La Semaine européenne de la vaccination qui se déroule du 22 au 26 avril 2014 est l’occasion de rappeler au grand public l’importance de faire le point sur ses vaccins et de faire procéder aux mises à jour nécessaires par un professionnel de santé. En effet, 28 % des Français ne connaissent pas la nature de leur dernier vaccin.

“Les vaccins vous protègent des maladies infectieuses. Certains nécessitent des rappels pour continuer à vous protéger. Si, faute de temps ou par oubli, vous n’avez pas fait ces rappels : pas d’inquiétude ! En cas d’oubli, il n’est pas nécessaire de tout reprendre à zéro”, rappelle l’Inpes.

28 % des Français ne connaissent pas la nature de leur dernier vaccin

Selon le Baromètre santé Inpes 2010, la majorité des 15-79 ans (81 %) se dit favorable à la vaccination. Elle est un moyen de prévention des maladies infectieuses reconnu par les Français. Pour autant, le suivi vaccinal n’est pas toujours idéal : 28 % des Français ne connaissent pas la nature de leur dernier vaccin et 19 % des 15-79 ans estiment ne pas être à jour de leurs vaccins. Un Français sur cinq ne serait ainsi pas protégé de manière optimale face aux maladies infectieuses. Le suivi auprès des professionnels de santé, via le carnet de santé ou le carnet de vaccination, s’avère donc plus indispensable pour permettre à chacun de savoir s’il est correctement vacciné.

Rappel, mise à jour, rattrapage : il n’est jamais trop tard pour se protéger

Afin d’être protégé contre certaines maladies infectieuses (rougeole, rubéole, coqueluche, tétanos…), il faut bien souvent faire un ou plusieurs rappels, en plus de la première dose de vaccin. « Être à jour » de ses vaccinations, c’est avoir reçu toutes les doses des vaccins recommandées (rappels compris) selon son âge.

Si l’on n’est pas à jour, il est possible de reprendre la vaccination là où on s’est arrêté. C’est ce que l’on appelle la mise à jour ou le « rattrapage ». Cette mise à jour est aussi importante que le premier vaccin. Elle permet de se protéger efficacement et durablement des maladies infectieuses, qui peuvent entraîner dans certains cas des conséquences graves, voire le décès.

“Plus qu’un moyen de protection individuelle, c’est aussi un moyen de protection collective puisque l’augmentation de la couverture vaccinale (proportion de personnes vaccinées contre la maladie) permet de contrôler, voire d’éradiquer des maladies infectieuses, et de protéger les personnes non vaccinées, les nourrissons les plus jeunes notamment”, rappelle enfin l’Inpes.

Source : Inpes

A Lire également

Près de 80 % des Français se déclarent favorables ... « Comment est établi le calendrier des vaccinations ? Comment savoir si je suis à jour de mes vaccinations ? Peut-on recevoir plusieurs vaccins en mêm...
Médicaments : la confiance des Français rebondit Malgré un contexte d’accumulation de controverses, la confiance des Français dans les médicaments repart à la hausse. Les résultats de l'Observatoire ...
Rougeole: une maladie qui coûte cher aux Etats Alors que débute la Semaine européenne de la vaccination 2013, l’OMS exhorte les pays participants, les 53 États membres de la Région européenne, à ét...
Vaccination: un Français sur cinq estime ne pas êt... Malgré une majorité de Français favorables à la vaccination en général (23 % sont « très favorables » et 58 % « plutôt favorables », près d’une person...
Une semaine pour rappeler l’importance des vaccins... La semaine européenne de la vaccination se déroule du 21 au 27 avril 2012. En France, les récentes « flambées épidémiques » de rougeole et de coqueluc...
Xavier Bertrand incite les français à se faire vac... À l’occasion de la semaine européenne de la vaccination, Xavier Bertrand s’est rendu à Dieppe pour faire un point d’étape sur la campagne de vaccinati...
106 millions d’enfants vaccinés dans le monde en 2... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
Gastro-entérite : la vaccination recommandée chez ... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a décidé de recommander la vaccination contre les rotavirus des nourrissons âgés de moins de 6 mois sous r...
Semaine de la vaccination du 20 au 25 avril 2015 La semaine européenne de la vaccination aura lieu du 20 au 25 avril prochain. A cette occasion, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, d...
Vaccination : la rougeole à nouveau priorité natio... Pour l’Inpes, la Semaine européenne de la vaccination est l’occasion de rappeler aux Français, à qui la vaccination rougeole est recommandée et qui ne...
La vaccination en questions / réponses Si les Français ont globalement une bonne connaissance et une bonne opinion de la vaccination, cependant, certaines questions, craintes et idées reçue...
La Semaine européenne de la vaccination se déroule... A l’initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Semaine européenne de la vaccination s e déroule du 20 au 27 avril 2013 dans près de 2...
Cancer du col de l’utérus: une campagne de m... Le ministère de la Santé et l'Institut national du cancer (INCa) ont lancé aujourd’hui "la première campagne de mobilisation contre le cancer du col d...
Vaccination: la Cour des comptes préconise la mise... La Cour des comptes a rendu public, mercredi 20 février 2013, un rapport sur la politique vaccinale de la France commandé par la commission des affair...
Semaine européenne de la vaccination du 23 au 29 a... La Semaine européenne de la vaccination se déroule du 23 au 29 avril 2017. Cet événement, qui mobilise chaque année près de 200 pays dans le monde, en...
Des épidémies de rougeole dans toute l’Europe Trente pays de la Région européenne de l’OMS ont signalé une forte hausse des cas de rougeole, avec 6 500 cas jusqu’à présent en 2011. Les enquêtes ép...