VIH / Sida : le test de dépistage rapide rendu plus accessible

Un arrêté publié mercredi 17 novembre 2010 au Journal officiel vient élargit les conditions de recours à un test de dépistage rapide du virus du sida. Selon cet arrêté, le test rapide d’orientation diagnostique (TROD) « peut être réalisé chez toute personne, dans son intérêt et pour son seul bénéfice, après l’avoir informée et avoir recueilli son consentement libre et éclairé ».
Ces tests permettent d’obtenir un diagnostic de séropositivité en trente minutes après prélèvement d’une simple goutte de sang au bout du doigt. Ils pourront désormais être effectués par « un médecin, un biologiste médical, une sage-femme ou un infirmier intervenant dans une structure de prévention ou une structure associative ». Le texte précise les conditions d’habilitation. Le champ est enfin élargi à tout salarié ou bénévole « non professionnel de santé, intervenant dans une structure de prévention ou une structure associative » habilitée, à condition qu’il ait préalablement suivi une formation spécifique.
Ces mesures s’inscrivent dans le cadre du plan de lutte contre le sida 2010-2014, Roselyne Bachelot, ex-Ministre de la santé, avait annoncé la généralisation du test VIH/SIDA. Des tests qui devraient être gratuits pour tous.
Source : Le Monde