A l’occasion de Septembre en Or, mois de mobilisation contre le cancer de l’enfant, Les Amis de Mikhy et Gustave Roussy, en partenariat avec Les petits citoyens et Chagrin Scolaire, avec le soutien institutionnel de BMS France, ont développé des outils pédagogiques pour aider les enfants atteints de cancer à vivre le mieux possible leur retour en classe.

Entre septembre et décembre, 250 sacs à dos pédagogiques « Ma différence, Mon histoire » seront remis aux enfants scolarisés en primaire et à leur famille pris en charge par les équipes de Gustave Roussy.

« Le retour à l’école peut être anxiogène et très compliqué pour ces enfants obligés de manquer la classe à cause de la maladie et des traitements. Pour l’enfant il est fondamental de maintenir le lien avec le milieu scolaire et les camarades de classe. L’objectif des outils contenus dans le sac à dos est d’accompagner la reprise de l’école et d’outiller l’enfant face à d’éventuelles difficultés dans ses relations, d’apaiser les inquiétudes, de démystifier la maladie, d’expliquer son impact et de donner des pistes de réflexion pour initier les échanges » explique le Dr Clémentine Lopez, pédopsychiatre dans le Département Interdisciplinaire de Soins de Support à Gustave Roussy.

« Face à la maladie, les parents que nous sommes sont souvent totalement désemparés. L’accompagnement est nécessaire pour les enfants et pour les parents pendant la maladie de l’enfant bien sûr, mais aussi après, pour un retour à la vie « normale » le meilleur possible. Le sac à dos ” Ma différence, Mon histoire “, s’inscrit totalement dans cette volonté en donnant à l’enfant, ses parents et son enseignant des outils pratiques conçus pour eux pour faciliter ce moment de vie très particulier qu’est le retour à l’école » souligne Nathalie Andrieux, présidente de l’association Les Amis de Mikhy.

Le sac à dos « Ma différence, Mon histoire » a été réalisé par Gustave Roussy, Les Amis de Mikhy, l’association Les petits citoyens et Chagrin Scolaire. Leur création  et leur conception se sont nourries de l’ensemble des réflexions et des échanges entre spécialistes, association de patients et enfants, notamment à travers le Conseil des Enfants de Gustave Roussy.

Le sac à dos « Mon histoire, Ma différence » contient des outils pédagogiques, collectifs et individuels :

 . 30 livrets « Et si on s’parlait du Cancer ? » de la collection « Et si on s’parlait » de  l’association Les petits citoyens dont l’objectif est de fournir du contenu pédagogique pour éveiller les enfants à la citoyenneté. S’il le souhaite, l’enfant peut remettre un livret à chacun de ses camarades de classe. En suscitant le questionnement, au travers de textes et d’illustrations, le livret permet de comprendre ce qui se cache derrière le mot cancer en répondant  à des questions du type le cancer, c’est quoi au juste ? Est-ce contagieux ? Est-ce que cela se soigne ? comment ?

. une vidéo intitulée « L’année où j’ai eu un cancer ». Cette vidéo d’animation raconte l’histoire de Paul, un petit garçon atteint d’un cancer, qui tient un journal de bord dans lequel il décrit ses sentiments, ses émotions, à la maison, à l’hôpital, à l’école… Elle permet d’initier les échanges dans la classe.

. un livret pour les parents et un livret pour l’enseignant. Ces livrets les aident à mieux comprendre les difficultés que peuvent rencontrer un enfant atteint d’un cancer et donnent des pistes pour les aider à  les solutionner. Il comporte également un guide pratique des informations et numéros de téléphone clefs pour les accompagner.

Mené au sein de Gustave Roussy, ce projet pilote, en lien avec les enjeux du Plan Cancer 3, sera évalué pour être ajusté si besoin, puis généralisé à toute la France. Trois questionnaires d’évaluation seront remis afin d’évaluer la satisfaction et l’usage de ces outils par l’enfant, ses parents et l’enseignant.

Le kit est intégralement disponible et téléchargeable sur les sites Internet de chaque partenaire.

