A l’occasion de la journée du sommeil, l’Institut de veille sanitaire (InVS) publie une synthèse de ses travaux sur les troubles du sommeil. En France, une personne sur 5 est concernée par l’insomnie chronique et le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) est largement sous-diagnostiqué. Ces troubles, associés à d’importantes conséquences sur la vie quotidienne, sont insuffisamment pris en charge.

En 2008, dans le cadre du programme d’actions sur le sommeil 2007-2010, l’InVS a mis en place une étude épidémiologique visant à quantifier la fréquence et la gravité des troubles du sommeil. Cette étude s’appuie sur un questionnaire, élaboré en collaboration avec des cliniciens, inséré dans l’Enquête santé et protection sociale (ESPS) de l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes), auquel 12 636 personnes âgées de plus de 16 ans ont répondu.

Cette étude s’est intéressée aux insomnies chroniques et aux syndromes d’apnée du sommeil. L’analyse des réponses au questionnaire montre qu’une personne sur 3 déclare avoir des troubles du sommeil au moins 3 nuits par semaine. Ces troubles concernent plus majoritairement les femmes que les hommes (39 % des réponses vs 29 %) et sont plus fréquents avec l’âge (44 % des personnes de plus de 75 ans, 22 % des 16-24 ans). Enfin, plus de 80 % des personnes concernées déclarent que ces troubles durent depuis plus de trois 3 mois.

Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAS) est quant à lui méconnu et sous-diagnostiqué. Il est dû à des arrêts répétés de la respiration pendant le sommeil et responsable d’un sommeil de mauvaise qualité. Il peut être à l’origine de maladies cardiovasculaires, de diabète et de somnolence. Les réponses de l’enquête montrent que seuls 2,4 % des personnes déclare un SAS diagnostiqué alors que 4,9 % des personnes présentes des symptômes évocateurs de SAS, c’est-à-dire des ronflements associés à des apnées constatées et une somnolence diurne.

Une personne sur 5 déclare avoir des troubles du sommeil associés à de la fatigue ou à une somnolence diurne excessive. Malgré ces effets qui peuvent impacter l’état de santé et la qualité de vie, seul un tiers des personnes concernées par des insomnies chroniques associées à une somnolence diurne a consulté un professionnel de santé pour ces troubles, et 15 % des personnes ayant des signes évocateurs de SAS déclarent avoir fait un enregistrement du sommeil.

Les résultats complets de cette étude seront publiés dans un Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) à paraître en novembre 2012.

Source : Institut de Veille Sanitaire  (InVS)

A Lire également

Apnée du sommeil : rôle de l’orthodontiste et sa p... Bien que sous-diagnostiquée, l'apnée du sommeil chez l'adulte est une pathologie fréquente. Ses conséquences, parfois dramatiques, nécessitent au mini...
Besoin d’aide avec bébé ? Des professionnels vous ... Allo Parents Bébé, 1er Numéro Vert national anonyme et gratuit, est une ligne d’écoute pour les parents, dès la grossesse et jusqu’aux 3 ans de l’enfa...
L’apnée obstructif du sommeil L’apnée est la suspension plus ou moins prolongée de la respiration. Les apnées du sommeil s’observent chez tous les individus sans que cela n’ait obl...
Une meilleure hygiène de vie chez les garçons ? Selon une enquête de l'Insee, les garçons estiment, un peu plus souvent que les filles, avoir une alimentation « plutôt » ou « bien » équilibrée (resp...
Appli sommeil : encore plus simple Pour mieux gérer son sommeil sur son smartphone, l'application sommeil Misfit Beddit 2.0 se dote d’un nouveau design offrant davantage de simplicité d...
Le passage à l’heure d’hiver, c’est ce... Dimanche 31 octobre 2010, nous allons changer d'heure pour passer à l'« heure d'hiver" : à 3 h du matin, il sera 2 h. En passant à l'heure d'hiver, ce...
Smartphones, tablettes : attention au sommeil des ... Une étude américaine pointe du doigt l'impact des tablettes et autres smartphones sur la qualité du sommeil des enfants. En effet, cette étude publ...
« En finir avec les ronflements » : un livre pour ... Alors que 15 millions de Français souffrent de problèmes de ronflements et/ou d’apnées du sommeil, le docteur Gérard Vincent propose avec le journalis...
Sommeil : gare à la somnolence au volant ! Somnolence, manque de vigilance, risque d’accidents, détérioration de sa santé... Avec moins de 6h de sommeil par nuit, un tiers des actifs français c...
Sommeil : 58% des Français dorment aussi bien à l’... Selon une étude B&B Hôtels- OpinionWay, publiée à l'occasion de la Journée nationale du sommeil, 58% des français déclarent dormir aussi bien à l'...
Comment retrouver un sommeil profond et réparateur... Le livre "Je dors bien ! Comment retrouver un sommeil profond et réparateur" de la psychothérapeute Maria Holl vous propose un programme efficace pour...
Adolescents: le manque de sommeil favorise le risq... Selon une étude américaine publiée dans la revue Sleep, le manque de sommeil augmenterait  le risque de dépression et de pensées suicidaires chez les ...
Le cerveau passe en mode « nettoyage » pendant le ... Des chercheurs de l’Université de Rochester, aux Etats-Unis, viennent de découvrir que le sommeil permettrait aux cellules du cerveau de nettoyer les ...
3 astuces pour bien vivre le changement d’heure Le changement d’heure d'hiver perturbe notre organisme avec des répercussions physiques mais aussi parfois sur le moral. Dans la nuit du 24 au 25 octo...
Sommeil récupérateur : 4 critères pour bien choisi... Pour bien dormir et profiter d'un sommeil récupérateur, renouveler sa literie régulièrement reste une solution simple et extrêmement efficace ! Même l...
Quelques conseils pour bien entretenir sa literie S’endormir rapidement, bien dormir, profiter d’un repos réparateur : finalement bénéficier d’un sommeil de qualité n’est pas si évident. Le processus ...