A l’occasion de la journée du sommeil, l’Institut de veille sanitaire (InVS) publie une synthèse de ses travaux sur les troubles du sommeil. En France, une personne sur 5 est concernée par l’insomnie chronique et le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) est largement sous-diagnostiqué. Ces troubles, associés à d’importantes conséquences sur la vie quotidienne, sont insuffisamment pris en charge.

En 2008, dans le cadre du programme d’actions sur le sommeil 2007-2010, l’InVS a mis en place une étude épidémiologique visant à quantifier la fréquence et la gravité des troubles du sommeil. Cette étude s’appuie sur un questionnaire, élaboré en collaboration avec des cliniciens, inséré dans l’Enquête santé et protection sociale (ESPS) de l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes), auquel 12 636 personnes âgées de plus de 16 ans ont répondu.

Cette étude s’est intéressée aux insomnies chroniques et aux syndromes d’apnée du sommeil. L’analyse des réponses au questionnaire montre qu’une personne sur 3 déclare avoir des troubles du sommeil au moins 3 nuits par semaine. Ces troubles concernent plus majoritairement les femmes que les hommes (39 % des réponses vs 29 %) et sont plus fréquents avec l’âge (44 % des personnes de plus de 75 ans, 22 % des 16-24 ans). Enfin, plus de 80 % des personnes concernées déclarent que ces troubles durent depuis plus de trois 3 mois.

Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAS) est quant à lui méconnu et sous-diagnostiqué. Il est dû à des arrêts répétés de la respiration pendant le sommeil et responsable d’un sommeil de mauvaise qualité. Il peut être à l’origine de maladies cardiovasculaires, de diabète et de somnolence. Les réponses de l’enquête montrent que seuls 2,4 % des personnes déclare un SAS diagnostiqué alors que 4,9 % des personnes présentes des symptômes évocateurs de SAS, c’est-à-dire des ronflements associés à des apnées constatées et une somnolence diurne.

Une personne sur 5 déclare avoir des troubles du sommeil associés à de la fatigue ou à une somnolence diurne excessive. Malgré ces effets qui peuvent impacter l’état de santé et la qualité de vie, seul un tiers des personnes concernées par des insomnies chroniques associées à une somnolence diurne a consulté un professionnel de santé pour ces troubles, et 15 % des personnes ayant des signes évocateurs de SAS déclarent avoir fait un enregistrement du sommeil.

Les résultats complets de cette étude seront publiés dans un Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) à paraître en novembre 2012.

Source : Institut de Veille Sanitaire  (InVS)

A Lire également

Un guide pratique pour dormir sur ses deux oreille... Le guide "Bien dormir Pour les Nuls" est sorti en poche. Qu’est-ce que le sommeil ? Pourquoi est­‐il différent selon les âges ? Quels sont les bons co...
Faites gagner 30 minutes de sommeil à vos ados ! Le discours " pour mieux dormir, changez régulièrement de literie " n'est pas qu'un concept marketing ! Une récente étude menée auprès d'adolescents v...
Insomnies: le somnifère Noctran® bientôt retiré du... L’Afssaps a décidé de retirer l’autorisation de mise sur le marché de la spécialité Noctran® (chlorazépate dipotassique, acépromazine, acéprométazine)...
“Le sommeil de 0 à 3 ans” : un carnet ... L’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) a lancé depuis 2009 un nouvel outil de sensibilisation au sommeil. Le dernier numéro de ses c...
Le manque de sommeil ferait manger davantage et pl... Une étude publiée mardi par la revue britannique Nature Communications montre que le manque de sommeil mènerait à manger en plus grande quantité mais ...
Les Français dorment de moins en moins Selon une enquête BVA, réalisée pour l'Institut national du sommeil et de la vigilance à l'occasion de la 9ème Journée du sommeil, près d’un tiers des...
Sommeil : 5 rituels de bien-être avant le coucher 5 astuces à retenir pour bien dormir en été. Bien dormir est essentiel pour la santé. Surtout en été, lorsque la chaleur pousse le corps à puiser de ...
Sommeil : 58% des Français dorment aussi bien à l’... Selon une étude B&B Hôtels- OpinionWay, publiée à l'occasion de la Journée nationale du sommeil, 58% des français déclarent dormir aussi bien à l'...
Sommeil récupérateur : 4 critères pour bien choisi... Pour bien dormir et profiter d'un sommeil récupérateur, renouveler sa literie régulièrement reste une solution simple et extrêmement efficace ! Même l...
Et si la compétitivité passait par le sommeil ? Entre crise, morosité, productivité, stress ou burn out, le monde du travail est souvent désigné coupable du mal-être des Français. Les chiffres avanc...
15ème journée mondiale du sommeil : les interactio... Peut-on lutter contre la fatigue grâce à l'alimentation ? A l'occasion de la 15ème journée mondiale du sommeil, on fait le point sur comment mieux dor...
Combien d’ heures doit-on dormir chaque nuit... Les besoins en sommeil différents d'une personne à l'autre sont génétiquement déterminés et hérités de nos parents. En moyenne, nous dormons environ 8...
Mieux dormir pour mieux mincir ! Selon une étude américaine  dont les résultats ont été publiés lundi dans les Annales américaines de médecine interne, un sommeil trop court réduit le...
Hypertension et apnée du sommeil 40% des personnes souffrant d’hypertension sont sujettes à des apnées du sommeil. L’hypertension est source de complications très graves telles que le...
Sommeil : votre guide pour « bien dormir et mieux ... L’Inpes lance le premier guide pratique « Bien dormir, mieux vivre » qui vise à aider les Français à développer un sommeil de meilleure qualité en don...
Sommeil : gare à la somnolence au volant ! Somnolence, manque de vigilance, risque d’accidents, détérioration de sa santé... Avec moins de 6h de sommeil par nuit, un tiers des actifs français c...