Les cancers de l’enfant

Les cancers pédiatriques sont des cancers rares et représentent la première cause de décès par maladie chez les enfants. Chaque année en France, 1 700 nouveaux cas sont diagnostiqués chez les enfants et 800 chez les adolescents. Les cancers pédiatriques regroupent une soixantaine de pathologies différentes.

Les progrès considérables réalisés ces dernières décennies permettent aujourd’hui de guérir 80 % de ces jeunes patients dans les 5 ans suivant le diagnostic mais près de deux tiers d’entre eux auront des séquelles (cardiaques, neurologiques, motrices…) qu’il s’agit d’anticiper grâce à un suivi à long terme, pour améliorer la qualité de vie des adultes guéris d’un cancer dans leur enfance.

Source : Gustave Roussy

A Lire également

Traitements des cancers : la carte interactive des... L’Institut National du Cancer (INCa) et la direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins viennent de rendre publique sur le site inter...
Cancers du sein : leur nombre en forte hausse dans... Selon les dernières statistiques du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la sant...
“Soirée d’Amélie” Mauresmo contr... Assistez à la grande Soirée d'Amélie Mauresmo et la Ligue contre le Cancer à l'occasion du 22 ème Open GDF-Suez ! Les plus célèbres joueurs de tennis ...
Calendrier 2010 : douze idées recettes pour lutter... 12 recettes savoureuses pour autant appétissantes ! Le calendrier 2010 de la Ligue contre le Cancer conjugue le plaisir des yeux et celui de bien mang...
Démarches sociales et cancer : un guide pratique p... L’Institut National du Cancer (INCa) en partenariat avec la Ligue nationale contre le cancer publie l’édition mise à jour du guide Cancer info « Démar...
Cancer de la peau : les buveurs de café seraient m... Selon une étude américaine présentée à une conférence de l'American Association for Cancer Research à Boston, la consommation quotidienne de café rédu...
Alcool et cancer : plus de la moitié des Français... Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour la Ligue contre le cancer(1), les Français sous-estiment les risques liés à l'alcool : seulement 23% des...
Les recommandations de l’OMS sur la publicité des ... Selon l’OMS, près de 43 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids ou sont obèses. Tous sont exposés à un marketing intensif de produits...
Cancer : le nombre de malades traités par chimioth... L’INCa a publié vendredi son rapport qui recense et analyse les évolutions récentes de la pratique de la chimiothérapie des cancers dans les établisse...
Semaine nationale de lutte contre le cancer du 8 a... Cette année, pour la Semaine nationale de lutte contre le cancer qui aura lieu du 8 au 14 mars 2010, la Ligue contre la Cancer a constitué sa propre é...
La santé des dents des enfants reste un marqueur d... Selon une étude de la DREES, la santé bucco-dentaire reste un marqueur d'inégalités sociales dès le plus jeune âge à l’instar du surpoids et de l'obés...
Allergies alimentaires chez les enfants : les hosp... L'Académie Européenne d'Allergie et d'Immunologie Clinique (EAACI) a lancé aujourd'hui sa campagne sur les allergies alimentaires. L'objectif de la ca...
Cancer : les hôpitaux de Marseille décrypte le par... Pour mieux comprendre le parcours de soins d'un malade atteint d'un cancer, les hôpitaux de Marseille ont enregistrés une série de vidéos à destinatio...
Cancer de la peau : la Ligue vous informe à l̵... La Ligue contre le Cancer va à la rencontre du grand public à l'Hôpital d'Amiens. Dans le cadre de la semaine nationale de la protection solaire, la L...
Vaccins : une appli pour que les enfants n’a... Cette nouvelle application IPhone / IPad sur la vaccination est destinée aux enfants de moins de 10 ans. En suivant la nouvelle aventure de Lili au tr...
Leucémies aiguës: un nouveau guide ALD pour les pa... L'INCa et la HAS ont élaboré des guides ALD pour les patients. Le nouveau guide sur la prise en charge des leucémies aiguës de l'adulte vient s'ajoute...