cesser temporairement de prendre leurs antirétroviraux, en stimulant les réponses de leur système de défenses immunitaires.

4. Le vaccin préventif. Aujourd’hui, une avancée rapide sur le vaccin préventif, qui permettrait de protéger toute personne exposée à un risque de contamination, n’est pas encore envisageable. Il y a quand même des raisons pour être optimiste, car on a beaucoup appris des échecs du passé. On se dirige aujourd’hui vers un mode mixte d’administration des vaccins pour obtenir à la fois la production d’anticorps neutralisants et une réponse tueuse. De plus, les résultats des essais de vaccins thérapeutiques vont aider le développement des vaccins préventifs.

Source : Sidaction 2010

A Lire également

Grippe : l’épidémie débute en Bretagne et en Île-d... Alors que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 6 octobre 2016 et s’achèvera le 31 janvier 2017, l'épidémie a débuté en ...
Vaccination : la rougeole à nouveau priorité natio... Pour l’Inpes, la Semaine européenne de la vaccination est l’occasion de rappeler aux Français, à qui la vaccination rougeole est recommandée et qui ne...
Sidaction 2011 : Joël, rétrogradé parce que séropo... A l'occasion du Sidaction 2011, Joël et Catherine, séropositifs, témoignent des ravages de la maladie dans leur vie professionnelle et sociale. En Fra...
Un site pour tout savoir sur l’AVC Tester ses connaissances sur l’AVC, Vrai/Faux sur les traitements, prévention, témoignages et paroles d’experts, préconisations pour améliorer la qual...
Plan cancer: des avancées concrètes selon l’... Le Président de la République a reçu vendredi de Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé et de Nora Berra, secrétaire d'Etat ...
Fashion Against AIDS : H&M lance une nouvelle... H&M lance sa nouvelle collection unisexe et sport en faveur de la lutte contre le Sida : Fashion Against AIDS (c’est son nom) tourne autour d’un m...
Grippe A : 1,33 million de Français vaccinés en 18... Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé et Brice Hortefeux le ministre de l'intérieur ont fait le point jeudi sur le déroulement de la campagne de ...
VIH / SIDA : seuls 43% des étudiants utilisent un ... Selon une enquête de la SMEREP menée auprès des étudiants et lycéens français*, plus d’1 étudiant sur 10 pense qu’aujourd’hui on guérit facilement du ...
Hépatite C : vers la mise au point d’un vaccin ?... Pour la première fois, les chercheurs européens sont parvenus à produire chez l’animal des anticorps à large spectre contre le virus de l’hépatite C. ...
L’envoi de SMS aux patients aide au suivi des trai... Une étude publiée en février 2013 par la revue « international journal of cardiology » conduite par le service de cardiologie de la Timone en collabor...
La vaccination en questions A l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination qui se déroule du 23 au 30 avril 2010, voici quelques réponses aux questions les plus pratique...
Journée Internationale de l’épilepsie, le 9 ... Plus de 50 millions de personnes souffrent d'épilepsie dans le monde. A l'occasion de la Journée Internationale de l'épilepsie, qui se déroule le 9 fé...
Sidaction : comment sont utilisés vos dons ? La règle des 50/50. L’ensemble des fonds nets collectés lors du Sidaction 2010 permettra à l’association de poursuivre ses engagements en redistribuan...
Plan cancer 2009-2013: les 3 points qu’il faut ret... Deux mesures phare dans le nouveau plan cancer:  la création de cinq sites de recherche contre la maladie et la mise en place d’une journée de l'activ...
Maladie de Parkinson : quelles pistes d’avenir pou... A l'occasion de la Journée mondiale Parkinson, les Entreprises du Médicament ont fait l'état des lieux sur les pistes de traitements. Aujourd'hui, les...
Grippe A : pourquoi les Français ont boudé le vacc... Fin 2009, des chercheurs de l’Inserm ont mené une vaste enquête sur Internet pour comprendre les comportements des Français vis-à-vis de la campagne d...