Grippe A : les médecins libéraux bientôt seuls à la manœuvre pour vacciner

Depuis le mardi 12 janvier, les médecins libéraux peuvent vacciner leurs patients contre la grippe A (H1N1) dans leur cabinet médical en parallèle avec les centres de vaccination. Dans une interview au Quotidien du Médecin, Roselyne Bachelot précise que « progressivement, les médecins libéraux seront seuls à la manoeuvre » et annonce ainsi un « après centres » de vaccination.

Les praticiens libéraux qui le souhaitent devront s’approvisionner en doses de vaccins dans les centres de vaccination. Les médecins seront rémunérés 6,60 euros par injection si celle-ci n’est pas réalisée dans le cadre d’une consultation. La vaccination peut désormais se faire avec ou sans bon. Celui-ci peut être édité sur place, dans un centre de vaccination, dans cabinet médical informatisé – lorsque la vaccination contre la grippe A (H1N1) sera mise en place en cabinet -, ou dans un centre de sécurité sociale.
Dans un entretien accordé au Quotidien du Médecin, Roselyne Bachelot précise que «progressivement, les médecins libéraux seront seuls à la manœuvre ». Il y aura un « après centres » annonce-t-elle.  Pour la ministre cela  « imposera d’avoir un réseau d’approvisionnement des généralistes : afin de respecter la chaîne de sécurité pharmaceutique, il y aura un certain nombre de pharmacies référentes. »