Pour limiter au maximum le risque de transmettre le virus du sida à leur enfant, les femmes enceintes infectées doivent présenter une charge virale indétectable au moment de l’accouchement. C’est le cas de celles qui sont traitées avant le début de leur grossesse, mais pas toujours celui des femmes qui découvrent leur séropositivité une fois enceinte.

Aujourd’hui, dans les pays industrialisés, le risque de transmission du virus du VIH/sida de la mère à l’enfant, au moment de la naissance, est inférieur à 1 %. En 1994, il était encore de 20%. Cet important progrès est dû à l’amélioration des traitements antiviraux qui permettent désormais de réduire la quantité de virus présents dans l’organisme à tel point qu’elle devient indétectable. Dans ces conditions, le risque de transmission du virus de la mère à l’enfant au moment de l’accouchement est extrêmement faible.

L’objectif de charge virale indétectable peut être atteint en moyenne en six mois chez des patients traités par une association de traitements antiviraux. Néanmoins, de nombreuses femmes ne découvrent leur séropositivité qu’au moment d’une grossesse et ne commencent à prendre leurs médicaments que quelques mois à peine avant la naissance. Des chercheurs de l’Inserm se sont demandés si le traitement était aussi efficace chez ces femmes et si elles parvenaient à atteindre l’objectif de charge virale indétectable avant leur accouchement.

Des durées de traitement trop courtes pendant la grossesse

Pour cela, les chercheurs ont analysé les données provenant de trois cohortes de personnes séropositives coordonnées par l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS). Ils ont inclus dans leur étude 779 femmes entamant leur traitement pendant leur grossesse, et les ont comparées à 113 autres patientes qui le débutaient à la même période mais qui n’étaient pas enceintes.

Les résultats montrent que les femmes enceintes répondent aussi bien au traitement que les autres. Toutefois, il apparaît qu’au moment de l’accouchement, environ un tiers d’entre elles ont une charge virale encore détectable et supérieure aux recommandations.

« L’objectif de charge virale indétectable à l’accouchement est très exigeant pour les femmes enceintes qui débutent le traitement pendant la grossesse, car elles reçoivent en moyenne seulement trois mois de traitement avant l’accouchement. Or, il en faudrait environ six » expliquent Laurence Meyer et Josiane Warszawski, coauteures de ces travaux. En effet, dans ces cohortes, seules 62% des femmes enceintes étaient sous le seuil de charge virale indétectable après trois mois de traitement, alors qu’elles étaient 82% après six mois.

Débuter le traitement le plus tôt possible

« Cette étude est rassurante car elle montre que la grossesse n’est pas un frein à l’efficacité des traitements. Elle incite néanmoins à une prise en charge plus rapide des femmes séropositives au moment de la grossesse » poursuivent les chercheuses. De précédentes études vont dans le même sens et ont montré que le taux de transmission mère-enfant est particulièrement bas quand le traitement débute avant la grossesse. « C’est idéal. Mais pour cela, il faut encore améliorer le dépistage de l’infection VIH en population générale » rappellent-t-elles.

Source : Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) –

A Lire également

Sidaction 2010 : 26, 27 et 28 mars 2010 Le Sidaction est un événement unique en Europe qui a lieu tous les ans le dernier week-end de mars. Cette opération permet de multiplier les messages ...
VIH / Sida: devenez le messager du « geste qui sau... A l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida du 1er décembre, l'opération Clic’n test vous propose de devenir le messager du « geste qu...
VIH / Sida: les autotests «mis en place» en 2014 s... Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé jeudi la mise en place en 2014 des autotests qui permettent à un individu de savoir très rapideme...
Sidaction 2010 : trois jours pour soutenir la rech... L’édition 2010 du Sidaction débute ce vendredi. Jusqu'au dimanche 28 mars, plus de 4 500 bénévoles, 11 chaînes de télévision et 5 radios appellent les...
Elle accouche alors qu’elle pensait avoir un... Déni de grossesse - Gwendoline, 19 ans, pensait à une sévère gastro-entérite lorsqu'elle a été prise de violentes douleurs abdominales dans la nuit. S...
Grossesse: les pieds des femmes s’allongent ... Saviez-vous qu'après une 1ère grossesse, les pieds des femmes peuvent s'allonger de 2 à 10 mm ? C'est la conclusion d'une étude américaine parue dans ...
VIH/SIDA : une websérie qui rappelle l’importance ... À l’occasion des journées Sidaction, Mylan propose une websérie dont l'objectif est de sensibiliser et mobiliser le grand public sur l’importance de l...
Un tiers des femmes enceintes fument toujours. Que... Un tiers des bébés sont exposés au tabac in utéro. C'est ce que confirme une étude de la consommation de tabac de la femme enceinte a été menée via l’...
Un quart des Françaises enceintes continue de boir... Selon une étude menée dans des maternités et publiée dans Le Parisien, près de 25 % des Françaises enceintes continuent de boire de l'alcool durant la...
Sol En Si organise son POP UP SHOP à Paris Après le succès de la première édition de sa Grande Braderie pour Enfants de 2010, l’association Solidarité Enfants Sida (Sol En Si) récidive avec le ...
Autotest VIH : Sida Info Service propose des vidéo... Les autotests de dépistage du VIH sont désormais disponibles en pharmacie d’officine. Sida Info Service a été choisi comme dispositif de référence pou...
Aspartame et grossesse: des gynécologues alertent ... Alors que se déroule  la journée mondiale de la prématurité ce jeudi, des gynécologues et des pédiatres, membres du Réseau environnement santé (RES), ...
Autotests VIH : près de 2 000 ventes en moyenne ch... Un an après leur lancement, près de 2 000 autotests VIH sont achetés en moyenne chaque semaine en France. Le 15 septembre 2015, le premier autotest...
Contraception d’urgence: la HAS préconise une meil...  La Haute Autorité de Santé (HAS) a  recommandé vendredi  une meilleure information sur la contraception d’urgence. En France, même si trois femmes su...
34 millions de personnes vivent avec le VIH grâce ... Le nombre de personnes vivant avec le VIH n’a jamais été aussi important, principalement en raison d’un meilleur accès aux traitements. Selon le rappo...
Journée mondiale de lutte contre le sida : 170 000... A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre, la Ville de Paris se mobilise avec l’opération « Café capote » le 1er et ...