Vaccination Grippe A : les recommandations pour les personnes traitées pour un cancerLes personnes traitées pour un cancer font partie des personnes pour lesquelles la vaccination contre le virus de la grippe A H1N1 est fortement recommandée.

Pour répondre aux nombreuses interrogations de ces patients et des professionnels qui les prennent en charge, l’INCa, en accord avec le ministère de la santé et des sports, a émis des recommandations pour la vaccination de ces personnes.

En France, 320 000 personnes ont chaque année un diagnostic de cancer. Les personnes traitées pour un cancer font partie des personnes « fragiles » ou « immunodéprimées » pour les quelles la vaccination contre le virus de la grippe AH1N1 est fortement recommandée Parmi les malades atteints de cancers, les personnes traitées par chimiothérapie sont celles les plus exposées à l’immunodépression et aux complications d’une éventuelle infection par le virus de la grippe: 250 000 personnes reçoivent une chimiothérapie chaque année et sont donc potentiellement candidates à une vaccination en cette période épidémique.

Quand faire la vaccination ?

Il est important que le médecin adapte au cas par cas la réalisation du schéma vaccinal en fonction du plan de traitement du malade et de la situation de sa maladie. La vaccination est préconisée 15 jours avant et au minimum 7 jours après une cure de chimiothérapie.

Quel est le schéma vaccinal recommandé ?

Chez les adultes et les enfants, sauf contre-indications, le schéma vaccinal recommandé comporte deux doses administrées à au moins trois semaines d’intervalle. Le type de vaccin (adjuvé ou nonadjuvé) de même que la quantité à injecter, varient en fonction de l’âge (voir le site du ministère de la Santé).

Où peut-on vacciner les personnes traitées par chimiothérapie ?

Le système mis en place pour adresser un bon aux personnes concernées par la vaccination, ne permet pas aujourd’hui le repérage systématique de toutes les personnes traitées par chimiothérapie. Seules les équipes les prenant en charge, et particulièrement le médecin référent disposent de l’ensemble des éléments pour assurer l’adéquation de la prescription de la vaccination à leur état de santé présent.

Ainsi :

Lorsque les conditions le permettent, il est recommandé qu’au sein des équipes qui prennent en charge les malades dans un établissement de santé, un médecin et au mieux le médecin référent effectue la prescription nominative du vaccin adapté selon les recommandations du HSCP. La vaccination ayant lieu au sein de l’établissement.

En cas d’impossibilité de vacciner dans l’établissement, il est fortement recommandé que le médecin précise dans une lettre adressée au médecin du centre de vaccinations la situation du malade au moins par rapport à la chimiothérapie pratiquée ou prévue et préconise le type de vaccin selon les recommandations du HSCP

Enfin, pour les personnes ayant des difficultés à se rendre dans un centre de vaccination, du fait de leur condition physique ou psychologique, il est possible de solliciter les équipes mobiles de vaccination prévues par le dispositif administratif. Ces personnes doivent se signaler ou être signalées auprès du service en charge de l’organisation de la vaccination contre la grippe H1N1 qui est en place dans chaque Direction départementale des affaires sanitaires et sociales de leur département.

Quelles recommandations pour les personnes ayant reçu une chimiothérapie intensive avec greffe de cellules souches hématopoïétiques ?

La vaccination doit être faite sous l’autorité des médecins ayant réalisé la greffe, qui connaissent lasituation particulière du malade. Le Haut Conseil de Santé Publique a publié des recommandations détaillées dans cette situation : elles ont été diffusées aux équipes de greffe par l’Agence de Biomédecine.

Quelles recommandations chez les enfants atteints de cancers ?

La vaccination doit être faite sous l’autorité des équipes d’onco-hématologie pédiatriques qui assurent la prise en charge des enfants atteints de cancer et ont un contact privilégié avec leurs familles. La prescription relève du médecin référent de l’enfant, selon les mêmes modalités que ci-dessus (voir le site du ministère de la Santé).

Source : Inca

A Lire également

Vaccination grippe H1N1 : les médecins du travail ... Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur et président de la Cellule Interministérielle de Crise et Roselyne Bachelot, la ministre de la santé , ont...
Grippe A : le web pour contourner les visites rest... La grippe A contraint de nombreuses maternités à limiter les visiteurs des nouveaux nés aux papas. Alors, comment passer les fêtes avec bébé ? Exemple...
Cancer du cerveau : nouvelle piste pour un vaccin Le Figaro rapporte que des chercheurs américains de l'Université de Duke ont  testé un vaccin thérapeutique expérimental en association avec un traite...
Une cabine UV sur sept dépasse les limites de sécu... Selon les résultats d’une campagne de contrôle des cabines UV et des salons de bronzage menée par la Direction Générale de la Santé et des Consommateu...
Une Jonquille pour Curie : 510 000 € collectés en ... L’opération Une Jonquille pour Curie a de nouveau fait fleurir l’espoir partout en France ! La 13e édition, qui s’est déroulée en mars, a permis de co...
Cancer du sein : La Roche-Posay organise une journ... A l’occasion d’octobre rose, le mois de sensibilisation autour du cancer du sein , la société thermale de La Roche Posay  organise le samedi 9 octobre...
Vacances d’été : des colos écolo pour les 8-14 ans... L'écologie au cœur des vacances cet été... Partir à la découverte de la nature et apprendre les gestes qui protègent la planète... SEJ (Sport Élite Je...
Personnes âgées à domicile : les 4 points essenti... Les personnes âgées vivent majoritairement à leur domicile et environ un tiers des personnes de plus de 60 ans (plus de 3 millions de personnes) bénéf...
Grippe H1N1 : nouvelles livraisons de Panenza, le ... Le ministère de la Santé annonce que l'approvisionnement de la France en vaccins est complété par de nouvelles livraisons de Panenza, le vaccin sans a...
Obésité et surpoids en recul chez les enfants Le surpoids et l'obésité ont reculé chez les jeunes enfants, passant de 14,4% en 1999-2000 à 12,1% en 2005-2006, selon une enquête nationale de la Dre...
19 000 enfants meurent encore chaque jour dans le ... Les taux de mortalité de l’enfant de moins de 5 ans ont fortement diminué dans toutes les régions du monde au cours des deux dernières décennies. Cepe...
Grippe : le plan ORSAN déclenché pour faire face à... Alors que plus de 2 millions de personnes auraient consulté un médecin la semaine dernière et que l’épidémie de grippe approche de son pic, Marisol To...
Rendez-vous des jeunes à Lyon : 7 villages pour to... Le rendez-vous des jeunes, événement entièrement consacré aux 11/18 ans, poursuit sa tournée nationale pour la cinquième année consécutive. Prochain r...
Le Bisphénol A est-il mauvais pour les dents des e... Après avoir été accusé d'avoir des effets négatifs sur la fertilité et le développement, le Bisphénol A, composé chimique utilisé dans la fabrication ...
Prothèses mammaires: les autorités signalent huit ... A la demande du Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, un Comité de suivi des femmes porteuses de prothèses mammaires PIP, présidé par le Di...
Bébé mouche, gare à la grippe ! Une étude de l'Inserm, publiée dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), montre que l'augmentation du nombre d'enfants enrhumés pou...